lundi 17 juin 2019
  • MA REGION EST LA BOURGOGNE SPORT.jpg
  • PRESENTATION SAISON 2019 THEATRE MACON (1).jpg
  • SEQUANES JUIN2019.jpg

 

Dans un contexte général délétère, la quasi-totalité des organisations nationales a appelé à un sursaut citoyen en manifestant partout en France leurs indignations face à la montée de l’antisémitisme et plus généralement de celle de tous les rejets de l’autre.

Les organisations politiques locales ont appelé nos concitoyens à se joindre à une protestation publique au pied de la statue d’Alphonse de Lamartine. Cet appel a été largement relayé par de nombreuses associations locales ou départementales. « Ça suffit ! Appel à l’union contre l’antisémitisme », rendez vous sur l’esplanade Lamartine, 19 février 19 heures.

Première divergence : Le maire de Macon communique le mardi 19 février en début de matinée, qu’il « se joindra au RdV à ... 18 h 45 ! L’unité partout en France, mais à Mâcon ?

Après avoir fait son discours, mécontent d’autres déclarations, le Maire quitte brutalement le rassemblement en indiquant que « celui-ci est clos ». De quel droit ?

Il s’en va alors vers une rencontre « sécurisée », accompagné de son aréopage pour rejoindre la médiathèque où avait lieu l’acte 1 des rencontres honorant le 150e anniversaire du décès de Alphonse de Lamartine. Les organisateurs de cette manifestation, par solidarité et respect du regroupement, avaient indiqué qu’ils en retardaient l’ouverture pour respecter l’appel à l’Union de 19 heures.

Pauvre Lamartine. A tes pieds, étaler au grand jour des divergences, ou encore sonner la fin du rassemblement en cours, organisé au nom de valeurs républicaines, au nom de quoi ? C’est indigne. Tu méritais mieux. Tu aurais apprécié le silence.

Oh ! Alphonse, oublie ce moment et chasse de ta mémoire les actes perturbateurs. Sépare le comportement de la grande majorité des 300 concitoyens présents de ceux d’une minorité qui n’honore pas la République que tu as contribué à construire. La lutte contre l’antisémitisme et le refus de l’autre continuent.

 

Pierre Terrier,

Citoyen, ancien conseiller municipal

 

 

EXPRESSION POLITIQUE - Jérôme Durain : "C’est un quart des effectifs de GE que la direction souhaite rayer d’un trait de plume"

Dans un communiqué, le sénateur socialiste de Saône-et-Loire rappelle la "doctrine Montebourg" pour GE.

ELECTIONS EUROPÉENNES : La candidate Sylvie Guillaume est venue à la rencontre des socialistes mâconnais

Sylvie_Guillaume_PSMâcon_040520190002.jpg
Les socialistes mâconnais accueillaient Sylvie Guillaume hier, députée européenne et n°2 de la liste « Envie d’Europe » (PS, Nouvelle Donne, Place Publique et PRG) aux prochaines élections européennes. Pour l’occasion, un café-débat à la rencontre des associations de soutien aux migrants était organisé.

BENJAMIN DIRX : « Il faut bien prendre en compte la réalité économique et la réalité écologique »

Benjamin-DIRX.jpg
Suite à l’allocution présidentielle de jeudi dernier et concernant les mesures annoncées, alors que le mouvement des Gilets jaunes se poursuit, le député LaRem a bien voulu répondre à nos questions.

EUROPÉENNES – Laurence Lyonnais à Mâcon : « C'est l'Europe telle qu'elle se construit aujourd'hui qui prépare la guerre »

FI MACON LAURENCE LYONNAIS1.jpg
On le sait et on le dit souvent, l'idée originelle de l'Union européenne est née de la volonté de garantir la paix en Europe. Mais aujourd'hui, en 2019, pour la candidate de La France Insoumise, « c'est l'Union européenne telle qu'on nous la propose qui conduira à la guerre, en mettant les travailleurs en compétition. »

EUROPÉENNES - Julien Odoul (RN) : « Nous avons une chance historique de faire l’Alliance européenne des Nations, au service des peuples »

ODOUL EUROPEENNES MACON1.jpg
Le Conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté est venu à Mâcon ce vendredi soir faire campagne.

MUNICIPALES 2020 : Le Collectif Mâcon Citoyens 2020 est entré en campagne

Citoyen2020 (1).JPG
Le Collectif Mâcon Citoyens 2020 a tenu sa première réunion publique au centre Paul Bert ce jeudi.