mercredi 23 septembre 2020
  • TICKET SMS TREMA MACON.jpg
  • JEPMACON SEPT2020 - 1.jpg

FEILLENS planchas collet 10.jpg

Le rendez-vous est devenu incontournable pour bien préparer l’été ! Et cette fois, ce n’est pas un, ni deux, ni trois, mais cinq jours de portes ouvertes qui vous sont proposés pour découvrir ou redécouvrir les planchas fabriquées à Feillens. Rendez-vous jusqu’au 12 mai au magasin d’usine !

 

Chaque année, début mai, Collet industries organise des portes ouvertes pour présenter sa gamme de planchas gaz et électriques, réalisées de A à Z, de la conception au montage, dans les locaux de Feillens. C’est l’occasion pour ceux qui connaissent le produit de sauter le pas et d’investir dans un produit de qualité, 100 % local, et pour les autres de découvrir la plancha, sa fabrication, son design et ses technologies, ses différentes utilisations…

Et qui mieux que Pierre Petit pour présenter la plancha ? Le PDG de la société, accompagné de plusieurs employés de Collet Industries, répond à toutes les questions des visiteurs et potentiels acheteurs pendant ces portes ouvertes. « Nous fabriquons des barbecues depuis 25 ans, et depuis 15 ans nous sommes entrés sur le marché de la plancha avec un produit professionnel entièrement imaginé et fabriqué sur place. On a déposé les différents brevets, et on a travaillé sur un produit qui, à lui seul, peut permettre de préparer un repas, de l’apéro au dessert. »

Locale et polyvalente

La plancha Collet industries, c’est d’abord l’entreprise Matit, installée à Feillens depuis 1990. Dans son atelier de production de 4 000 m2, l’entreprise est capable de transformer les métaux, sous toutes les facettes, grâce à ses trois secteurs clés de production : la mécanique, la tôlerie et l’emboutissage. Trois secteurs qui lui permettent de concevoir, de fabriquer et d’assembler des appareils de cuisson extérieure commercialisés donc sous le nom de Collet Industries… « Nous utilisons ces savoir-faire pour réaliser la plancha : la place passe, par exemple, en découpe et en emboutissage, le meuble en tôlerie, les brûleurs des planchas gaz en mécanique. » Il n’y a que l’émaillage et la peinture qui sont faits ailleurs.

Outre cette fabrication locale et cette polyvalence du produit, Pierre Petit met en avant sa qualité premium. « Avec nos plaques en acier émaillé, on peut faire cuire au bout de trois minutes, contre une douzaine de minutes pour les autres. Nous avons deux modèles de plaques de 40 cm et 60 cm qui permettent de s’adapter aux besoin de chacun avec des modules pouvant aller jusqu’à 80 cm, deux plaques de 40, et 120 cm, deux plaques de 60. Nos brûleurs, qui sont brevetés, consomment 2,5 fois de gaz que les concurrents. Ils sont également réalisés pour faire en sorte que la plaque soit uniformément chaude sur toute sa surface. » Les plaques sont par ailleurs garanties dix ans, et les brûleurs à vie.

Plancha et pizza

En cinq ans, l’entreprise a doublé sa production d’appareils de cuisson. Les planchas, c’est aujourd’hui 15 % du chiffre d’affaires globale (l’entreprise utilisant son savoir-faire dans la mécanique, la tôlerie et l’emboutissage pour d’autres). Collet Industries propose également tout une gamme d’accessoires pour cuisiner facile, malin et accéder à d’autres cuissons (plat à paëlla, poêlon avec couvercle…).

L’entreprise, qui emploie 35 personnes, s’est également lancée dans une activité supplémentaire il y a un an : le four à pizza, « un secteur que personne ne faisait jusque là. Cet appareil permet de cuire une pizza surgelée en 120 secondes avec la même cuisson que dans un four à bois. Ça marche aussi bien avec avec des pâtes fraîches que surgelées. Et les retours sont plus que positifs ! »

Tous ces produits sont à découvrir jusqu’à ce dimanche 12 mai de 9 h à 12 h et de 14 h à 18 h. Avec une remise de 15 % en cas d’achat à ces dates.

