150ANS LAMARTINE.jpg

C'était le dernier rendez-vous des commémorations proposées par la Ville de Mâcon pour célébrer le poète-député, grand abolitionniste de l'esclavage, mort il y a 150 ans.

La salle du spot était comble hier soir. 2 500 à 3 000 spectateurs, 500 choristes, l’orchestre symphonique de Mâcon dirigé par Éric Geneste, et l’acteur Daniel Mesguich en récitant ont fait revivre la vie et l’œuvre de Lamartine. La fresque musicale nommée Révolutions et mise en musique par Jean-Claude Amiot sur des textes de Lamartine a même terminé le spectacle en beauté faisant participer le public au chant final « le banquet ».

C’est un énorme travail qui a été réalisé pour cette dernière commémoration, deux ans de travail dit Jean-Claude Amiot, et les Mâconnais n’ont pas été en reste avec pour commencer 2 projections : la première réalisée par la médiathèque « Arrêt sur hommage » mettant en image les souvenirs de Lamartine gardés dans ce lieu, la seconde réalisée par le CCAS où de jeunes mâconnais ont récité des textes de Lamartine.

Puis place à la fresque musicale

Le spectacle a été conçu avec une alternance de chant choral, de pièces interprétées par l’orchestre et de lectures de textes de Lamartine ou de personnages parlant de Lamartine.

Après une introduction par l’orchestre intitulée 1789 et reprenant quelques airs de la révolution, c’est la voix de Daniel Mesguich qui a retenti sur l’héritage de 1789, un texte de Lamartine destiné à mettre en garde contre une autre révolution.

S’en sont suivis des textes notamment sur Beyrouth, sur la défense du drapeau tricolore, de l’abolition de l’esclavage, sur la peine de mort, de l’adoption, tous les grands textes politiques de Lamartine mais aussi sur la présence du compositeur Liszt à Mâcon, et pour finir, sur l’hommage qui lui a été rendu par la Ville de Mâcon, notamment son maire de l’époque Charles Rolland pour célébrer Lamartine et son histoire des Girondins.

Entre chaque lecture, les chœurs des nombreuses chorales présentes non seulement de Saône et Loire mais aussi de Neustadt, ainsi que les enfants des écoles et collèges de Mâcon, ont interprété les textes mis en musique par Jean-Claude Amiot.

Si l’éloquence de Lamartine a résonné dans les lieux de l’assemblée nationale pour défendre ses idées, ce soir, c’est par la musique, les chants et la voix de Daniel Mesquich que beaucoup de Mâconnais.ses se rappelleront de cet illustre habitant de leur ville.

Danièle Vadot

 

150ANS LAMARTINE CONCERT REVOLUTIONS - 1.jpg

Photos Rodolphe Bretin

150ANS LAMARTINE CONCERT REVOLUTIONS - 5.jpg

Hervé Reynaud, adjoint au maire à la Culture,

et Jean-Claude Amiot, compositeur et professeur de musique, ont introduit la soirée

150ANS LAMARTINE CONCERT REVOLUTIONS - 7.jpg

150ANS LAMARTINE CONCERT REVOLUTIONS - 17.jpg

150ANS LAMARTINE CONCERT REVOLUTIONS - 24.jpg

150ANS LAMARTINE CONCERT REVOLUTIONS - 23.jpg

150ANS LAMARTINE CONCERT REVOLUTIONS - 22.jpg

150ANS LAMARTINE CONCERT REVOLUTIONS - 21.jpg

150ANS LAMARTINE CONCERT REVOLUTIONS - 20.jpg

150ANS LAMARTINE CONCERT REVOLUTIONS - 19.jpg

150ANS LAMARTINE CONCERT REVOLUTIONS - 18.jpg

150ANS LAMARTINE CONCERT REVOLUTIONS - 16.jpg

150ANS LAMARTINE CONCERT REVOLUTIONS - 15.jpg

150ANS LAMARTINE CONCERT REVOLUTIONS - 14.jpg

150ANS LAMARTINE CONCERT REVOLUTIONS - 13.jpg

150ANS LAMARTINE CONCERT REVOLUTIONS - 12.jpg

150ANS LAMARTINE CONCERT REVOLUTIONS - 11.jpg

150ANS LAMARTINE CONCERT REVOLUTIONS - 10.jpg

150ANS LAMARTINE CONCERT REVOLUTIONS - 9.jpg

150ANS LAMARTINE CONCERT REVOLUTIONS - 8.jpg

150ANS LAMARTINE CONCERT REVOLUTIONS - 6.jpg

150ANS LAMARTINE CONCERT REVOLUTIONS - 4.jpg

150ANS LAMARTINE CONCERT REVOLUTIONS - 3.jpg

150ANS LAMARTINE CONCERT REVOLUTIONS - 2.jpg

150ANS LAMARTINE CONCERT REVOLUTIONS - 31.jpg

150ANS LAMARTINE CONCERT REVOLUTIONS - 30.jpg

150ANS LAMARTINE CONCERT REVOLUTIONS - 29.jpg

150ANS LAMARTINE CONCERT REVOLUTIONS - 28.jpg

150ANS LAMARTINE CONCERT REVOLUTIONS - 27.jpg

150ANS LAMARTINE CONCERT REVOLUTIONS - 26.jpg

150ANS LAMARTINE CONCERT REVOLUTIONS - 25.jpg