mercredi 16 janvier 2019

Collage chantier ilot minimes.jpg

Le maire de Mâcon et les représentants de l’investisseur privé en charge de la réalisation du projet ont annoncé le calendrier des travaux lors d’une conférence de presse.

Le chantier débutera dans la semaine prochaine avec le désamiantage du bâtiment existant et la démolition d’une de ses extensions au coin de la rue Guichenon et la rue Minimes. Il continuera avec les fouilles archéologiques préventives sur la place du parking actuel au mois de décembre tandis que le reste de la démolition est prévue au mois de janvier 2019.

La circulation en sera modifiée avec la rue Guichenon et la partie haute de la place Saint-Pierre qui seront fermées à la circulation. Pour rejoindre la rue Saint-Nizier, il faudra emprunter la rue Lacretelle puis la rue Mathieu et redescendre par la rue des Minimes. Pour les riverains de la place Saint-Pierre, une voie de circulation située entre les halles et l'arrière de l'église leur sera réservée. La circulation sera à double sens dans la rue des Minimes afin de fluidifier le trafic et faciliter l’accès notamment à la rue Saint-Nizier. Un accès piétonnier sera installé entre les halles et l’église pour permettre aux riverains de circuler. L’actuel parking Tourneloup  sera conservé offrant ainsi plus de 200 places de stationnement en centre-ville.

Plan-de-circulation-pendant-les-travaux-Ilot-des-Minimes_lightbox.jpg

« Nous avons pris toutes les mesures pour que les opérations ne soient trop pénibles pour la population » assure Gérard Colon, adjoint à l’urbanisme qui a annoncé qu’une réunion publique aura lieu le soir du 22 novembre dans la salle du conseil municipal pour donner plus de détails sur les travaux aux habitants et aux commerçants de la zone et les consulter sur les aménagements et la circulation, voire le stationnement, autour du futur ilot.

projet ilot Minimes (51).JPG

Le futur ensemble immobilier comprendra une résidence non-médicalisée pour séniors avec 79 appartements en location, un commerce de 280 m2, une maison médicale publique de 370 m² et un parking souterrain public de plus de 100 places dont l’exploitation sera assurée par le délégataire de service public "Mâcon Parcs".

Une liaison piétonne est prévue entre la rue Guichenon et la place Saint-Pierre. La ville de Mâcon réalisera un agrandissement des Halles Saint-Pierre avec un hall d’exposition et de l’espace pour 12 nouveaux commerces. La salle d’exposition prendra place à l’abri d’une grande verrière haute de plus de cinq mètres. Elle permettra d’accueillir des œuvres de grand format, impossibles à installer dans les salles d’expositions municipales existantes. Autour de la salle d’exposition seront disposés les douze nouveaux emplacements pour les futurs commerçants sur plus de 500 m² supplémentaires.

L’ouverture de l’extension des Halles Saint-Pierre et de la salle d’exposition est prévue pour le 4e trimestre 2019. L’ouverture de la résidence séniors est prévue pour le 3e trimestre 2020 tandis que l’ouverture du parking public souterrain devrait se faire au 4e trimestre 2020.

La Ville se chargera également de la rénovation et de l’aménagement des abords du nouvel îlot des Minimes.

projet ilot Minimes (6).JPG

« C’est un projet emblématique de la Ville de Mâcon qui entre dans la phase d’exécution et qui fait partie du grand dossier Cœur de Ville que l’Etat financera et qui restructurera le centre-ville de Mâcon. Sur le projet de l’ilot des Minimes, il y aura aussi une coparticipation privée à l’investissement global » a déclaré Jean-Patrick Courtois, maire de Mâcon.

projet ilot Minimes (56).JPG

Hervé Reynaud, adjoint à la culture, était satisfait de la part que la culture aura dans le futur bâtiment : « Les actuelle salles municipales d’expositions attirent annuellement 30 000 visiteurs, ce qui représentent un potentiel économique important pour le centre-ville. La future salle d’exposition de l’ilot, par son positionnement, contribuera aussi à la découverte du centre-ville en attirant les touristes et les clients des commerces à travers les animations qu’elle accueillera. »

projet ilot Minimes (80).JPG

Claude Cannet, première adjointe, a annoncé que la maison médicale qui sera construite proposera une dizaine de cabinets pour des médecins praticiens libéraux et sera complémentaire au centre médical que le Département prévoit créer toujours en centre-ville avec des médecins salariés.

De son côté, Martin Revel, directeur de "Duval Développement Auvergne –Rhône Alpes" a annoncé que son groupe a déjà trouvé un acquéreur (le grand groupe Suisse "Life") pour la future résidence pour séniors et l’espace commercial adjacent.

