compagnie Chatha collège Bréart 2019.jpg

Une centaine de collégiens ont assisté ce vendredi à un spectacle de danse contemporaine de la compagnie Chatha, dans le cadre du dispositif « Parcours chorégraphiques en collège » porté par le Conseil départemental de Saône-et-Loire. A voir aussi en vidéo

 

Depuis plus de 10 ans à Mâcon, ce dispositif est rendu possible grâce au partenariat du Conseil départemental de Saône-et-Loire (initiateur et financeur) avec la Scène Nationale de Mâcon et des collèges locaux. Cette année les établissements inscrits étaient les collèges Bréart et Saint-Exupéry.

 

danse collège Bréart (3).JPG

Pauline Desmaris,

attachée aux relations avec le public de la Scène Nationale

Il s'agit d'un projet de sensibilisation chorégraphique dans le cadre des schémas d'enseignement artistique du Conseil départemental. Les classes entrent dans la danse aussi bien par la pratique que par l'observation de spectacles de danse. Cette année, une classe du collège Bréart et une du collège Saint Exupéry ont suivi le parcours animé par la compagnie Chatha, autour du spectacle Ces gens-là, accueilli le 1er février au Théâtre. 

 

Concrètement, les élèves de la classe de 6ème inscrits dans le dispositif « Parcours chorégraphiques en collège » assistent à trois spectacles de danse de la programmation du théâtre de Mâcon, participent à 4 ateliers de 2 heures avec des artistes pour préparer leur petit spectacle chorégraphique. Le point final de ce parcours pédagogique est le spectacle que les mêmes artistes donnent au collège devant plusieurs classes.

Au collège Bréart, il s'agissait d'un fragment du spectacle Ces gens-là, créé par Aïcha M'Barek et Hafiz Dhaou, et inspiré par le « printemps arabe ».

 

danse collège Bréart (70).JPG

Hafiz Dhaou participe pour la deuxième fois

à cette initiation à la chorégraphie

Ça s’est super bien passé. Ce sont des jeunes très curieux chez qui l'on peut ouvrir un imaginaire fort. Nous sommes déjà venus il y a 4 ans. Travailler dans la durée porte ses fruits, on l’a vu aujourd’hui avec la qualité d’écoute de la part des enfants.

 

danse collège Bréart (76).JPG

Frédérique Jacques, professeur d'EPS au collège Bréart

Il y a un bon développement de compétences chez les enfants, l’accès et la sensibilisation à la culture sont renforcés notamment avec les trois spectacles de danse auxquels ils assistent, dans des styles très différents.

 

danse collège Bréart (6).JPG

Vincent Lorius, principal du collège Bréart 

Nous avons décidé d’inscrire la prochaine année scolaire une classe de notre collège dans ce dispositif de sensibilisation à la danse. Le fait d’impliquer les élèves donne de la valeur à ce projet. Puis, si les choses se passent bien dans notre établissement, c’est aussi grâce à Frédérique Jacques, professeure d’EPS, qui est au cœur de l’organisation depuis trois ans.

Cristian Todea

 

 

 

danse collège Bréart (7).JPG*

danse collège Bréart (10).JPG

Aïcha M'Barek 

danse collège Bréart (21).JPG

danse collège Bréart (23).JPG

danse collège Bréart (27).JPG

danse collège Bréart (26).JPG

danse collège Bréart (31).JPG

danse collège Bréart (38).JPG

danse collège Bréart (49).JPG

danse collège Bréart (51).JPG

danse collège Bréart (54).JPG

Grégoire Alliot

danse collège Bréart (55).JPG

Johanna Mandonnet

danse collège Bréart (63).JPG

danse collège Bréart (67).JPG

danse collège Bréart (74).JPG

danse collège Bréart (77).JPG

Frédérique Jacques, Pauline Desmaris, et Laurence Meresse du Conseil départemental de Saône-et-Loire