samedi 17 novembre 2018
  • MARCHE PLAISIRS GOURMANDS MACON 20183 - 1.jpg
  • SEQUANE MACON HABITAT NOV2018.jpg
  • BURN OUT PARENTS CD.jpg

MACON 2019 JEANPATRICK COURTOIS - 1.jpg

« Mâcon est une ville en chantier » a soutenu Jean-Patrick Courtois lors de sa conférence de presse de rentrée.

Ceci pour mieux dire combien il reste investi et impliqué dans sa tâche de maire, soucieux de développer encore la ville. « Oui, l'année 2019 sera une année de grands chantiers, avec un plan de financement déjà bouclé, qui nous permettra, je tiens à la préciser, de ne pas augmenter les impôts. »

Les investissements devraient donc dépasser les 20 millions d'euros pour la seule année 2019.

Des investissements placés notamment dans le programme Coeur de ville qui prévoit la réalisation du grand projet d'îlot des Minimes. Mais pas seulement… « Je n'aurai jamais autant investi pour la ville que cette année qui approche. Je veux continuer à répondre aux attentes des chefs d’entreprise d’aujourd’hui qui cherchent une politique sportive et culturelle ambitieuse sans privilégier une pratique ou une autre, ainsi qu’une offre de logements confortables pour installer leurs entreprises dans un cadre de vie agréable. » A ce propos, et après être revenu sur les réalisation de 2018 (l’espace Griezmann, la mise en place du chauffage urbain et le pari tenu des 30% d’économie pour les bénéficiaires mâconnais, le centre ambulatoire et de dialyse à l’hôpital), il annonçait le lancement d’une opération logement à destination des cadres supérieurs en collaboration avec la SEMA 71.


Pour le centre-ville à nouveau, le maire a promis le wifi et la sonorisation, ainsi que la baisse des valeurs locatives pour encourager le commerce local (lire notre article). 2019 sera aussi l’année de la cité judiciaire, des places de parking supplémentaire, d’une conciergerie et du développement de la fibre optique ; celle encore de la Saône digitale avec l’aménagement d’une cité fluvestre d’activité numérique, de la cuisine centrale dans le quartier de La Chanaye ; celle du démarrage d’un nouveau PLU pour les 10 ans à venir ; celle enfin de l’installation de deux belles entreprises : Kalyss et Pashumar à l’espace d’entreprises de Mâcon-Loché, et du Bon coin cours Moreau d’abord, à la cité de l’entreprise ensuite. « A termes, ces deux entreprises représenteront 280 emplois supplémentaires sur notre ville. »

« Le privé croit au centre-ville »

Si les centres-villes souffrent un peu partout en France, à quelques exception près, pour Jean-Patrick Courtois, les acteurs économiques privés y croient encore à Mâcon. « La meilleure preuve, c'est qu'ils y investissent. Regarder Soufflot, le Panorama, et une partie de l'îlot des Minimes. Pour l'îlot Laguiche, même combat. C'est un alliage public-privé qui attire de grandes enseignes... » Aucun nom n’a cependant été donné.

 

Le discours de la méthode

Compliqué aujourd’hui de répondre à l’impatience des concitoyens. « En effet, il faut savoir que les procédures administratives se sont complexifiées. Entre une 1ère délibération de conseil municipal pour un aménagement et la pose d’une 1ère pierre, il peut se passer deux ans. C'est long et cela implique de voir loin, d'anticiper. C'est ce que je fais depuis 2001, avec les Mâconnais. »

Et d’évoquer la façon d’emporter leur adhésion pour les grands changements : « je crois en la concertation avec les habitants avant de commencer tout aménagement, chacun étant inscrit dans une politique globale. Les investissements doivent être envisagés au service d’un tout. C’est ce que nous avions fait pour le grand projet Arc de Saône, débuté par la rénovation de l’esplanade Lamartine, destinée à se tourner à nouveau vers cet atout qu’est la Saône, et se terminer par la rénovation du quai des Marans. Nous avions déjà procédé à l'époque par les consultations des habitants au cours de réunions publiques. Cela a fonctionné, les gens ont adhéré au projet. Nous adoptons le même principe pour l’action Coeur de ville. Globalité et consultation des habitants sont deux gages de réussite. »

Rodolphe Bretin

 

GILETS JAUNES : La mobilisation à Mâcon est un succès

GILETS JAUNES MACON 17NOV2018 1ERE.jpg
ACTUALISÉ à 18h10 : Les barrages filtrants sont encore actifs au rond point de la Madone et rond point de l'autoroute Mâcon-Sud. A LIRE AUSSI, la déclaration du préfet de Saône-et-Loire en fin d'après-midi.

