lundi 22 juillet 2019
  • ROUTE71 CD71 2019 - 1.jpg
  • ETE FRAPPE MACON 2019 16JUILLE - 1.jpg
  • WINE TOUR MACON 2019 UNE.jpg
  • locaux commerciaux MACON HABITAT.jpg

AURELIEN DUTREMBLE RN MACON2 - 1.jpg

Il fut une époque où le candidat du Front national faisait un score honorable à Mâcon sans faire campagne, sans même afficher son visage sur les panneaux électoraux officiels.

Puis il y eu une candidate FN, assumée comme tel, Corinne Mossire, aujourd'hui conseillère municipale, mais qui a laissé tomber son étiquette frontiste.

Cette fois, pour 2020, au Rassemblement national, on se prépare, on veut gagner des terres, gagner le coeur des Mâconnais. Aurélien Dutremble, natif de St-Rémy, 40 ans, 3 enfants, formation de cuisinier, ancien militaire, Casque bleu (une OPEX au Liban notamment, à St-Barth et St-Martin), passé par le privé, aujourd'hui responsable d'unité à la résidence d'accueil et de soins à Mâcon, se lance dans la bataille, « avec une liste qui sera d'ouverture » dit-il. « Ouverture à gauche aussi. » précise-t-il.

« Nous allons créer un collectif pour rassembler sur le Mâconnais et être en capacité d'avoir des listes dans toutes les villes où on le pourra. » A terme, dès septembre, ce collectif prendra la forme d'une association qui sera porteuse des idées développées par la liste en question.

Pour l'heure, pas de nom, pas de slogan, pas de tête de liste déclarée. « Nous ouvrons les discussions et l'appel au rassemblement  sur le Mâconnais, ce soir, avec une dizaine de personnes. Nous visons aussi les élections départementales et régionales. Nous savons que nous pouvons prednre la Région. On n'est pas passé loin la dernière fois. 

Evidemment, nous avons le soutien du RN, mais tout reste ouvert, y compris la tête de liste pour les municipales. RN ou pas, nous verrons en temps voulu. Quoi qu'il en soit, oui, le RN est avec nous, j'en suis adhérent. »

De son engagement politique, il évoque son investissement au bureau du FN en 2015, pour les élections départementales. Plus avant, un vote UMP, un seul et unique. En 2002, ce sera le FN. « On sait depuis longtemps que le nouveau clivage politique en France est mondialistes/nationaux. La gauche et la droite, c'est fini. Les Européennes nous l'ont encore montré. Mon camp est celui des nationaux. » 

Lors de ce point presse, il fut évidemment question du maire sortant (pas déclaré candidat : NDLR). « Dès lors que Jean-Patrick Courtois a appelé à voter pour Macron au deuxième tour de la présidentielle, il est dans l'autre camp. »...

Pour autant, Aurélien Dutremble pense possible des ralliements de membres de la majorité... Là encore, il s'est bien gardé de donner des noms.

En attendant septembre, il promet d'accentuer le travail de terrain : « Nous allons tracter, rencontrer les Mâconnais dans les immeubles, sur le marché, nous rendre visible, nous faire connaître. »

Rodolphe Bretin

 

 

 

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : Ça s’échauffe sévèrement sur le centre-ville

CONSEIL MUNICIPAL MACON JUILLET2019 - 1.jpg
On n’avait pas vu le conseil municipal atteindre un tel niveau électrique dans les échanges entre majorité et opposition depuis bien longtemps…

POLITIQUE : Elisabeth Roblot rejoint Agir, la droite constructive

ROBLOT.jpg
La Vice-présidente du conseil départemental de Saône-et-Loire rappelle ainsi son engagement à défendre une droite libérale, humaniste et pro-européenne

MUNICIPALES 2020 : La liste Mâcon citoyens 2020 mise sur la démocratie citoyenne

apéro Mâcon citoyens 2020.jpg
Mercredi, les représentants du mouvement politique Mâcon citoyens 2020 sont partis à la rencontre des Mâconnais autour d’un apéro citoyen en centre-ville.

EXPRESSION POLITIQUE - Jérôme Durain : "C’est un quart des effectifs de GE que la direction souhaite rayer d’un trait de plume"

Dans un communiqué, le sénateur socialiste de Saône-et-Loire rappelle la "doctrine Montebourg" pour GE.

ELECTIONS EUROPÉENNES : La candidate Sylvie Guillaume est venue à la rencontre des socialistes mâconnais

Sylvie_Guillaume_PSMâcon_040520190002.jpg
Les socialistes mâconnais accueillaient Sylvie Guillaume hier, députée européenne et n°2 de la liste « Envie d’Europe » (PS, Nouvelle Donne, Place Publique et PRG) aux prochaines élections européennes. Pour l’occasion, un café-débat à la rencontre des associations de soutien aux migrants était organisé.

BENJAMIN DIRX : « Il faut bien prendre en compte la réalité économique et la réalité écologique »

Benjamin-DIRX.jpg
Suite à l’allocution présidentielle de jeudi dernier et concernant les mesures annoncées, alors que le mouvement des Gilets jaunes se poursuit, le député LaRem a bien voulu répondre à nos questions.