mardi 17 septembre 2019
  • FANTASTIC 2019 PICNIC CHATEAU GREFFIERE - 1.jpg
  • Pub_CSI_Mâcon_infos_270x410px.jpg
  • EMAP_2019_270x410.jpg
  • GRAND DEBALLAGE MACON 2019-1.jpg

Suite à l’annonce des résultats des élections européennes, Macon-Infos a pu joindre plusieurs responsables politiques locaux. Voici leurs réactions :

Nous sommes partagés entre la satisfaction de voir une lueur d’espoir verte et l’effarement face au score élevé du Rassemblement National qui n’est pas du tout un bon signe.
Nous sommes conscients de la responsabilité qui est la nôtre aujourd’hui de porter un nouveau projet de société et l’espoir d’un renouveau européen. Nous allons mener le combat contre le capitalisme et les inégalités qui font le lit de l’extrême droite.

Claire Mallard, secrétaire régionale d’Europe Ecologie Les Verts

 

Au plan national, nous faisons 3 constats :
Premièrement, la stratégie de Macron de monter en épingle un duel contre Le Pen a conduit à ce qu’on voit aujourd’hui, c’est-à-dire la condamnation de sa politique qui s’est traduite par un vote massif pour l’extrême droite. Il est temps que l’Assemblée nationale soit dissoute pour que les Français puissent à nouveau s’exprimer dans les urnes.
Deuxièmement, nous constatons l’échec d’une logique d’éparpillement à gauche où les egos sont passés avant l’intérêt d’une lutte contre les inégalités.
Enfin, et c’est peut-être notre seul motif de satisfaction, nous notons que la sensibilité écologique de la population est profonde et qu’elle s’est exprimée vers le vote ad-hoc, même si cette sensibilité était présente dans de nombreuses listes dont la nôtre. Cela marque la volonté d’un grand virage écologique.

Bernard Cois, secrétaire fédéral du PCF 71

 

Tout d’abord, je regrette la manière dont ces élections ont été organisées avec cette multitude de listes qui a eu pour conséquence la confusion dans l’esprit des gens. Ensuite, je regrette la division de la gauche et des écologistes qui mène au résultat que nous observons ce soir. Néanmoins, je note que les forces de gauche sont toujours présentes ce qui nous donne malgré tout des perspectives pour travailler ensemble dans l’avenir.
Je suis bien sûr inquiète face à la montée du Rassemblement National qui porte un projet politique centré sur le rejet de l’autre. Je pense qu’au contraire nous avons besoin – et surtout les plus jeunes – d’un projet basé sur la solidarité, la liberté et la diversité, comme celui que nous avons soutenu avec la liste Place Publique.
Enfin, je suis heureuse que notre liste ait obtenu un score supérieur à celui qui était annoncé. Ceci est la preuve que le rassemblement des forces de gauche est possible autour d’un projet.

Joëlle Marzio, secrétaire de la section PS de Mâcon

 

Nos résultats sont prometteurs pour l’avenir car nous arrivons en tête au niveau national mais aussi en Saône-et-Loire. Le peuple français a mis un point d’honneur à donner un coup d’arrêt à la politique calamiteuse d’Emmanuel Macron. Les Français ont besoin d’être écoutés, comme ils le font savoir en vain depuis le 17 novembre.
A Mâcon, nous réalisons un score historique avec 19% des voix, soit 3 points de plus qu’à la dernière présidentielle.
Enfin, nous notons la fin du clivage gauche-droite, annoncé depuis longtemps par Marine Le Pen. Désormais, cela se jouera entre les mondialistes et nous les nationaux. Notre objectif est d’arriver un jour au pouvoir, et cela passe par un ancrage local fort, comme nous l’avons aujourd’hui.

Aurélien Dutremble, Délégué Départemental Adjoint Rassemblement National de Saône-et-Loire

 

Propos recueillis par David D.

 

EXPRESSION CITOYENNE : Un Mâconnais demande le retour de "l'ordre et du calme", rue de la Barre

Par une lettre au préfet de Saône-et-Loire qui nous est parvenue via un riverain qui partage le point de vue de l’auteur (celui-ci souhaitant rester anonyme).

DÉCÈS DU MAIRE DE SIGNES : La commission des lois du Sénat lance une grande consultation des maires

La séntarice Marie Mercier, secrétaire de la commission des lois, s'exprime sur le sujet dans un communiqué. Les maires ont jusqu'au 15 septembre pour répondre en ligne à un questionnaire.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : Ça s’échauffe sévèrement sur le centre-ville

CONSEIL MUNICIPAL MACON JUILLET2019 - 1.jpg
On n’avait pas vu le conseil municipal atteindre un tel niveau électrique dans les échanges entre majorité et opposition depuis bien longtemps…

POLITIQUE : Elisabeth Roblot rejoint Agir, la droite constructive

ROBLOT.jpg
La Vice-présidente du conseil départemental de Saône-et-Loire rappelle ainsi son engagement à défendre une droite libérale, humaniste et pro-européenne

MUNICIPALES 2020 : La liste Mâcon citoyens 2020 mise sur la démocratie citoyenne

apéro Mâcon citoyens 2020.jpg
Mercredi, les représentants du mouvement politique Mâcon citoyens 2020 sont partis à la rencontre des Mâconnais autour d’un apéro citoyen en centre-ville.

EXPRESSION POLITIQUE - Jérôme Durain : "C’est un quart des effectifs de GE que la direction souhaite rayer d’un trait de plume"

Dans un communiqué, le sénateur socialiste de Saône-et-Loire rappelle la "doctrine Montebourg" pour GE.