lundi 10 décembre 2018
  • CONTES ET LUMIERES 2018.jpg
  • MARCHE NOEL 2018 CLUNY.jpg
  • MAISON CHAROLAIS.jpg
  • OFFRE NOEL THEATRE MACON 4ENTREES.jpg

Mâconnais

DROGUE TRIBUNAL MACON.jpg

Cet après-midi, Eric, 54 ans, comparaissait devant le tribunal de Mâcon pour acquisition, détention, cession de produits stupéfiants, le tout en récidive. Egalement usage illicite.

 

Dans le box des accusés, se présente un homme chétif et grand, qui en paraît plus de 60, quelque peu abîmé par la vie. C'est le moins que l'on puisse dire. A 18 ans, il perd sa mère et sa soeur dans un accident d'avion. Son père n'est plus non plus, décédé un 24 décembre. « Il faut se construire avec ça... » plaidera son avocate, maître Vieudrin.

Il a su remonter la pente, a fait plein de boulots, et est reconnu dans son travail actuel au sein d'une entreprise d'insertion. Il connaîtra néanmoins la prison, sur le tard, à l'âge de 44 ans.

Il le dit lui-même, il a tout pour lui. Femme, enfants, un travail dans lequel il est investi, une bonne rémunération. Tout le monde est d'ailleurs présent dans la salle d'audience pour lui apporter un soutien moral, y compris son patron. Bref, on se demande bien ce qu'il est allé faire dans cette galère.

 

Cette galère, c'est du trafic de stups depuis mai 2018, et de la consommation de cannabis depuis janvier. Un petit trafic, certes, a priori sans bénéfice pécuniaire puisqu'il achète la drogue au Maroc à un homme auprès de qui il a une « vieille dette de stup » explique-t-il, datant de sa première condamnation, en 2008, avec ses propres deniers.

 

C'est un renseignement anonyme donné à la police le 6 septembre qui déclenche des opérations de surveillance à son domicile à Charnay, jusqu'à l'interpellation le 10 octobre.

 

L'argent qui est trouvé caché chez lui dans un tiroir et dans une penderie est son salaire. « Il le retire chaque mois et paie en liquide, quel mal y a-t-il à cela ? Pleins de gens font ça » défend son avocate. En effet, pourquoi pas. Mais les policiers en perquisition ne trouvent pas que de l'argent liquide (plus de 800€) chez lui... de la drogue bien sûr. Le chien stup met le nez dessus derrière une trappe murale. Trois blocs, deux plaquettes et des sachets, ainsi qu'une balance de précision. Il a y de l'héroïne, de la cocaïne et du cannabis. Le tout pèse 1kg750.

 

Pas de bénéfice ? Alors ça veut dire quoi ?... dans le jargon de deal, on appelle ça une « nourrice », autrement dit quelqu'un qui garde la drogue pour un autre censé la récupérer. « Quelqu'un devait récupérer un paquet dimanche » indique Eric.

 

Pour la procureure, c'est plus que cela. S'il ne réalise pas de bénéfice (il envoie l'argent par mandat cash – plus de 4 000€ de mandats ont été trouvés par la police), il a quand même des clients. L'enquête montrera qu'il en a trois. L'un d'eux prétend d'ailleurs qu'Eric est son seul fournisseur. Il achète de la drogue pour 300€ par semaine !

« Il y a bien acte de cession » argumente la procureure au cours de ses réquisitions.

Pour ces raisons, elle demande 3 ans de prison dont 1 an avec sursis, confiscation des scellés, à savoir l'argent, et la conduite directe de ce monsieur en prison (mandat de dépôt).

 

Le tribunal ne sera guère plus clément en condamnant le prévenu à 2 ans d'emprisonnement dont 6 mois avec sursis. La juge a confirmé le mandat de dépôt et la confiscation des scellés.

Rodolphe Bretin

 

TRIBUNAL DE MÂCON – Violences conjugales : jusqu'à la plaie et l'hématome au visage

VIOLENCE CONJUGALE MACON.jpg
Elle était là, assise en face de la juge, le visage marqué par les blessures. Son homme était à quelques mètres, dans le box des accusés, escortés par les gendarmes. Le couple s'est battu dans la nuit de mercredi à jeudi...

CHARNAY : Ivre au volant, il provoque un accident et fait 2 blessés

ALCOOL AUVOLANT A CHARNAY.jpg
ACTUALISÉ : Le verdict du tribunal de Mâcon

TRIBUNAL DE MÂCON : A 54 ans, rangé, une vieille dette de stup le rattrape

DROGUE TRIBUNAL MACON.jpg
Cet après-midi, Eric, 54 ans, comparaissait devant le tribunal de Mâcon pour acquisition, détention, cession de produits stupéfiants, le tout en récidive. Egalement usage illicite.

ST-LEGER-SOUS-LA-BUSSIÈRE : Le silo de la menuiserie Laffay brûle

FEU TRAMAYES MENUISERIE LAFFAY - 4.jpg
Ce mardi après midi, peu après 17h, le silo de sciure de bois de la menuiserie Laffay a pris feu.

MÂCON ET SA RÉGION : La nuit de la glisse sur les routes ?...

Deux accidents de la route sont survenus cette nuit bien arrosée.

AUTOROUTE A6 : Un poids-lourd en feu à hauteur de La Chapelle-de-Guinchay

FEU POIDSLOURD LACHAPELLEGUINCHAY A6 - 6.jpg
ACTUALISÉ : 8 km de bouchons étaient annoncés dans les deux sens. L'accès à l'autoroute par Mâcon-Sud a été fermé. A VOIR AUSSI : Notre vidéo

PONT-DE-VAUX : Un blessé grave dans une violente collision au niveau du pont de Fleurville

ACCIDENT PONTDEVAUX - 25.jpg
Dimanche en fin d'après midi, les sapeurs-pompiers sont intervenus au pont de Fleurville où une collision venait d'avoir lieu. ACTUALISÉ MARDI Á 11H : Le pronostic vital du chauffard n’est pas engagé.

SAÔNE-ET-LOIRE - RCEA : Deux blessés dans une collision entre un poids-lourd et une voiture

CLERMAIN RCEA AOUT2018.jpg
L'accident s'est produit à hauteur de Clermain ce début d'après-midi. La poids lourd a fini sa course en contre-bas.

SANCÉ : Quatre blessés sur la D906 ce jeudi après-midi

Accident_Sance_020818 (8).jpg
ACTUALISÉ VENDREDI MIDI : Les blessures des quatre victimes sont minimes.