mardi 30 novembre 2021

BELLEVILLE CORTINOVIS CHARNAY 2019.jpg

L'hommage poignant de Cécilie Nicolas, membre active du CBBS depuis 25 ans, à Laure Belleville et Johanna Cortinovis. A voir aussi, en vidéo, l'émotion des deux joueuses samedi soir.

 

« La première c’est notre grande Jojo, elle a commencé le basket dans son Nord à l’âge de 6 ans, dans le club du coin. Elle y a fait ses gammes jusqu’en minimes puis s'en est allée dans le club de Dunkerque. Elle évoluera en NF1 alors qu’elle n’est encore que cadette. Elle est ensuite repérée par le club de Saint Amand (anciennement Valenciennes pour les connaisseurs), où elle évoluera en NF1 et LFB. Elle sera également championne de France universitaire en 2006 avec la FAC de Lille, et ira jouer à Villeneuve d’Asc puis Wasquehal.

 

À partir de 2010, direction Angers où elle évoluera en LF2 tout d’abord, puis, suite à une saison difficile, l’équipe redescendra en NF1 mais pour mieux remonter l’année suivante. En 2012, elle remportera le Trophée Coupe de France dans la mythique salle de Bercy et au terme de la saison 2012-2013 où Angers remportera le final Four. Elle participe grandement à la montée en Ligue puisqu’elle termine MVP du final four.

 

Depuis 2014, elle fait partie de la belle aventure du CBBS. Elle contribue largement au titre de championne de France NF1 acquis il y a 2 saisons seulement, et, en parallèle, fait partie de l’équipe de France militaire (en tant que réserviste de l’armée de l’air) avec laquelle elle a participé aux jeux mondiaux à Angers en 2015, puis San Diego en Californie en 2016, puis en Allemagne en 2017 et 2018, et s’envolera courant octobre de cette année en Chine.

 

Bravo pour ce beau palmarès Joh, mais par-dessus tout merci pour la personne que tu es, cette joueuse guerrière qui ne lâche jamais rien et qui sait transmettre cette envie et ses valeurs à tout un groupe. Je sais que dans tous les clubs où tu es passée, tu as laissé un super souvenir, le CBBS n’échappe pas à la règle, alors merci d’avoir contribué à l’évolution de notre club et encore Bravo pour ta carrière.

 


La 2ème grande dame pour qui c’était le dernier match au niveau pro, je parle de notre emblématique numéro 6, Laure !

Il n’y a pas si longtemps, c’était presque hier, tu étais accompagnée par tes parents pour t’inscrire au club de basket du coin, aux JCM. Poussine, benjamine, minime, puis cadette, enfin le 1er titre : Championne de Bourgogne. Et puis tu es très vite passée senior à l’âge de 16 ans, tu étais la rookie de l’équipe et on t’en a fait voir de toutes les couleurs. Tu as d’ailleurs bien appris et tu leur rends bien la pareille aujourd’hui. Les voyages en bétaillère avec sans cesse les mêmes chansons en boucle, les premières troisième mi-temps, et dieu sait qu’il y en a eu un sacré paquet, les préparations d’avant match dans les vestiaires, le jeu, le ballon…

 

Tu as attrapé le virus Basket toute jeune et il ne t’a pas quitté. 25 saisons au CBBS dont 15 années au sein de l’équipe première du CBBS, avec un seul petit écart pour voir ce qu’il se passait ailleurs.

Tu as été de toute l’épopée du club pour arriver à ce qu’il est aujourd’hui. Je pense sans trop me tromper qu’aucune joueuse de Ligue 2 ou Ligue ne peut se targuer de pareille fierté.

 

De la nationale 3 il y a 15 ans, à ce titre de Championne de France de Ligue 2, tu as toujours répondu présente, tu as été une capitaine hors pair pour tes co-équipières, une guerrière sur le terrain qui ne lâche jamais. Combien de fois tes paniers à 3 points réussis avec le point levé ont fait lever et vibrer le COSEC, de même que tes nombreuses glissades qui faisaient du sol du COSEC un parquet toujours luisant. Mais tu t’es toujours relevée et je suis même sûre que tes petits regards emplis de sympathie envers tes amis les arbitres vont nous manquer.

 

Tu es un exemple pour beaucoup de petites filles aujourd’hui, non seulement de par ton parcours sportif mais aussi pour les valeurs de loyauté, de travail et de respect que tu représentes, tu peux être fière de ce que tu as accompli.

Valeurs que tu as, je pense, retrouvées avec l’équipe de France militaire en tant que réserviste de l’Armée de terre depuis 2015, et qui devrait t’emmener également en Chine en octobre 2019.

 

Ma Laurette, je te souhaite tout le meilleur pour l’avenir, je pense qu’il ne sera pas trop loin de la balle orange quand même.

