vendredi 22 novembre 2019
  • CENTRE AQUATIQUE MBA MACON NOV2019 - 1.jpg
  • DECATHLON MACON TROCATHLON 2019223 - 1.jpg
  • AUTISME CD71 20NOV.jpg

RIC.jpg

Mercredi soir à St Martin-Belle-Roche, les gilets jaunes ont convié la population à une réunion d'informations sur le Référendum d'Initiative Citoyen.

 

Le public est venu nombreux et la salle des sports de la commune s'est très vite remplie, à la grande satisfaction des organisateurs.

 

En guise d'introduction, Michel, l'un des gilets jaunes, a lu un texte de Thomas Sankara, Président du Burkina, assassiné en octobre 1987, qui résume assez bien l'esprit des gilets jaunes. Puis, l'équipe organisatrice a présenté une première vidéo de Vincent Lapierre, vidéaste sur le web, pour expliquer le R.I.C, suivi de la lecture d'un texte explicatif, entrecoupée d'un temps d'échanges avec le public avant la projection d'une seconde vidéo sur le fonctionnement d'une vraie démocratie.

 

Le R.I.C est une demande nationale des gilets jaunes. C'est une forme de référendum qui n'existe pas dans la constitution mais que beaucoup de citoyens souhaiteraient voir intégrer à celle-ci.

 

De quoi s'agit-il exactement ?

 

Le principe du Référendum d'Initiative Citoyen consiste à permettre à un groupe de citoyen(ne)s de créer une pétition sur un sujet sur lequel il souhaite faire voter l'ensemble de la population nationale. Si le seuil atteint un nombre minimum de signatures, l'exécutif est obligé de convoquer un référendum. Il est alors tenu par l'issue du vote et ne dispose pas de pouvoir discrétionnaire pour passer outre le résultat.

Ces derniers jours, le R.I.C a rapidement été étendu en RICACLR, ce qui signifie Référendum d'Initiative Citoyen Abrogatoire, Constituant, Législatif et Révocatoire. L'idée est d'étendre au maximum le pouvoir d'intervention citoyen, offrant l'opportunité de réclamer une nouvelle loi ou d'exiger la suppression d'un texte, de modifier la constitution ainsi que de contraindre un(e) élu(e) au départ. Il serait même possible d'aller plus loin et de donner la possibilité de s'exprimer sur les traités internationaux.

 

De nombreuses questions ont été soulevées par les participants dans la salle. En voici les principales : Comment appliquer le R.I.C concrètement ? Faut-il réécrire la constitution ? Faut-il sortir de l'union européenne ? Comment faire face au monde de la finance ?

Des solutions ont également été suggérées par certaines personnes comme envisager la création d'une association, mettre en place une plate-forme de transports, monter des marchés solidaires, payer en liquide pour aider les petits commerçants...

 

Un renouveau du rapport des citoyens à la politique ?

 

Aujourd'hui en France, les raisons d'invoquer un référendum sont limitées par la Constitution et restent à l'initiative des élus. D'où la nécessité d'un changement structurel profond vers davantage de démocratie participative. Les appels répétés à mettre en place un R.I.C montrent l'envie de la population de se saisir de la politique. L'un des risques de ces référendums reste qu'ils peuvent être utilisés dans des situations où l'opinion publique est facilement manipulable (comme c'est la cas pour des événements fortement émotifs). Les limites de l'outil doivent donc être pensées avec précaution.

Le grand enjeu de ce Référendum d'Initiative Citoyen Abrogatoire, Constituant, Législatif et Révocatoire est de replacer les citoyen(e)s au cœur de la cité, repolitiser les cœurs et surtout placer le peuple face à ses propres responsabilités et conséquences de ses décisions.

 

Restent deux questions : les autorités vont-elles arriver à étouffer cette volonté d'instaurer un R.I.C en France ? Le peuple est-il prêt pour une démocratie participative et active ?

M.A.

 

 

RIC (7).JPG

Les organisteurs : Isabelle, Stéphanie, Wilfried, Michel & Daniel

RIC (2).JPG

RIC (3).JPG

RIC (1).JPG

RIC (5).JPG

RIC (6).JPG

RIC (4).JPG

 

PHOTOS : C'est la fête du Beaujolais nouveau à Mâcon

fête Beaujolais nouveau Mâcon 2019.jpg
C'est le grand soir du Beaujolais nouveau ! avec une "com" bien huilée, à lire ici. L'album photos de macon-infos, à déguster sans modération.

