réunion publique projet  Ilot Minimes.jpg

Le maire de Mâcon et son équipe ont proposé une seconde réunion publique autour du projet de réaménagement des halles Saint Pierre et de la zone adjacente.

Circulation, places de stationnement, espaces verts, accessibilité pour personnes à mobilité réduite, fonctionnalités commerciales et services des halles et nouveau bâtiment ont été passés en revue.

 

RÉUNION PUBLIQUE Ilot Minimes (32).JPG

Gérard Colon, adjoint du maire de Mâcon chargé de l'urbanisme, a répondu aux questions, ainsi Jean-Patrick Courtois, maire de Mâcon. Ils ont précisé, entre autres, que l’école Marc Chagall bénéficiera d’une cour agrandie, que le parking Tourneloup verra seulement deux places de stationnement disparaître, et que les arbres et les espaces verts auront une place importante dans la future configuration de la zone.

La continuité des circuits piétons et la problématique des places de stationnement pour les commerçants des halles et leurs salariés ont été également abordées.

Parmi les idées qui pourraient faire partie du projet de réaménagement de l’Ilot de Minimes, l'on a retenu la possibilité de construire un local sécurisé pour les vélos des résidents, derrière les halles, avec des possibilités de recharge pour les vélos électriques et des toilettes publiques en proximité.

A son tour, le maire a évoqué le projet d’un système d'emprunt gratuit de vélos, la mise en place d’une navette gratuite de Saint Laurent à Charnay, et de trois bus pour personnes à mobilité réduite sur Mâcon et sur les communes autour (dans le cadre d’une étude plus grande pour ré-envisager les trajets du transport public qui sera réalisée sur l’agglomération Mâconnais-Beaujolais), la réfection totale de l’éclairage de la ville de Mâcon avec de la technologie LED et un système de contrôle de l’intensité de la lumière en fonction de la présence des piétons.

 

RÉUNION PUBLIQUE Ilot Minimes (78).JPG

 Jean-Patrick Courtois, Maire de Mâcon

C’est un dossier difficile car il y a des intérêts parfois contradictoires, comme par exemple, entre places de stationnement et espaces verts. Mais le projet s’inscrit parfaitement dans ce qu’on souhaite pour le centre-ville de Mâcon. Je le rappelle, cette opération s’inscrit dans le programme Cœur de ville et, à ce titre elle doit être vue, comme une partie d’un plus grand projet.

 

Une troisième réunion publique aura lieu en fin d’été pour une concertation sur la phase avant-projet, ainsi qu'une quatrième pour la présentation du projet final et du planning des travaux.

Cristian Todea

 

 

RÉUNION PUBLIQUE Ilot Minimes (64).JPG

RÉUNION PUBLIQUE Ilot Minimes (24).JPG

RÉUNION PUBLIQUE Ilot Minimes (22).JPG

RÉUNION PUBLIQUE Ilot Minimes (7).JPG

RÉUNION PUBLIQUE Ilot Minimes (21).JPG

RÉUNION PUBLIQUE Ilot Minimes (41).JPG

RÉUNION PUBLIQUE Ilot Minimes (59).JPG

RÉUNION PUBLIQUE Ilot Minimes (62).JPG

Les conseillères Annick Blanchard et Eve-Comtet Sorabella, ainsi que Laurent Mazoyer,

élu municipal en charge du commerce de cœur de ville ont participé à la réunion

RÉUNION PUBLIQUE Ilot Minimes (19).JPG

RÉUNION PUBLIQUE Ilot Minimes (34).JPG

RÉUNION PUBLIQUE Ilot Minimes (42).JPG

RÉUNION PUBLIQUE Ilot Minimes (44).JPG

RÉUNION PUBLIQUE Ilot Minimes (49).JPG

RÉUNION PUBLIQUE Ilot Minimes (54).JPG

RÉUNION PUBLIQUE Ilot Minimes (16).JPG

RÉUNION PUBLIQUE Ilot Minimes (17).JPG

RÉUNION PUBLIQUE Ilot Minimes (23).JPG