vendredi 16 novembre 2018
  • MARCHE PLAISIRS GOURMANDS MACON 20183 - 1.jpg
  • SEQUANE MACON HABITAT NOV2018.jpg
  • BURN OUT PARENTS CD.jpg

collage Sud Est Restauration.jpg

Plus de 200 salariés, une centaine de clients, et un chiffre d’affaires qui dépasse les 18 millions d’euros par an... une belle carte de visite pour cette entreprise familiale, créée par Hervé Mayeux en 1993, dans le domaine de la restauration collective.

Installée d'abord dans l’Ain, c’est à Mâcon que l'on trouve désormais le siège de la société. Un choix tenant compte du positionnement de la ville sur les axes routiers, idéal pour coordonner l’activité de « Sud-Est Restauration » qui s’étend désormais sur deux grandes régions : Bourgogne-Franche-Comté et Auvergne-Rhône-Alpes, avec, en perspective, le Sud de la France.

Un développement que Stéphane Mayeux, actuel directeur de l’entreprise, mène tout en gardant les principes fondateurs adoptés par son père, comme il l’a confié avec fierté lors de l’entretien qu’il nous a accordé.

DSC_0212 (1).JPG

Hervé et Stéphane Mayeux

lors de l’allocution des 25 ans de SER au Hameau du Vin

Nous sommes des cuisiniers de métier, qui transforment véritablement le produit brut pour faire de la vraie cuisine traditionnelle. Sud Est Restauration travaille en direct avec ses fournisseurs, sans intermédiaires, surtout pour des raisons de qualité. Nous donnons à nos chefs cuisiniers la liberté de choisir dans la variété de produits et de fournisseurs. Ils n’ont pas à rougir de travailler pour des collectivités. Ils font le même métier que les restaurateurs traditionnels. Honnêteté envers nos clients, produits de qualité, approvisionnement local sont nos trois grands principes. 

 

Et ça fonctionne plutôt bien : « Nous sommes une société saine, ce qui nous permet de voir l’avenir sous les meilleurs auspices. On s’autofinance et nous travaillons dans le respect de nos clients et de nos collaborateurs. La longévité et la fiabilité de l’entreprise montrent le succès de notre modèle. »

Créée il y a 25 ans avec une vingtaine de salariés et 8 clients, la société s’est spécialisée de plus en plus dans le secteur médico-social. Elle offre à présent ses services aux établissements publics et privés pour des personnes âgées (dans 80 EHPAD), pour des personnes handicapées de tous les âges (dans 15 centres), ainsi que pour une vingtaine d’écoles, collèges et lycées. 

« Sud Est Restauration » a la particularité de cuisiner chez ses clients. Ils mettent à disposition une cuisine, et l’entreprise amène son personnel et ses denrées, cuisine et sert. « Dans certains établissements, on nous demande d’aller au-delà du simple fait de cuisiner, mais de créer de l’animation avec des repas à thème qu’on essaye de mettre en place en fonction du public. Dans les écoles, nous faisons de l’éducation aux goûts. Pour les séniors, ce sont plutôt des voyages culinaires autour des régions, du monde. Toujours avec les mêmes principes : chaque chef élabore ses menus dans son établissement et fait son approvisionnement » explique Stéphane Mayeux. 

Ce n’est pas la seule nouveauté dans l’activité de la société. Depuis quatre ans, elle est aussi organisme de formation dans le domaine de la restauration collective. 

« Dans les établissements pour seniors et pour personnes handicapées, ils manquent des places. Le pays n’a pas encore pris conscience de l’ampleur des besoins. Nous voyons tous les jours de nouveaux établissements publics et privés sortir de terre, nous avons donc un marché qui a un grand potentiel de développement. Il y a beaucoup d’établissements qui fonctionnent en autogestion, avec leurs propres salariés. Mais le poids des normes d’hygiène qui évoluent constamment, et les charges salariales importantes les poussent à renoncer et à faire appel à nous. Sur le secteur scolaire, ils restent des petites communes où la restauration est gérée par des associations de parents d’élèves, mais qui, de plus en plus, abandonnent et font appel à des professionnels » précise Stéphane Mayeux.

Des belles perspectives dont « Sud Est Restauration » compte profiter malgré la concurrence des multinationales.

Cristian Todea

 

 

chef.jpg

Maxime Courault, chef de cuisine Sud Est Restauration en Haute-Savoie, dans le Foyer du Moulin

à Allinges et à la centrale de cuisine APEI,

est arrivé en finale nationale du concours "Silver Fourchette"

 personnel-1.jpg

personnel-2.jpg

ser-qualite-3.jpg