mercredi 24 juillet 2019
  • ROUTE71 CD71 2019 - 1.jpg
  • ETE FRAPPE MACON 2019 16JUILLE - 1.jpg
  • WINE TOUR MACON 2019 UNE.jpg
  • locaux commerciaux MACON HABITAT.jpg

APROPORT00.jpg

Un port fluvial classé au 5eme rang français.

La CCI de Saône-et-Loire a souhaité s'associer avec des acteurs majeurs du transport et de la logistique, à savoir les entreprises Greenmodal (transport combiné de conteneurs), Alainé (transport routier) et Rabuel (conditionnement), pour organiser une journée découverte ce jeudi 21 mai, journée qui a permis aux entreprises de rencontrer ces différents acteurs, de connaitre leur savoir-faire et de visiter les installations portuaires de Mâcon.

Plus de 170 personnes se sont rendues à l’invitation en deux vagues, matin et après-midi.

Le port de Mâcon, à 60 km de Lyon et à 150 km de Genève, s’étend sur une superficie de 28 hectares. L’activité portuaire concerne particulièrement les secteurs de l’agroalimentaire, les produits manufacturés, les conteneurs et le vrac.

 Du monumental

 Le matin, après un petit déjeuner d’accueil servi dans un hall de l’Aproport, les visiteurs sont allés visiter la barge Guadiana. Ce bateau de 135 m, est habilité pour effectuer tous types de transports par voies fluviales. Le Capitaine et propriétaire Jangui Guichard, et son épouse Murielle, ont parlé de leur métier, des possibilités offertes par ce mode de transport. Ce bateau effectue les trajets de Mâcon à Fos-sur-mer en 36 heures avec 15 passages d’écluses. Si besoin, ils montent jusqu’à Chalon. Le Guadiana est affrété exclusivement par Greenmodal transport avec deux autres unités. Greenmodal Transport, est un opérateur multimodal qui propose des solutions de transport conteneurisé via trois modes : Rail, Barge et Route.

Les chefs d’entreprises ont pu assister au chargement d’une péniche avec l’énorme grue Liebherr (du ballast) — cette grue dispose d’une capacité de levage de 63 tonnes à 12 mètres et 35 tonnes à 21 mètres. Elle est montée sur roues et dotée d’une cabine située à plus de 17 mètres de hauteur — et des transbordements de containers des wagons aux semi-remorques. Ils se sont retrouvés en fin de matinée dans le hall de l’Aproport.

 

Aproport, une offre globale

décrite par le président Echalier

Bernard Echalier, Président de la CCI, Bernard Echalier, est intervenu pour présenter toutes les capacités du site. Extraits de son discours.

« La CCI de Saône-et-Loire, à travers son service portuaire Aproport, exploite les plateformes portuaires de Chalon-sur-Saône et de Mâcon, mais aussi de Pagny en Côte d'Or à travers la société Pagny Terminal, mettant ainsi à la disposition des entreprises des capacités de logistique multimodale pour la gestion de leurs flux de marchandises entrants et sortants.

La CCI de Saône-et-Loire attache une importance à ces plateformes portuaires, à la fois comme équipement structurant pour le territoire et comme outil de développement économique pour les entreprises.

La position privilégiée de Mâcon sur une voie fluviale comme la Saône fait que la navigation a toujours tenu une place importante pour la plaisance comme pour le commerce, et a conduit tout naturellement à la création en 1927 d’un port fluvial de commerce. Après de profondes mutations, tant géographiques que techniques, et il est aujourd’hui à considérer davantage comme une plateforme multimodale, plus particulièrement dédié à des activités à caractère industriel et à la conteneurisation, même si les trafics traditionnels (sables et graviers, céréales, sel de déneigement) sont toujours très présents.

La gestion de la logistique pour les entreprises nécessite que leurs marchandises soient, certes transportées, mais aussi conditionnées, manutentionnées et stockées.

Pour remplir ses missions, Aproport dispose de matériels performants et de personnels spécialisés pour fournir des prestations variées : chargement, déchargement, entreposage, reconditionnement, empotage / dépotage, groupage / dégroupage, gestion de stocks, etc., pour des produits diversifiés tels que les céréales, les sables et graviers, les matériaux de construction, les produits métallurgiques, les hydrocarbures, les engrais, les aliments pour bétail, le sel de déneigement et les produits conditionnés en conteneurs et en caisses mobiles. Avec notre filiale Ports Inter, nous sommes en mesure de proposer aux entreprises des chaînes logistiques, totales ou partielles, intégrant le transport fluvial en complément de la route et/ou du ferroviaire.