Cristian Todea

 

 

 projet ilot Minimes (11).JPG

 insertion Est©Chambaud Architectes.jpg

insertion Ouest©Chambaud Architectes.jpg

insertion Nord©Chambaud Architectes.jpg

insertion Nord©Chambaud Architectes

projet ilot Minimes (53).JPG

Martin Revel

 projet ilot Minimes (82).JPG

projet ilot Minimes (86).JPG

projet ilot Minimes (96).JPG

 projet ilot Minimes (109).JPG

projet ilot Minimes (111).JPG

 

MÂCON : BGE et la couveuse d'entreprises Potentiel, partenaires de Locow coworking

locow 6.JPG
C'est autour de la galette traditionnelle que la réunion a été organisée, ce lundi 14 janvier après-midi, dans les locaux de locow coworking, rue Victor Hugo.

GILETS JAUNES À MÂCON : Une marche en hommage aux gilets jaunes victimes des violences lors des manifestations (2)

MarcheGJ (26).JPG
La marche pacifique des gilets jaunes a réuni plusieurs délégations de Saône & Loire, dont celles de Paray, Digoin, représentées par une trentaine de membres, Montceau avec une vingtaine de personnes, Tournus, Villefranche et Mâcon. 2ème volet de notre reportage photos.

GILETS JAUNES À CRÊCHES - Marcheurs : Le pouvoir ? "Ils sont en PLS"...

GILETS JAUNES MARCHEURS RIC CRECHES - 1.jpg
Un groupe de marcheurs pour le R.I.C. est passé par Crêches-sur-Saône et Mâcon ce samedi.

BOURGOGNE - Gilets jaunes acte IX : 3 000 manifestants à Dijon

50502_2_news.jpg
Hélas, la manifestation s'est mal terminée.

GILETS JAUNES A CRÊCHES - Acte IX : 1 664 signatures pour le R.I.C. !

GILETS JAUNES CRECHES ACTE9.jpeg
Sur le rond-point de Crêches-sur-Saône, ce samedi 12 janvier et 9e semaine du mouvement, les énergies étaient mobilisées par la signature des pétitions en faveur de la mise en oeuvre du Référendum d'Initiative Citoyenne (RIC). Une mobilisation en progression, avec quelque 160 personnes rassemblées.

SAÔNE-ET-LOIRE : Les pompiers du département à l’heure des voeux

voeux pompiers Saône-et-Loire 2019.jpg
Une cérémonie des vœux a eu lieu ce vendredi au siège du Service départemental d’incendie et de secours (SDIS 71) pour faire le bilan de l’année dernière et scruter les perspectives pour 2019.

MJC DE L'HÉRITAN : "Passeurs d'humanité" évoque les migrants

passeur d'humanité 4.JPG
La MJC de l'Héritan a accueilli jeudi soir, Isabelle Serro, la réalisatrice du documentaire "Passeurs d'humanité".

ACADÉMIE DE MÂCON : Jean-Michel Dulin en appelle à l'innovation pour reconquérir les Mâconnais-ses

Académie 1.JPG
Le président a dit ses voeux hier soir devant quelques dizaines d'adhérents

GILETS JAUNES : Une cinquantaine de personnes à St-Martin-Belle-Roche pour une 1ère soirée d'information sur le R.I.C

RIC.jpg
Mercredi soir à St Martin-Belle-Roche, les gilets jaunes ont convié la population à une réunion d'informations sur le Référendum d'Initiative Citoyen.

MIGRANTS À MÂCON : "Ce n’est pas aux citoyen-ne-s d’assumer la défaillance de l’Etat" clame le collectif Monnier

Capture d’écran 2018-12-28 à 16.59.24.png
Le collectif Monnier, qui se bat pour un hébergement pour les migrants depuis de nombreux mois, vient d'adresser un communiqué au préfet de Saône-et-Loire et à la presse.

MÂCON : La gestion du stress au programme de la MJC de Bioux

Laetitia_Ponelle_Relaxologie_Mjc_Bioux_100118 (1).jpg
Apprendre à gérer l'impact du stress, voici ce que propose, à la MJC de Bioux, Laëtitia Ponelle, Relaxologue Biosappia.

MACON : Il veut faire de cette péniche abandonnée un lieu de fête

Collage péniche.jpg
Un sacré projet que macon-infos vous détaille.

SAÔNE-ET-LOIRE - André Accary : « Faisons confiance à ce qui fait battre le coeur de la France »

VOEUX 2019 PREFET ET ACCARY - 7.jpg
"Je préfère 2018 à 1918" a dit le préfet Jérôme Gutton. Les deux hommes présentaient ce mardi soir des voeux communs à l'espace Duhesme à Mâcon aux coprs constitués.