manifestation retraités Mâcon octobre 2018 (71).JPG

Une nouvelle manifestation s'est déroulée ce jeudi à l'appel de l'intersyndicale des retraités à Mâcon, avec quelques dizaine de manifestants. 

Une manifestation pour protester contre l’augmentation de la CSG, la faible revalorisation des retraites et la réforme du système.

C’était également pour attirer l’attention de l'ensemble de la population sur des mesures qui ne les concernent certes pas pour le moment, mais les toucheront dans l'avenir.

Des manifestations similaires étaient organisées partout en France.

manifestation retraités Mâcon octobre 2018 (26).JPG

Michel Maillet, représentant de la CGT Retraités

Ce n’est plus une démarche de solidarité envers les actifs qui nous est imposée, c’est du mépris et de la haine que ce gouvernement affiche pour celles et ceux qui aspirent, de façon légitime, à vivre convenablement de leur retraite. C’est inacceptable et c’est un refus que nous exprimons dans la rue, ici à Mâcon et dans tout le pays. Nous sommes en colère et nous sommes aussi lucides sur ce que signifie ce coup de poignard dans notre contrat social. Cette mesure annonce ce que sera la réforme des retraites que prépare le gouvernement.

manifestation retraités Mâcon octobre 2018 (52).JPG

Christian Lacroix, FO Retraités

Défendre nos retraites, c’est aussi défendre les retraites de ceux qui vont nous suivre. Et ils sont aujourd’hui dans une situation extrêmement compliquée par rapport à la loi prévue par le gouvernement. On dit souvent que la retraite par points, c’est point de retraite. En Suède, la réforme à points existe depuis 1990. 92% des Suédoises ont vu leur retraite baisser, 75% parmi les retraités. On nous dit que la retraite par points, c’est très égalitaire. Mais les régimes spéciaux, s’ils ont été mis en place, c’est parce qu’il y avait des raisons de le faire, c’était lié à la pénibilité. Une fois que les régimes de retraite spéciaux disparaissent, les statuts auxquels ils sont liés disparaitront. Le gouvernement prépare ainsi la réforme de la fonction publique et la fin des statuts nationaux dans la fonction publique.

manifestation retraités Mâcon octobre 2018 (33).JPG

Philippe Dormagen, FSU Retraités 

Il est inadmissible que Macron et son gouvernement récupèrent sur le dos des retraités 9 milliards d’euros en trois ans ; il est inadmissible que les retraités perdent actuellement un demi mois de salaire en un an et qu'il s'agira d'un mois de salaire en 2020. Tout cela sous couvert de justice sociale... Mais où est la justice sociale dans la politique de Macron et de son gouvernement ? Je n’ai pas besoin de vous faire un dessin pour que vous compreniez qu’elle n’est pas pour demain.

Cristian Todea

 

 

manifestation retraités Mâcon octobre 2018 (28).JPG

manifestation retraités Mâcon octobre 2018 (36).JPG

manifestation retraités Mâcon octobre 2018 (24).JPG

manifestation retraités Mâcon octobre 2018 (38).JPG

manifestation retraités Mâcon octobre 2018 (44).JPG

manifestation retraités Mâcon octobre 2018 (54).JPG

manifestation retraités Mâcon octobre 2018 (60).JPG

manifestation retraités Mâcon octobre 2018 (64).JPG

manifestation retraités Mâcon octobre 2018 (78).JPG

manifestation retraités Mâcon octobre 2018 (84).JPG

manifestation retraités Mâcon octobre 2018 (85).JPG

manifestation retraités Mâcon octobre 2018 (91).JPG

manifestation retraités Mâcon octobre 2018 (96).JPG