En 2014, Aproport a réalisé un chiffre d’affaires de près de 5,5 millions d’euros pour un volume annuel de 3,12 millions de tonnes traitées sur les deux ports. Pour ce qui est de sa filiale logistique Ports-Inter, le chiffre d'affaires a atteint 3 millions d’euros l'année dernière. Ces chiffres placent le port fluvial au rang de 5ème port intérieur en France pour le mode fluvial et en seconde place sur le bassin Rhône-Saône.

Le port de Mâcon a une vocation multimodale eau-fer-route, solutions que nous souhaitons promouvoir. Aussi, nous avons décidé d’accélérer leur développement avec un plan d’actions commercial ambitieux, à la fois avec nos propres moyens mais aussi en partenariat. C’est notamment sur la partie ferroviaire que notre action a été forte, puisque nous avons recruté et formé des agents portuaires habilités à la traction sur le réseau ferré national, acheté une locomotive agréée sur le RFN, et depuis début février 2012, nous assurons la traction des wagons depuis la gare de Mâcon jusqu’au port où nous manutentionnons des caisses mobiles. Un train journalier en combiné rail-route est traité sur ce port, organisé par une société bretonne qui transporte des caisses mobiles de Rennes à Mâcon, puis à Lyon, et retour.

Nous sommes à ce titre le 1er port intérieur français à disposer de cet agrément, agrément étendu au port de Chalon. Depuis décembre dernier, Aproport assure en effet une prestation de desserte des rames de conteneurs jusqu’en gare de Chalon, à raison de 6 trains hebdomadaires entre Lyon et le Havre et Marseille.

Nous matérialisons ainsi une nouvelle compétence sur le port de Chalon et offrons une prestation de traction ferroviaire jusqu’en gare pour répondre aux besoins de nos clients. Notre ambition pour 2015 est d'ailleurs que la part du fer dans l’activité globale d’Aproport atteigne 30 %.

Pour accompagner notre développement, nous croyons aux partenariats, sur place avec les prestataires réunis ici aujourd'hui comme et, plus largement, avec les acteurs du bassin, comme cela s'est traduit par notre engagement dans la création du Comité des Ports avec l’ensemble des ports fluviaux du bassin et les ports maritimes de Fos-Marseille et Sète ou encore dans l'adhésion à Medlink Port qui regroupe l'offre de 9 plateformes multimodales entre Pagny au nord et Arles au sud.

L'ensemble de ces actions et de ces partenariats permettent aujourd'hui de proposer aux entreprises une offre globale de logistique multimodale par voie d'eau, par voir ferroviaire ou par la route, à même de répondre aux besoins des entreprises de nos territoires. »

 

Tour à tour, Rémi Crochet directeur de Greenmodal, Hervé Bouget Président de Rabuel et Sylvain Garnier responsable de la division Overseas du Groupe Alainé, ont pris la parole pour parler de leurs sociétés.

En clôture, Michel Alainé a présenté le Skipper Brieuc Maisonneuve qui a témoigné de son aventure dans la Route du Rhum.

Les échanges ont pu se poursuivre au cours d’un apéritif « déjeunatoire » préparé par l’équipe du restaurant L’Ambroisie de Mâcon.

Gilles Lalaque

 APROPORT02.jpg 

Hervé Bouguet, Rémi Crochet, Sylvain Garnier

APROPORT03.jpg

Jangui Guichard

APROPORT04.jpg

Le Président de la CCI, Bernard Echalier

 APROPORT05.jpg

Le skipper Brieuc Maisonneuve

 APROPORT01.jpg

A bord du Guadiana 

APROPORT11.jpg

APROPORT12.jpg

APROPORT13.jpg

APROPORT14.jpg

 Départ des machines Metso Minerals (Mâcon) assuré par le groupe Alainé

APROPORT15.jpg

APROPORT16.jpg

APROPORT17.jpg

APROPORT18.jpg

APROPORT07.jpg

APROPORT08.jpg

APROPORT09.jpg