Aides aux territoires Département Saône-et-Loire (3).JPG

Le président du Conseil départemental de Saône-et-Loire et les élus de la majorité ont dévoilé, lors d’une conférence de presse, les aides financières qui seront allouées aux communes, intercommunalités et SCoT cette année.

Il est question de 7,5 millions d’euros pour 408 projets de communes et d'intercommunalités, ainsi que 1,5 millions d’euros pour 6 projets proposés par chaque SCoT de Saône-et-Loire (le schéma de cohérence territoriale à l'échelle de plusieurs communes ou groupements de communes, abrégé SCoT, vise à mettre en cohérence l'ensemble des politiques sectorielles notamment en matière d'habitat, de mobilité, d’aménagement commercial, d’environnement et de paysage).

André Accary, président du Conseil départemental de Saône-et-Loire, a parlé de 2 millions d’euros supplémentaires par rapport à la somme distribuée en 2018 et qui permettront de financer des projets d’assainissement des eaux au seuil maximal permis par la loi, mais également de majorer de 20% les financements du reste des projets. Les 2 millions proviennent de l’enveloppe budgétaire consacrée à la sècheresse dédiée aux agriculteurs en 2018 et qui n’ont pas été dépensés.

De manière globale, 2,62 millions d’euros seront repartis pour des projets comme le traitement des déchets, eau et énergie renouvelable etc. 2,27 millions d’euros serviront à cofinancer des projets pour améliorer l’accessibilité et l’accueil des publics (mairies, salles des fêtes, équipements sportifs etc.) et 1 million d’euros pour des projets visant à renforcer l’attractivité des territoires (culture, patrimoine, équipements touristiques).

Le choix des projets à financer a été fait à travers une « conférence des territoires » avec les élus dans les différents bassins de vie du département. Les 6 SCoT du département ont reçu chacun 250 000 euros pour un projet de leur choix.

Ainsi, les membres du SCoT de la région mâconnaise ont décidé d’investir dans la construction d’un groupe scolaire avec restauration unique à Brandon (coût total du projet : 2,5 millions d’euros). Quant à la commune de Mâcon individuellement, le choix a été fait de cofinancer avec 72 000 euros la restauration par la municipalité de la cathédrale Saint Vincent. La Mâconnais Beaujolais Agglomération bénéficiera à son tour de 24 300 euros pour la réhabilitation du centre multi-accueil des Blanchettes.

Ce dispositif d’aide aux territoires n’est pas le seul moyen d'attribuer des subventions, mais est le seul qui permette à toutes les communes d’en bénéficier, y compris à celles qui n’ont pas la capacité administrative de monter des dossiers de financement pour attirer des fonds.

 

Aides aux territoires Département Saône-et-Loire (5).JPG

André Accary, président du Conseil départemental de Saône-et-Loire

Je pense que tous les maires sont ravis de ce dispositif, car tous les ans ils peuvent faire appel à l’aide du Département. Auparavant les maires devaient se mettre d’accord sur les 3-4 projets à financer sur dix ou quinze communes. L’enveloppe totale des aides était de 3-4 millions d’euros. Désormais, c’est bien établi, à travers les conférences des territoires avec tous les maires et tous les ans, ils peuvent présenter un projet et c’est à peu près sûr que le Département y participera. Dès 2015, nous avons décidé que de la plus petite à la plus grande commune, tout le monde devait pouvoir accéder à l’aide aux territoires.

 

Cristian Todea

 

 

Aides aux territoires Département Saône-et-Loire (25).JPG

La carte des projets qui seront cofinancés dans tout le département

Aides aux territoires Département Saône-et-Loire (22).JPG