GILETS JAUNES : 5 points de blocage annoncés à Mâcon

GILETS JAUNES MACON 16NOV - 1.jpg
ACTUALISÉ à 10h45 : Le point sur les barrages filtrant. A lire aussi, les consignes du préfet.

SYMPHONIES D'AUTOMNE : La voix suave de Loïs Le Van a enchanté le Crescent

Le Van.jpg
Chanteur-compositeur de jazz, Loïs le Van, Lyonnais d'origine, était en concert, vendredi soir au Crescent, devant une salle comble.

MÂCON - Conférence : PMA… Allons-nous franchir la ligne rouge ?

Conference_PMA_151118 (3).JPG
L’association familiale catholique a reçu en conférence–débat, Aude Mirkovic, porte-parole de « Juriste pour l’Enfance » dans une des salles municipales « Le Pavillon ».

L'Armée de Terre recrute : Adressez-vous au CIRFA de Saône-et-Loire

ARMEE DE TERRE RECRUTE CIRFA MACON 2018.jpg
Publi-information - TOUS LES LIEUX DE RENCONTRE SUR LE DEPARTEMENT

CENT POUR UN TOIT : De l’urgence du combat pour aider les sans-abri à Mâcon

Collage cent pour un toit.jpg
Une réunion d’information de l’association « Cent pour un toit » se déroulait mercredi soir à la MJC Héritan pour dévoiler au public les dessous de la prise en charge des migrants par les autorités et les problèmes qu'elle pose.

MÂCON : Embardées sur la route, sous l'emprise de la drogue et de l'alcool, et plus encore...

C'est au volant, peu après 21h, et pourtant interdit de séjour en Saône-et-Loire (sauf pour travailler) que Frédéric, 47 ans, commet cet acte délictueux ce dimanche soir place Gardon. ACTUALISÉ : La juge a décidé de son incarcération.

MÂCON - Collège Pasteur : Les élèves de 6ème sensibilisés au handicap

collage handisport collège.jpg
Les professeurs d’EPS du collège Pasteur de Mâcon ont organisé, pour la deuxième année, une journée de sensibilisation des élèves aux handicaps et à l'acceptation des différences.

LA VINEUSE SUR FREGANDE : Soulever un menhir et découvrir le passé

MENHIR LAVINEUSE - 21.jpg
Du 5 au 9 novembre 2018, l’Inrap a réalisé une fouille pour le moins inhabituelle et spectaculaire. En cause, un menhir, véritable témoin du passé néolithique de La Vineuse-sur-Frégande qui nécessite d’être déplacé.

TRIBUNAL DE MÂCON : Ivre au volant, il avait percuté la voiture des gendarmes

TGI_MACON.jpg
Les faits se sont déroulés samedi à 00h40 à Tournus.

PHOTOS : La foule des grands jours pour la cérémonie de l’armistice de 1918, à Mâcon (1/2)

cérémonie armistice Mâcon_montage0001.jpg
La Ville de Mâcon et différentes associations, ainsi que des élèves de trois écoles primaires, des gendarmes, soldats et pompiers ont contribué à la réussite de la cérémonie.

MÂCON : Un atelier de programmation de jeux vidéos destiné aux scolaires à la MJC de l'Héritan

Jeu Vidéo.jpg
Lucie Escoffier, passionnée de programmation informatique anime le samedi matin à la MJC de l'Héritan un atelier de programmation de jeux vidéos spécialement conçu pour un jeune public.

CHARNAY-LES-MÂCON : Des conférences et des ateliers pour vivre avec son diabète aujourd’hui à l’espace La Verchère

JournéeVivreAvecSonDiabète_10112018_0016.jpg
En avant-première de la Journée Mondiale du Diabète qui a lieu tous les 14 novembre depuis 1991, l’Association Française des Diabétiques de Saône-et-Loire organise ce samedi jusque 17h30, la journée « Vivre avec son diabète ».