 

Collet Industries a également invité Franck Besson, vigneron récoltant à Juliénas, qui produits sept cuvées différents avec des vins entièrement faits sur son domaine. Vous pourrez déguster à Feillens, ses vins rouges et blancs et son pétillant, et repartir avec une bouteille de rosé pour tout achat d’une plancha.

Vincent Moreau est lui présenter pour présenter ses planchas House. La société RDV Garden, installée à Sancé, propose des modules pour vous permettre d’installer une cuisine d’extérieur, adaptable à vos besoins.

D. C.

 

 

FEILLENS planchas collet 1.jpg

FEILLENS planchas collet 2.jpg

FEILLENS planchas collet 3.jpg

La société s'est également lancée dans la conception du four à pizza

FEILLENS planchas collet 4.jpg

FEILLENS planchas collet 6.jpg

Planchas gaz et électriques et barbecues pour cuisiner simple et malin à l'extérieur

FEILLENS planchas collet 11.jpg

Pierre Petit, PDG de la société

FEILLENS planchas collet 12.jpg

FEILLENS planchas collet 9.jpg

Viandes, légumes et même crêpes à la plancha !

FEILLENS planchas collet 8.jpg

Franck Besson, vigneron récoltant à Juliénas

FEILLENS planchas collet 7.jpg

Roseline Martin et Vincent Moreau, concepteurs de Plancha House, à Sancé

 

 

MÂCON : La boutique éphémère accueille « Elo’Création »

boutique éphémère Elo'Créations.jpg
Élodie Briday inaugurait ce midi sa boutique dans l’espace proposé par la Ville, rue Franche.

MACON : Thierry Valdor se prépare à ouvrir un centre d'affaires au sein de Locow - coworking

Locow bureaux Mâcon.jpg
L’entreprise implantée depuis deux ans près de la gare, en centre ville de Mâcon, va franchir un nouveau cap dans son développement en janvier avec la création d’un espace de bureaux.

ECONOMIE - Michel Suchaut : « Un redressement de l’activité en Bourgogne Franche-Comté est à noter sur le mois de juillet »

SUCHAUD CCI CD1809.jpg
A l'invitation d'André Accary à l'assemblée départementale, le Président de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Saône-et-Loire a donné une photographie de la situation économique en Saône-et-Loire et en région avec les derniers chiffres dont il dispose. Redressement, oui, mais...

MÂCON : AUM BIOSYNC remporte le concours « 10 000 Startups pour changer le monde »

AUM BIOSYNC MACON STARTUP - 1.jpg
Et donne son prix d’une valeur de 50 000€ aux orphelins de sapeurs-pompiers

Pandémie de covid-19 : 100 milliards d'€ pour la relance de l'économie française

Capture d’écran 2019-11-10 à 15.11.56.png
Le plan de relance présenté aux députés jeudi a reçu l'accueil favorable du député Benjamin Dirx et du MEDEF 71. À voir, toutes les mesures du plan. À lire aussi, la réaction de la CAPEB 71 en matière de soutien à la rénovation énergétique des bâtiments.

VITICULTURE - Vignerons des Terres Secrètes : La diversité fait la bonne santé de la cave coopérative

AG2020 VIGNERONS TERRES SECRETES - 8.jpg
Les Vignerons des Terres Secrètes on tenu leur assemblée générale vendredi, un mois avant le ban des vendanges. Le Président Michel Barraud accueillait exceptionnellement les adhérents de la coopérative à la salle des fêtes municipale du fait des conditions sanitaires particulières. 139 coopérateurs étaient présents ou représentés, sur les 266 membres du groupement.

MÂCON - Cave à Musique : « la réouverture sera t-elle possible au 1er septembre ? Besoin de réponses »

« Conseil de défense du 10 juillet : le secteur de la Culture n'a même pas été mentionné » s'inquiète l'équipe de direction de la Cave dans un communiqué transmis cet après-midi, et dans lequel elle alerte sur une situation très préoccupante.

