ROUTE DES VINS 71 ROBLOT - 1.jpg

 

L’annonce a été faite ce jeudi au cours de la conférence de presse sur le bilan de la saison touristique par la vice-présidente en charge du dossier, qui a dévoilé les premiers aspects de cette future route.

Elle aura pour vocation de développer l’oenotourisme sur le Département.

 

Certes, mais on ne voulait pas faire une route des vins comme ailleurs » a développé Elisabeth Roblot. « C’est la demande du président Accary : innover. Nous avons donc planché pendant 10 mois pour aboutir à un projet de route des vins purement digitale. Elle ne sera d’ailleurs pas seulement une route des vins, mais aussi des églises, des centres équestres etc. bref, du patrimoine en général. Nous voulions que tous les acteurs et les atouts du département soient bien présents. Elle se matérialisera donc par une application qui donnera accès, à un touriste, à toutes l’offre oenotouristique là où il se trouve, grâce à la géolocalisation. Plusieurs bases de données, dont celle du BIVB, sont exploitées pour réaliser cette application.

 

L’investissement pour ce projet est de 800 000€. Les partenaires publics seront sollicités pour le co-financement.

Cette application sera complétée par la mise en place d’un réseau de bornes digitales dans les principaux villages d’appellation. Parmi eux : Mâcon, St-Véran, Solutré-Pouilly, Viré-Clessé, Mercurey, Givry, Chalon etc.

Elle sera opérationnelle au printemps prochain.

Son nom a été gardé secret jusqu’à la semaine prochaine. A découvrir sur macon-infos.

R.B.