dimanche 25 août 2019
  • ROUTE71 CD71 2019 - 1.jpg
  • ETE FRAPPE MACON 2019 16JUILLE - 1.jpg
  • WINE TOUR MACON 2019 UNE.jpg
  • locaux commerciaux MACON HABITAT.jpg

MANIFACTURE D'IDEES _ LANCEMENT1.JPG

La 8e édition du festival de la Manufacture d’idées a été lancé hier soir dans la salle du Tinailler du château d’Hurigny.

Emmanuel Favre, Dominique Deynoux, maire d’Hurigny et Stéphane Guiguet, conseiller régional, ont réaffirmé leur attachement à ce festival. Emmanuel Favre, directeur du festival, a « remercié tous ceux qui aident à son déroulement dans un lieu périphérique et il faut un combat permanent pour que ce festival dure ».

Il a détaillé les thèmes retenus pour chacune des journées, avec comme thème principal « Formes de vie » pour inventer de nouvelles alternatives afin de continuer à vivre dans ce monde désormais instable et repenser les relations humaines et non-humaines. Les nombreux intellectuels invités jusqu’à dimanche aideront les festivaliers à réfléchir. Dominique Deynoux et Stéphane Guiguet ont affirmé leur soutien à ce festival. La salle était comble.

Lors de cette soirée, quatre invités étaient sur la scène : Anna Tsing, anthropologue, enseignante à l’université de Californie, Maylis de Kerangal, romancière, pour l’animation, Xavier de la Porte, journaliste à l’Obs et pour la traduction, Fabienne Gondranr.

Le débat se déroulait autour du livre d’Anna Tsing, Le champignon de la fin du monde, à propos du matsutake, champignon qui ne pousse que dans les forêts détruites. Une manière pour elle de s’intéresser au vivant et au non-humain mais aussi aux travailleurs précaires qui dans l’Oregon cueillent ce champignon. Pour preuve le sous-titre du livre : Sur la possibilité de vie dans les ruines du capitalisme.

Maylis de Kerangal a lu en introduction quelques pages de ce livre.

Pourquoi cette conversation entre deux personnes qui ne pratiquent pas le même art : un rapport de lectrice, une narration descriptive qui permet de comprendre les bouleversements de ce monde ?

  • Questions à Anna Tsing

- Qu’est-ce qui vous a amené au matsutake ?

Je cherchais une marchandise mondiale qui ne soit pas règlementée. Moi-même, j’ai été très étonnée par l’odeur et la passion qui vous dévorent quand vous en trouvez un, certainement. A une certaine époque, ce champignon était le plus cher du monde au Japon. Il est devenu rare et les gens se sont précipités pour le ramasser. Mais ce qui est intéressant, c’est que comme beaucoup d’organismes, ce champignon ne pousse pas seul. Il se nourrit des racines de certains arbres et les nourrit en retour. Ce champignon pousse sur des sols pauvres.

- Que raconte ce champignon ?

Ce champignon me permet de penser le monde où nous sommes. Nous avons surexploité des terres et ce champignon pousse dans ces ruines, donc il m’intéressait. Avec sa cueillette dans les terres de l’Oregon par des travailleurs précaires, il s’agit peut-être de repenser la dépendance entre les espèces : champignon + arbre + humain forment une symbiose.


Maylis de Kerangal

Ce livre est une forme d’initiation : on entre dans un livre joyeux puis on va dans l’Oregon, ce qui lui donne une puissance politique avec l’idée que la précarité est désormais un état du monde. Il y a dans cette écriture quelque chose de très nouveau. C’est une écriture qui collabore avec des lexiques plus littéraires, une écriture de la description.

Parlant de son livre La naissance d’un pont, je pense que je fais des romans parce que j’avais envie de connaître le monde auquel ma vie ne me donnait pas accès. Je lis tout ce qui peut se publier dans les sciences humaines et sociales, ceci me porte aux portes du roman. Je suis engagée dans la description du monde économique réel. La théorie doit naître du travail de la description, du travail d’enquête, la recherche permet de trouver ce qu’on a essayé de comprendre.

Ce qui est fascinant dans le livre d’Anne Tsing, c’est le rythme, le calme, l’empathie autour de ce champignon qui fait monter l’émotion.

- Le terme est « politique » pour ce livre ?

D’accord pour cette notion de politique car le livre peut inciter à s’interroger sur ce qu’on n’a pas fait. Avec des alliances différentes, on pourrait récréer un monde vivable. Aujourd’hui, le monde est de plus en plus terrifiant mais il faut distinguer des espèces vivables, on les trouve dans ces espaces entre humains et non-humains.

- Vous ne demandez pas de sortir du capitalisme ?

Je suggère que nous sommes déjà sortis du capitalisme. Nous ne sommes pas autant asservis au capitalisme qu’on le croit. Il y a un geste politique dans ce livre qui n’est pas insurrectionnel.

Une soirée d’ouverture qui a lancé le débat sur les formes de vie.

 

Photo d'accueil : Stéphane Guiguet, Dominique Deynoux et Emmanuel Favre

 

Danièle Vadot

 

 

MANIFACTURE D'IDEES _ LANCEMENT3.JPG

Xavier de la Porte, Maylis de Kerangal, Anna Tsing, Fabienne Gondrand

 MANIFACTURE D'IDEES _ LANCEMENT2.JPG

 

 

 

EXPO : A la rencontre des gravures de Monique Dumont

Monique Dumont expo gravures Macon.jpg
Ce vendredi, la salle François Martin accueillait le vernissage de l’exposition « Cheminement d’un graveur », en présence d’un public nombreux.