MACON : Deux jeunes créatrices mâconnaises s’installent dans la boutique éphémère

boutique éphémère juin.jpg
Célia Boudali, créatrice de bijoux, et Chloé De Barros, créatrice de prêt-à-porter, se sont rencontrées sur les réseaux sociaux et sont les premières de la période post-confinement à louer, pour une semaine, l'espace dédié de la rue Franche.

Mesures en faveur de l’apprentissage : l’ESMP vous accompagne dans le recrutement de vos futurs talents

Les entreprises qui recruteront un apprenti entre le 1er juillet 2020 et le 28 février 2021 bénéficieront d’une aide exceptionnelle de l’Etat de 8.000 € pour l’embauche d’un majeur !

MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS AGGLOMERATION : Trois nouveaux dispositifs d'aide aux commerçants et artisans, et un appel à la consommation

COURTOIS ROBIN MBA - 2.jpg
Jean-Patrick Courtois, président de MBA, et Christine Robin, vice-présidente en charge de l'Economie, ont présenté ce matin en conférence de presse les trois nouveaux dispositifs d'aide financière en cours de création à destination des commerçants de centres villes et de centres bourgs.

Déconfinement : l’enquête CPME auprès de 3000 entreprises fait clairement apparaitre les difficultés de la reprise d’activité

Dans une entreprise sur deux (52%), l’ensemble des salariés a réintégré physiquement l’entreprise tandis que 41% maintiennent encore une partie, ou la totalité, de leurs effectifs en chômage partiel.

AUTOMOBILE - Marie-Guite Dufay : « Un plan de relance qui concilie compétitivité, transition écologique et souveraineté industrielle de la filière »

Le site de Sochaux est directement concerné, la Région Bourgogne - Franche-Comté y a investi plus de 7 millions d'€.

MÂCON-CHARNAY : L'Entretien surmonte la crise en investissant

LENTRETIEN CHARNAY 1905 - 7.jpg
Voilà une entreprise qui intervient dans un domaine incontournable : la propreté.

DÉCONFINEMENT : Le MEDEF, la CFDT et la CFTC main dans la main pour la reprise

Les trois organisations ont signé une déclaration commune

MÂCON - Marché de la place Gardon : Le charcutier se porte bien, c'est plus dur pour les autres

MARCHE PLACE GARDON 2304 - 3.jpg
Comme ailleurs dans le Mâconnais, excepté à Cluny, les marchés ont été ré-ouverts ces quinze derniers jours. Ce matin place Gardon, trois artisans-commerçants étaient présents.

ECONOMIE : "Réfléchir dès à présent aux possibilités de proroger les aides" souhaite la CPME71

L'organisation patronale régit à l'allocuation du président de la République hier soir.

SAÔNE-ET-LOIRE : + de 4 700 dossiers d’activité partielle déposés par des entreprises

71 ECO.png
Des demandes qui représentent 18 millions d'heures d'indemnisation, soit l'équivalent de 18 années d'indemnisation « habituelle » en Saône-et-Loire ! indique ce soir un communiqué de la préfecture.

ECONOMIE - Michel Suchaut : «Il va falloir aider au redémarrage, notamment des commerces»

SUCHAU CCI71 ITW COVID.jpg
Commerces, bâtiment, CGT, avenir du siège de la CCI de Mâcon, le président de la CCI 71 revient sur la crise du covid-19 dans une lognue interview.

MÂCON : Ubitransport maintient 50 postes à recruter en 2020

Capture d’écran 2019-11-10 à 15.11.56.png
L'entreprise Mâconnaise, spécialiste de la billettique numérique, ne connait pas la crise. Pas de chômage partiel ; elle vient de de créer un département Ressources humaines...

BOURGOGNE – FRANCHE-COMTÉ : 68 millions d'€ d'aide d'urgence de la Région pour l'économie

COVID ECONOMIE BFC.jpg
« Il faudra sans doute plus encore pour la relance, qu'il faut d'ores et déjà prévoir » indiquait Marie-Guite Dufay, présidente de Région, hier soir en visio-conférence de presse. Revue de détail des programmées.