SAÔNE-ET-LOIRE : C'est parti pour le Conseil départemental des jeunes !

conseil départemental jeunes 71 (46).JPG
L’hémicycle du Conseil départemental à Mâcon a accueilli ce jour la première session plénière de la toute nouvelle assemblée formée de représentants des collégiens et collégiennes.

MÂCON : La sécurité à vélo ou en trottinette imaginée par les enfants

concours illustrations DDT-collage.jpg
À l'occasion de la Semaine européenne de la mobilité, les enfants du personnel de la Direction départementale des territoires de Saône-et-Loire (DDT 71) ont participé à un concours d’illustrations autour de la sécurité routière.

MÂCON - FestiSol : Une sensibilisation aux semences à la MJC Héritan

Graines.jpg
Dans le cadre du Festival des Solidarités, la MJC Héritan a proposé une journée dédiée aux semences ce mercredi.

CHARNAY : Rencontre avec Yves Chotard, président du Foyer de l'amitié

YChotard.JPG
Le Foyer de l’amitié, créé en 1973 par Raymonde Martin, fait partie de Génération Mouvement-Aînés ruraux.

MÂCON : Les diplômé.e.s du Greta accueilli.e.s à l'Hôtel de Ville

GretaDip (2).JPG
Une cérémonie de remise de diplômes aux stagiaires du Greta de Mâcon s'est tenue ce mardi.

CHARBONNIÈRES : L'Amicale cherche président.te

AG amicale Charbonnières  (2).jpg
Elle a tenu son assemblée générale vendredi dernier.

MIGRANTS À MÂCON : Le collectif Monnier rappelle qu'il y des enfants qui dorment dehors

conférence presse droits enfants (1).JPG
Le collectif Monnier, créé en mars 2017, accompagné d’associations humanitaires, alerte sur leur situation.

MÂCON : Des impatiences mais des projets de transformation dans les quartiers la Chanaye et Résidence

PROJETS CHANAYE MACON NETTETE - 1.jpg
Le maire Jean-Patrick Courtois et son adjoint à l'urbanisme Gérard Colon ont invité les habitants de ces quartiers sud de Mâcon au centre social pour leur présenter les grands projets à l'ordre du jour des 3 à 4 prochaines années. La Chanaye en tant que quartier prioritaire pour la police nationale a également été évoquée.

SAINT-MARTIN-BELLE-ROCHE : Trois regards sur le patrimoine et un coup de cœur du public

expo photo Saint-Martin-Belle-Roche.jpg
Du 10 au 17 novembre, l’association Saint Martin Belle Pierre a exposé les photos du concours « Trois regards sur le patrimoine de Saint-Martin-Belle-Roche ». Et le prix du public est…

MÂCON : Jean-François Bazin, descendant de la sœur aînée de Lamartine, invité au collège Bréart

JFBazin (1).JPG
Dans le cadre du 150ème anniversaire de la mort d'Alphonse de Lamartine, Mohamed Bouabane, professeur de Lettres au collège Bréart, a accueilli ce lundi, l'écrivain Jean-François Bazin, dans le cadre de l'option Littérature et Société.

MIGRANTS À MÂCON : "9 enfants laissés dehors" alerte la LDH

La LDH lance un appel d'urgence aux citoyens.nes et aux candidats.tes aux municipales à l'occasion des 30 ans de la Concention Internationale des Droits de l'enfant

CHARNAY : L'EREA inaugure le Festival des Solidarités 2019

Festisol19.jpg
La nouvelle édition du FestiSol consacrée cette année au climat a débuté ce lundi à l'EREA.

SAÔNE-ET-LOIRE : C'est la semaine de la création d'entreprise du 18 au 22

CREATION ENTREPRISE MACON 2019 CCI.jpg
Publi-information - Acutalisé : Le programme en détail

CHARNAY : Faible participation à l’AG de l’Association Musicale et Sportive

AG_AMS_15112019_0003.jpg
ARTICLE MIS A JOUR : Les dates exactes du prochain gala de l'AMS.

MÂCON : Les apprentis méritants mis à l’honneur par le CFA Auto

CFA_Auto_CCI71_témoignages_satisfaction_15112019_0019.jpg
Ce vendredi, avait lieu la cérémonie de remise des témoignages de satisfaction aux apprentis du CFA Auto de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Saône-et-Loire.

SAÔNE ET LOIRE : Myriam Lacolonge, créatrice de bijou en résine et Mère Noël

Myriam1.JPG
Myriam Lacolonge, l'une des plus anciennes des Mères Noël est aussi à l'origine de l'association.