lundi 18 novembre 2019
  • MON BEL AMOUR THEATRE MACON.jpg
  • CREATION ENTREPRISE MACON 2019 CCI.jpg
  • AUTISME CD71 20NOV.jpg
  • MARCHE PLAISIRS GOURMANDS 2019 AFF3 - 1.jpg

FI MACON LAURENCE LYONNAIS1.jpg

On le sait et on le dit souvent, l'idée originelle de l'Union européenne est née de la volonté de garantir la paix en Europe. Mais aujourd'hui, en 2019, pour la candidate de La France Insoumise, « c'est l'Union européenne telle qu'on nous la propose qui conduira à la guerre, en mettant les travailleurs en compétition. »

 

Laurence Lyonnais, fille d'agriculteurs en bio et en circuit court, qui fut lycéenne à René Cassin à Mâcon, aujourd'hui habitante du Doubs, est venue faire campagne vendredi soir à Mâcon, à la salle Pavillon. « Je suis émue de venir ici à Mâcon, ayant été lycéenne, début de mon engagement politique. »

 

La candidate, à 40 ans, est à sa troisième campagne européenne (11ème sur la liste conduite par Manon Aubry). Elle est passée par ATTAC, association altermondialiste, le NPA en 2009, puis le FdG en 2014. Elle défend aujourd'hui comme hier une Europe démocratique de la coopération. « Pas de démocratie en dehors des traités européens a osé dire Jean-Claude Junker. J'ai été choquée, car cette Union prépare la guerre avec la mise en concurrence des droits sociaux. Les traités sont des caricatures de démocratie. Le seul choix que nous aurions aujourd'hui, serait celui des projets autoritaires et austéritaires ou les projets nationalistes ?!... Le Rassemblement national n'est pas autre chose que l'assurance vie du système en place. Non, nous avons le choix de la coopération et de la refondation démocratique. »

 

Election nationale aussi alors pour cette candidate ? « Ce serait insupportable que LaRem sorte en tête. On s'est tellement fait avoir... »

« Nous voulons une Europe des peuples. Pour ça, il faut sortir des traités, construire une PAAC (Politique Agricole et Alimentaire Commune) plus qu'une PAC, en garantissant un prix minimum pour les producteurs, signer des accords bilatéraux, et en finir avec cette banque centrale européenne sur laquelle nous n'avons aucun contrôle démocratique. La monnaie doit rester un outil au service des peuples. »

La tête de liste Manon Aubry lançait ce week end l'opération #Sortir des Traités au sommet européen du Plan B, réunissant à Stockholm, plusieurs partis et mouvements politiques. Tout est dit.

 

Rodolphe Bretin

 

 

 

FI MACON LAURENCE LYONNAIS2.jpg

Avec le groupe mâconnais pour... L'avenir en commun en Europe

FI MACON LAURENCE LYONNAIS3.jpg

 

EXPRESSION CITOYENNE : « Merci aux cheminots d’avoir fait jouer le droit de retrait », réagit Marguerite, une lectrice de Mâcon-Infos

Marguerite C., une lectrice de macon-infos, a éprouvé le besoin de donner son point de vue suite à l’accident ferroviaire survenu mercredi dernier dans les Ardennes et de témoigner sur un incident personnel.

POLITIQUE - Mâcon Citoyens 2020 : Le collectif milite pour le bio dans les cantines scolaires

MACON CITOYEN _ CANTINES BIO1.JPG
La liste écologiste et solidaire a tenu ce vendredi soir une conférence-débat sur le thème des cantines bio, avec pour invité Patrice Château, adjoint au maire de Dijon, délégué à l’environnement.

EXPRESSION POLITIQUE : "Coût de la fusion, défaut d’évaluation et manque de transparence, le rapport de la CRC donne raison à l’opposition !"

François Sauvadet, président du groupe d'opposition au Conseil régional, s'exprime dans un communiqué sur le rapport de la Chambre régionale des comptes.

POLITIQUE : Un appel à l'engagement des marcheurs de Saône-et-Loire

63867_1_news.jpg
C'était la rentrée politique de LaRem 71 ce samedi.

MUNICIPALES 2020 : Le collectif « Mâcon citoyens 2020 » construit son programme politique

réunion publique Mâcon citoyens 2020.jpg
Une réunion publique s'est déroulée ce mercredi par les militants de « Mâcon citoyens 2020 » et leurs invités.

EXPRESSION CITOYENNE : Un Mâconnais demande le retour de "l'ordre et du calme", rue de la Barre

Par une lettre au préfet de Saône-et-Loire qui nous est parvenue via un riverain qui partage le point de vue de l’auteur (celui-ci souhaitant rester anonyme).

DÉCÈS DU MAIRE DE SIGNES : La commission des lois du Sénat lance une grande consultation des maires

La séntarice Marie Mercier, secrétaire de la commission des lois, s'exprime sur le sujet dans un communiqué. Les maires ont jusqu'au 15 septembre pour répondre en ligne à un questionnaire.