samedi 20 juillet 2019
  • ETE FRAPPE MACON 2019 16JUILLE - 1.jpg
  • MARCHE CREPUSCULE VIGNERONS TERRES SECRETES 2019 - 2.jpg
  • WINE TOUR MACON 2019 UNE.jpg
  • locaux commerciaux MACON HABITAT.jpg

Dans un communiqué, le sénateur socialiste de Saône-et-Loire rappelle la "doctrine Montebourg" pour GE.

 

La Bourgogne Franche Comté est la première région industrielle du pays par la part de salariés de l’industrie dans la population active. C’est une fierté pour tous ses habitants et c’est un atout pour notre pays. Ce matin, la direction de General Electric a reçu les représentants syndicaux pour leur annoncer un plan de restructuration. Il prévoit la suppression de plus d’un millier d’emplois dans le Territoire de Belfort entre les sites GE de Belfort et de Bourogne. C’est un quart des effectifs de GE que la direction souhaite rayer d’un trait de plume. C’est un coup de massue pour toute la population.

Pourtant, suite au rachat de la branche énergie d’Alstom, le même groupe GE nous promettait la création de 1000 emplois. Beaucoup attendaient mieux de M. Macron, qui a surtout su négocier l’agenda de ce plan social qui arrive au lendemain des européennes. M. Montebourg avait mis en place des garanties lors de la vente d’Alstom. Elles alimenteront un fonds précieux de réindustrialisation à hauteur de 50 millions d’euros. Mais ce fonds n’est pas encore opérationnel malgré l’insistance des collectivités locales.

Aujourd’hui, l’annonce de GE constitue une nouvelle rupture et elle appelle une réponse forte de la part de l’Etat. GE doit préserver davantage d’emplois et de savoir faire, diversifier son activité sur les sites de Belfort et Bourogne. Mais GE doit aussi remettre la main à la poche !

Quels sont les objectifs du Gouvernement en termes de réduction du nombre d’emplois supprimés ? Est-il prêt à exiger le doublement de l’amende due par GE ? Comment va-t-il associer les élus locaux du territoire qui forment une union sacrée pour assurer un avenir à l’industrie régionale ?

Jérôme DURAIN

Sénateur de Saône-et-Loire

Conseiller régional de Bourgogne Franche Comté

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : Ça s’échauffe sévèrement sur le centre-ville

CONSEIL MUNICIPAL MACON JUILLET2019 - 1.jpg
On n’avait pas vu le conseil municipal atteindre un tel niveau électrique dans les échanges entre majorité et opposition depuis bien longtemps…

POLITIQUE : Elisabeth Roblot rejoint Agir, la droite constructive

ROBLOT.jpg
La Vice-présidente du conseil départemental de Saône-et-Loire rappelle ainsi son engagement à défendre une droite libérale, humaniste et pro-européenne

MUNICIPALES 2020 : La liste Mâcon citoyens 2020 mise sur la démocratie citoyenne

apéro Mâcon citoyens 2020.jpg
Mercredi, les représentants du mouvement politique Mâcon citoyens 2020 sont partis à la rencontre des Mâconnais autour d’un apéro citoyen en centre-ville.

EXPRESSION POLITIQUE - Jérôme Durain : "C’est un quart des effectifs de GE que la direction souhaite rayer d’un trait de plume"

Dans un communiqué, le sénateur socialiste de Saône-et-Loire rappelle la "doctrine Montebourg" pour GE.

ELECTIONS EUROPÉENNES : La candidate Sylvie Guillaume est venue à la rencontre des socialistes mâconnais

Sylvie_Guillaume_PSMâcon_040520190002.jpg
Les socialistes mâconnais accueillaient Sylvie Guillaume hier, députée européenne et n°2 de la liste « Envie d’Europe » (PS, Nouvelle Donne, Place Publique et PRG) aux prochaines élections européennes. Pour l’occasion, un café-débat à la rencontre des associations de soutien aux migrants était organisé.

BENJAMIN DIRX : « Il faut bien prendre en compte la réalité économique et la réalité écologique »

Benjamin-DIRX.jpg
Suite à l’allocution présidentielle de jeudi dernier et concernant les mesures annoncées, alors que le mouvement des Gilets jaunes se poursuit, le député LaRem a bien voulu répondre à nos questions.