voeux sennecé-lès-Mâcon 2019.jpg

Sennecé-les-Mâcon, l'une des trois communes associées à Mâcon, la plus importante en terme de nombre d'habitants, était honorée ce vendredi 11 janvier par la présence de Jean-Patrick Courtois, maire de Mâcon et communes associées, invité par Charles Rebischung, maire délégué, à la cérémonie de partage des voeux.

Assistaient également à la cérémonie, Florence Battard, Claude Cannet respectivement vice-présidentes du Conseil départemental, Jacques Tourny conseiller départemental, Caroline Théveniaud adjointe au maire, Denise Noton maire délégué de St Jean le Priche, et Jean-Pierre Mathieu conseiller municipal délégué.

Devant une nombreuse assistance, l'édile de la commune, Charles Rebischung, s'adressait à la centaine d'habitants présents, après la projection de Mâcon 2018, retraçant les évènements marquants de l'année.

Avant d'entrer dans le vif du sujet, remerciements chaleureux à l'ensemble des associations, au corps enseignant, au personnel communal et services municipaux.

Sennecé 2018 réalisations - travaux

- Enfouissement des containers de tri 

- Mise aux normes d'accessibilité entrée de la mairie et sanitaires étage

- Carrelage sol de la salle des fêtes et achat lave-vaisselle

- Achat réfrigérateur et enceinte pour l'école maternelle

Charles Rebischung exprimait ensuite ses inquiétudes quant à la problématique (malgré de multiples aménagements) de l'accueil des scolaires au restaurant et à la garderie dans des lieux devenus trop exigus. Le nombre croissant de la population (1400 habitants) interroge l'édile de la commune, sur le devenir des effectifs des écoles face aux infrastructures existantes

Sennecé 2019 : travaux à réaliser 

- écoulement des eaux pluviales

- goudronnage chemin des Servais

- étanchéité toit mairie

- problèmes récurrent de la multiplication de pigeons et dégâts occasionnés;

La liste n'étant pas exhaustive, le maire délégué interrogeait Jean-Patrick Courtois sur l'installation de la fibre pour l'ensemble des habitants, seuls 10 à 15 % sont raccordés. 

En conclusion, Charles Rebischung a émis le voeu que Sennecé garde son caractère rural aussi longtemps que possible.

Dans son allocution, Florence Battard, conseillière départementale, a mis l'accent sur différents points répondant aux attentes de la population, faisant suite aux engagements pris il y a maintenant 5 ans. En tant qu'acteur de terrain, la priorité était l'accès aux soins pour chaque individu avec :

- la création d'un centre de santé départemental il y a un an

- 30 médecins recrutés, 6 centres territoriaux ouverts

- 12 antennes accueillant des médecins dans les communes isolées

- l'inauguration d'un centre de santé à Mâcon 

 

Dans un autre registre :

- installation du haut- débit sur l'ensemble du département d'ici 2022

- plan sécheresse - soutien par un prêt à taux  0% 

- RCEA - échéance 2023 au lieu de 2030 sur la totalité du parcours

Sans aucune augmentation de la fiscalité

"La politique me passionne mais dès qu'elle devient politicienne, elle me désintéresse" (Simone Weil) 

Fin du propos.

 

Chaque commune associée ayant sa spécificité, Jean-Patrick Courtois a répondu aux interrogations de Charles Rebischung.

Monsieur le maire de Mâcon reprit les 4 points suivants :

Concernant les nuisances causées par les pigeons, il est rappelé qu'il est interdit de nourrir ceux-ci afin d'éviter la prolifération et qu'une expérimentation sur Mâcon est en cours avec l'installation de 4 pigeonniers sur la ville pour les rassembler.

Au sujet de la fibre optique, Orange est chargé de l'organisation et du financement des travaux. Le retard est purement juridique et naturel. Il se justifie par le manque de cohabitation entre Orange et les poteaux téléphoniques. Chacun pourrait bénéficier de la fibre dans les mois à venir dès que le problème sera réglé au niveau national.

Concernant la problématique relative aux structures abritant les enfants scolarisés, Catherine Carle Viguier, adjointe en charge des affaires scolaires, prendra les directives nécessaires afin qu'une étude soit diligentée sur la construction d'un bâtiment et ce en 2019 afin d'accueillir les élèves dans de meilleures conditions.

 

Jean-Patrick Courtois réaffirmait comme dans la précédente commune associée Loché, que la ville de Mâcon était bien gérée, non endettée, 

- que le montant des emprunts était inférieur à 2001 même date, lors de son investiture, 

- que le montant de la dette avait diminué de 34%

- aucune augmentation d'impôts.

Monsieur le Maire terminait son propos, par un point crucial, la refonte du PLU. Une enquête environnementale se tiendra sur une durée de 1 an pendant laquelle seront pris en considération tous les facteurs inhérents au secteur. Une réunion spécifique à la commune de Sennecé les Mâcon sera organisée avant l'approbation en 2020.

Un vin d'honneur venait clore cette cérémonie de voeux.

                                                       M.-S. Sandrin

 

 

voeux maire de Sennecé les Mâcon 2019 (2).JPG

voeux maire de Sennecé les Mâcon 2019 (1).JPG

voeux maire de Sennecé les Mâcon 2019 (3).JPG

voeux maire de Sennecé les Mâcon 2019 (4).JPG

voeux maire de Sennecé les Mâcon 2019 (5).JPG

voeux maire de Sennecé les Mâcon 2019 (6).JPG

voeux maire de Sennecé les Mâcon 2019 (7).JPG

voeux mairie de SENNECE-les-MACON 2019 (14).JPG

voeux maire de Sennecé les Mâcon 2019 (8).JPG

voeux mairie de SENNECE-les-MACON 2019 (6).JPG

voeux mairie de SENNECE-les-MACON 2019 (7).JPG

voeux mairie de SENNECE-les-MACON 2019 (8).JPG

voeux mairie de SENNECE-les-MACON 2019 (9).JPG

voeux mairie de SENNECE-les-MACON 2019 (10).JPG

voeux mairie de SENNECE-les-MACON 2019 (11).JPG

voeux mairie de SENNECE-les-MACON 2019 (12).JPG