archéologie carrieres de al Lie.jpg

L'association des Carrières de la Lie, en collaboration avec le Groupement Archéologique du Mâconnais, a franchi samedi 6 avril une étape majeure de son projet de reconstitution d'une tuilerie gallo-romaine : la cuisson du four.

Il s’agit d’un projet d'archéologie expérimentale débuté en 2012. Le moment décisif, celui lors duquel on testait la structure du four construit en briques d'argile crue, était très attendu par toutes les personnes impliquées dans cette belle aventure.

« Suite à cette journée, nous sommes très satisfaits » a précisé Daniel Barthélémy, président du Groupement Archéologique Mâconnais. « Grâce à Bruno Voituret, potier passionné d'histoire et d'archéologie, nous avons pu tester le four. Les résultats sont satisfesants : l'air circule bien, le tirage est bon donc la conception est bonne.

Une deuxième étape sera réalisée pour les journées du patrimoine, avec un temps de chauffage sur 48 heures pour, cette fois-ci, réellement cuire les briques du four. Ce samedi, des jeunes et des moins jeunes ont pu s'initier à la fabrication des briques. »

 

inauguration four tuilerie romaine carrières de la Lie (2).JPG

Merci à Alexis pour ces belles photos

inauguration four tuilerie romaine carrières de la Lie (3).JPG

archéologie 1.JPG

inauguration four tuilerie romaine carrières de la Lie (1).JPG

archéologie expérimentale 2.jpg

archéologie expérimentale 3.jpg

inauguration four tuilerie romaine carrières de la Lie (6).JPG

archéologie expérimentale 1.jpg

archéologie 2.JPG

inauguration four tuilerie romaine carrières de la Lie (4).JPG