dimanche 29 novembre 2020
  • BFC_Macon_Infos_280x410px-2.jpg
  • CONCIERGERIE MACON2111.jpg
  • BVNOVEMBRE.png
  • VO PEUGEOT NOMBLOT NOV2020 - 1.jpg

ROTARY_éloquence03052019_0001.jpg

C'est dans l'amphithéâtre Guillemin que le Rotary Club de Mâcon a organisé ce vendredi soir la troisième édition du concours d'éloquence des lycées.

Une soixantaine de lycéens ont participé aux éliminatoires de ce concours et ce soir 16 d'entre eux, 9 en pré-bas (1ère ou terminale) et 7 en post bac sont venus défendre leur chance. Le lycée Aubrac de Davayé a décidé cette année de présenter 30 élèves en demi-finales, considérant ce concours comme un exercice faisant partie du cursus scolaire, une décision dans l'air de ce qui sera instauré dans les examens en matière d'éloquence.

Les candidats ont le choix entre 3 thèmes : sciences et techniques, économie et société, littérature et philosophie.

De nombreux thèmes ont été tirés au sort cette année, entre autres, nos vieux un fardeau ?, faut-il inventer un nouveau monde social, nous devons vivre et pas seulement exister, voyager implique-t-il de se déplacer, internet est-il un espace de liberté, le seul mauvais choix est l'absence de choix... des sujets qui ont inspiré les différents candidats.

40 minutes pour préparer et 5 minutes pour s'exprimer. De nombreux critères sont pris en compte pour noter les candidats, parmi ceux-ci la présentation, le respect du temps, la gestuelle, la richesse du vocabulaire, la syntaxe, le style, la capacité de convaincre, les idées, la culture, les émotions. Les jeunes qui viennent des lycées Cassin, Lamartine, Ozanam et Aubrac ont bénéficié des conseils de leurs professeurs pour préparer leurs prestations.

Une délibération qui revient au jury composé de 7 membres : Eric Jallet, Procureur de la République (Président du Jury), Hervé Reynaud, adjoint à la culture, Eric Braillon, avocat ancien bâtonnier, Laurent Bollet, directeur du JSL Mâcon, Jean-Michel Dulin, Académie de Mâcon, Philippe Vancon, Ets Jacoulot, Xavier Renaud, Sté Renaud-Duby.

Chacun s'est félicité de la prestation de ces jeunes, de leur liberté de parole, de leur facilité d'éloquence avec sérieux ou humour, de l'expérience que leur apportera la participation à ce concours et de l'atout que constitue l'art oratoire pour la vie professionnelle.

Les vainqueurs :

Pré-bac

1er prix : Emma Rejol (Ozanam)

2ème prix : Maryam Bucchianeri (Ozanam)

3ème prix : Eda Nur Yilmaz (Lamartine)

Post-bac

1er prix : Pablo Galbes (Aubrac)

2ème prix : Manon Mangiavillano (Ozanam)

3ème prix : Sixte Brochot (Aubrac)

Les élèves ont reçu de nombreux lots : 1er, 2ème et 3ème prix : 500€ - 300€ et 100€ auxquels s’ajoutent livres, cadeaux, places de cinéma pour chacun des finalistes.

Le lycée Ozanam a été primé pour le plus grand nombre de prix.

Danièle Vadot

ROTARY_éloquence03052019_0005.jpg

Emma Rejol – Lycée Ozanam

ROTARY_éloquence03052019_0002.jpg

Maryam Bucchianeri – Lycée Ozanam

ROTARY_éloquence03052019_0006.jpg

Eda Nur Yilmaz – Lycée Lamartine

ROTARY_éloquence03052019_0007.jpg

Pablo Galbes – Lycée Aubrac

ROTARY_éloquence03052019_0008.jpg

Sixte Brochot – Lycée Aubrac

ROTARY_éloquence03052019_0009.jpg

Manon Mangiavillano – Lycée Ozanam

ROTARY_éloquence03052019_0010.jpg

les membres du jury

ROTARY_éloquence03052019_0011.jpg

Martine Marquet-Vinatier, présidente du Rotary Mâcon

ROTARY_éloquence03052019_0003.jpg

les représentantes des 4 lycées

ROTARY_éloquence03052019_0012.jpg

la remise des prix

ROTARY_éloquence03052019_0004.jpg

Rotariens, Professeurs, familles et amis sont venus encourager les orateurs

VIRÉ : Les Vignes dorées, l'EHPAD flambant neuf du Conseil départemental

EHPAD VIRE 2811 - 1.jpg
Un investissement de 12,6 millions. Les travaux avaient commencé en février 2019. Les 1ers résidents seront accueillis à partir du 1er décembre.