Alors voici quelques petits présents : tout d’abord ce magnum de crémant que tu apprécies tant, puis ce maillot, le numéro 6, qui ne t’a jamais quitté depuis tes débuts. Par contre, ne nous en veux pas, ce n’est pas pour que tu le gardes chez toi... pour la première fois de son histoire, le club a décidé de retirer ton maillot ce numéro 6, il ne sera désormais plus porté en équipe 1ère et restera à jamais celui de Laure BELLEVILLE.

Bravo à toi et merci pour tout ! »

Cécilie Nicolas

 

 

BELLEVILLE CORTINOVIS CHARNAY BBS - 5.jpg

BELLEVILLE CORTINOVIS CHARNAY BBS - 6.jpg

BELLEVILLE CORTINOVIS CHARNAY BBS - 4.jpg

BELLEVILLE CORTINOVIS CHARNAY BBS - 3.jpg

BELLEVILLE CORTINOVIS CHARNAY BBS - 10.jpg

BELLEVILLE CORTINOVIS CHARNAY BBS - 1.jpg

BELLEVILLE CORTINOVIS CHARNAY BBS - 2.jpg

BELLEVILLE CORTINOVIS CHARNAY BBS - 11.jpg

BELLEVILLE CORTINOVIS CHARNAY BBS - 12.jpg

Dans les bras de Cécilie Nicolas

BELLEVILLE CORTINOVIS CHARNAY BBS - 8.jpg

BELLEVILLE CORTINOVIS CHARNAY BBS - 9.jpg

BELLEVILLE CORTINOVIS CHARNAY BBS - 7.jpg

CORTINOVIS BELLEVILLE CHARNAY BBS22.jpg

 

BASKET : Bon d’accord, l’Asvel c’est l’Asvel, mais les Pinkies méritaient ce match

Le match vu par le « speaker », la chronique de Rémy Mathuriau, à dévorer d'un bloc !

BASKET (LFB) : Le CBBS pas récompensé face à l’ASVEL

Samedi soir, le CBBS recevait, pour le compte de la 8ème journée de Ligue Féminine de Basket, l’ASVEL d’un certain Tony Parker qui a fait honneur de sa présence au public du Cosec de Charnay.

BASKET : Un panier gagnant pour l’ESPM avec Bureau Vallée !

Ce mercredi soir, l’Étoile Sportive Prissé Mâcon a réuni ses partenaires au magasin Bureau Vallée, route de Lyon à Mâcon, pour un moment convivial et la présentation d’un projet coopératif.

BASKET - Charnay/Landerneau : Les Bretonnes de Landerneau retournées comme des crêpes

Le match vu par le speaker. La chronique de Rémy, à dévorer d'un bloc, comme d'habitude.

BASKET : Lorsqu’il y a d’Angers, pas de quartier, Anjou, feu !!

Le match vu par le speaker. La délicieuse chronique de Rémy Mathurieu, à dévorer d'un bloc

BASKET : Première victoire de la saison pour le CBBS

Dans un dernier quart temps de folie, les filles de Charnay s’imposent pour la première fois cette saison, face à Angers, ce samedi soir.

BASKET (LFB) : Gi Davis et le CBBS, c'est déjà la séparation

Après Shay Colley, la joueuse canadienne retournée en Nouvelle-Ecosse par manque d'air du pays, c'est au tour de l'américaine G'Mrice Davis de quitter les terres charnaysiennes. Caliya Robinson lui succède.

BASKET - CBBS vs ESBVA : Villeneuve avait plus d'une corde à son Ascq dans son bAsquet

Le match vu par le speaker - la chronique de Rémy Mathuriau, à dévorer d'un bloc… et sans modération !

BASKET (NM2) : La passe de trois pour Prissé

Après deux victoires pour ses deux premiers matchs, l’ESPM enchaine et confirme qu’il faudra compter sur lui cette saison. Contre Récy Saint Martin ce samedi soir, les Tangos ont été mis en difficulté, mais n’ont jamais tremblé…

BASKET (NM2) : L’ESPM retrouve le championnat et son public

Samedi, les Prisséens accueilleront Hotzheim dans une salle des sports qui attend ce moment avec impatience. Depuis longtemps, trop longtemps. Le 16 octobre 2020 exactement, onze mois sans compétition… Rencontre avec Jean-Philippe Lachaize, président, avant cette nouvelle saison.

BASKET (LFB) - CBBS : 4 matchs de préparation pour les Pinkies

A voir aussi, le calendrier du championnat 2021-2022. 1ère rencontre le 02 octobre.

BASKET (NM2) : L'ESPM mise sur la stabilité

C’est parti pour quatre semaines de préparation ! Ce mardi soir, les Prisséens ont retrouvé les parquets avec un groupe inchangé et l’envie de confirmer les belles promesses de l’automne dernier… Rencontre avec le coach Frédéric Brouillaud à l’aube de cette nouvelle saison qui débutera le 11 septembre…