HURIGNY : Lucas Baudot, la vie comme je la vois

patrimHuri (4).JPG
Lucas Baudot, jeune auteur de 17 ans, a publié son deuxième livre en juillet 2019.

HURIGNY : La Sauvegarde du Patrimoine, déjà 20 ans...

patrimHuri (3).JPG
L'Association Pour la Sauvegarde du Patrimoine d'Hurigny existe depuis 1999. Elle a pour mission de préserver et de sauvegarder le patrimoine de la commune.

MACON : Les clubs service s'associent pour lutter contre le cancer du sein

Ils vont lancer une collecte de fond par le biais d'une balade découverte et gourmande.

SAÔNE-ET-LOIRE : L'Armée recrute 15 000 personnes, prenez contact avec le CIRFA

RECRUTEMENT ARMEE TERRE CIRFA71 AOUT - 1.jpg
Publi-information - TOUS LES LIEUX DE RENCONTRE SUR LE DÉPARTEMENT

SAÔNE-ET-LOIRE - WebTV : Prochain tournage de l'émission 697IA TV le 11 septembre

697IATV CHALON - 1.jpg
Les nouvelles technologies vous passionnent ou plus simplement, nous n’avez rien de prévu le 11 septembre, venez participer aux prochaines émissions de 697IA TV, la télé non pas du futur, mais sur le futur... proche, très très proche.

MÂCON : Voyage à Genève avec le CCAS

CCAS _ Voyage à Genève2.jpg
Le Centre Communal d’Action Sociale de Mâcon a foulé le sol suisse, en organisant une journée à Genève dans le cadre des animations proposées aux séniors.

VISITE - Mâcon Insolite : Un voyage dans le temps très original !

MaconInsolite.jpg
Anaïs Baronnat, guide conférencière à l'office de tourisme de Mâcon, a conduit ce mardi, un groupe de touristes curieux de découvrir la ville autrement.

MÂCON : Des Gilets jaunes ont bloqué les accès à la plate-forme Logidis

Les forces de l'ordre sont intervenues. Le préfet condamne "des agissements délictueux" dans un communiqué.

MÂCON - Été frappé : Des voiles sous le nez de Lamartine

karting voile Macon.jpg
C’est parti pour le circuit des kartings à voile, une des dernières animations estivales proposées par la Ville de Mâcon sur l’esplanade.

PERIPLE : Deux Crêchois en route pour la Vélodyssée, de Morlaix à Hendaye !

CHRISTINE ALAIN _ PERIPLE VELO.jpg
Christine et Alain partent lundi matin de Mâcon, en train, pour rejoindre le Finistère et sillonner, à vélo, la côte atlantique

MÂCON - ÉTÉ FRAPPÉ : Ted Sanders a enflammé l'Esplanade Lamartine

TedSanders.jpg
Plus de 2 000 personnes ont investi l'Esplanade ce samedi soir pour venir écouter le concert de Ted Sanders, chanteur mythique des Vagabonds, et de Maureen, chanteuse au répertoire des années 70.

PÉRIPLE : Péronne-Clairvaux-les-Lacs… en mobylette !

MOBYLETTE periple jura 6.JPG
Parcourir 200 km (aller-retour) avec des deux roues d’époque… C’est le pari fun (ou fou ?) de trois amis. Ce dimanche matin à 7 h, ils sont partis de Péronne en direction du Jura, pour une escapade qui leur laissera de sacrés souvenirs…

HÔPITAL DE MÂCON - Grève aux urgences : Toujours au combat, car "rien n'a changé" !

URGENCES EN GREVE 15AOUT2.jpg
Les personnels en grève nous ont adressé un communiqué pour faire le point de la situation et informer les usagers. Pour l'heure, les revendications sont très loin d'être satisfaites expriment-ils, et les engagements de la direction pas encore respectés. Détails.

JULLIÉ : La Fontaine, Arts & Vins, futur spot culturel et convivial dans le Haut-Beaujolais !

DSC03564.jpg
Suite à un appel à projets lancé par la commune de Jullié, Sylvie et Franck Boyat ont été choisis pour gérer et co-animer les anciens gîtes de la Fontaine. Ouverture prévue en octobre prochain.

LA CHAPELLE DE GUINCHAY : Louis-Damien Bouchacourt, un vigneron qui prend le temps

LOUIS DAMIEN BOUCHACOURT _ CRU CHENAS_04.jpg
Louis-Damien Bouchacourt est producteur de vins nature en Chénas et Beaujolais Villages. Portrait d’un vigneron à l’écoute de son terroir.

SANCÉ : Beau succès de la fête au château Lapalus

Lapalus19.jpg
Pleins feux sur la soirée qui a réuni plus de 500 personnes ce 14 août.

CLIN D'OEIL : Quand le Tour de France donne l'idée d'un séjour à Mâcon à des Allemands

MACON VISITE HISTOIRE DEGUSTATION - 4.jpg
C'est précisément ce qui s'est passé pour Lilianne et Thomas.

MÂCON – Été frappé : le concert Made in Mâcon annulé

MACON concert annule 2.jpg
À cause de l’orage et des fortes pluies qui ont touché Mâcon en début de soirée