André Accary : « Nous aurons à nous demander comment redonner vie aux associations »

ANDRE ACCARY 2711 CHARNAY - 1.jpg
Reçu ce vendredi par Christine Robin à Charnay, le président Accary a profité de l'occasion pour évoquer deux sujets liés à la crise sanitaire : le vaccin et, surtout, la situation des associations, « qui va se révéler extrêmement préoccupante. Je pense qu'on ne soupçonne pas encore les dégâts de cette crise pour nos associations, qui font vivre aussi l'économie locale »

CHARNAY : Investir pour faire des économies, et faire des économies pour investir

ACCARY ROBIN CHARNAY 271122 - 1.jpg
1ère visite du président du Conseil départemental ce matin à Charnay. Président qui se rend dans toutes les communes de Saône-et-Loire pour rencontrer les élus.es et voir quel projet, hors règlement d'intervention, la collectivité peut soutenir. Explications.

COVID À L'HÔPITAL DE MÂCON : Les médecins entre soulagement et grande inquiétude

COVID HOPITAL MACON 2611 - 2.jpg
L'hôpital est en phase plateau descendant, le pire semble derrière nous. Pour autant, les médecins présents ce matin pour la visite du député Benjamin Dirx ont alerté sur les risques de la réouverture des commerces ce samedi. Le docteur Kisterman a annoncé une vaccination à grande échelle en juin.

SAÔNE-ET-LOIRE : L'UMIH appelle les restaurants, les cafés, les discothèques à une ouverture symbolique le 28 novembre

UMIH LAISSEZ NOUS TRAVAILLER 2611.jpg
L'UMIH 71, organisation professionnelle, interpelle les conseillers départementaux et avance des revendications

VARENNES-LES-MÂCON : Plus de 150 véhicules contrôlés ce mercredi après-midi

CONROLES VARENNES MACON 251111200 - 1.jpg
Les forces de l’ordre ont mené une grande opération de contrôles de stupéfiants à la sortie sud de Mâcon. Opérations menée conjointement par la police et la gendarmerie pendant près de deux heures.

CRÊCHES-SUR-SAÔNE : Le sapin de Noël est arrivé !

SAPIN NOEL 2020 CRECHES SUR SAONE - 3.jpg
Par ailleurs, Valérie Bouilloux l'a confirmé, la commune va être illuminée.

COVID-19 EN SAÔNE-ET-LOIRE : 47 morts en une semaine annonce la préfecture

Tous les chiffres de la semaine. Rappelons quand même que 99,5% des personnes infectées par le covid, en France, s'en remettent...

« Ne pas rater le déconfinement, c’est aussi adapter les aides », estime la CPME 71

L'organisation patronale souligne le grand nombre de demandes formulées ces trois derniers jours

Violences urbaines : Des renforts de police dès cette semaine à Mâcon

CRS.jpg
Actualisé : La préfecture confirme la présence d'une compagnie de CRS supplémentaire à Mâcon à partir de jeudi

VIOLENCES URBAINES EN SAÔNE-ET-LOIRE : André Accary interpelle le ministre de l'Intérieur

ACCARY VIOLENCES URBAINES 71 - 1.jpg
Scandalisé par les violences urbaines à l’encontre des sapeurs-pompiers de Saône-et-Loire depuis maintenant 3 semaines, André Accary, président du SDIS 71, a décidé d’interpeller le ministre de l’Intérieur Gérald Damarnin afin d’obtenir, dans de très brefs délais, l’appui de moyens humains supplémentaires.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : +12,40% de décès entre le 1er septembre et le 09 novembre

La Saône-et-Loire est le département qui enregistre la plus forte progression des décès par rapport à 2019. L'INSEE précise qu'il s'agit de décès toutes causes confondues et pas seulement liés au covid.

MACON : L’école Jean Moulin victime des violences urbaines

incendie école Jean Moulin (5).JPG
Dans la nuit de samedi à dimanche, les violences urbaines ont touché aussi le bâtiment de l’école du quartier de Marbé. Fort heureusement, la rentrée ce matin a pu se faire dans de bonnes conditions.

MÂCON : Nouvelle nuit de violences urbaines au sud et au nord de la ville

VIOLENCES URBAINES MACON 211120202233 - 1.jpg
Actualisé : Toutes les images de la soirée. Aucun blessé n'est à déplorer parmi les forces de l'ordre et les pompiers. Une enquête de police a été ouverte.

SAÔNE-ET-LOIRE - Fabien Ben : « Une rentrée singulière globalement réussie »

BilanDasen1120 (4).JPG
Vendredi, l'inspecteur d'académie Fabien Ben a dressé le bilan de la rentrée 2020 dans le département.