lundi 25 mai 2020
  • Info masques_Pub MaconInfos270x410.jpg
  • VOTRE ANNONCE ICI.jpg
  • CREMANTS VIGNERONS IGE MAIJUIN20202 - 1.jpg

contrat mobilisation  violences intrafamiliales sexistes sexuelles (1).jpg

Premiers contrats de ce type en Bourgogne Franche-Comté, ils officialisent la création des réseaux VIF (Violences Intrafamiliales) dans les communes de Cluny et Charolles.

Ils sont conclus par l’ensemble des acteurs concernés par les violences intrafamiliales : l’État, les collectivités territoriales, les forces de l’ordre, les établissements de santé et de soin et les associations.

La signature s'est faite à la préfecture de Saône-et-Loire jeudi mardi soir en présence de Dominique Yani - directrice de cabinet du préfet de Saône et-Loire, André Accary - président du Conseil départemental, Nicolas Mattheos - commandant du groupement de gendarmerie départementale de la Saône-et-Loire, Henri Boniau - maire de Cluny, Pierre Barthier- maire de Charolles, Nathalie Bonnot- déléguée départementale aux droits des femmes et à l’égalité, Eric Jallet - procureur chef du Parquet de Mâcon, Hélène Geronimi - sous-préfète de Charolles, ainsi que des représentants de nombreux associations et institutions concernées.

« Ces contrats sont conclus pour lutter contre l’ensemble des violences intrafamiliales. Celles commises dans le couple et celles qui affectent, directement ou indirectement, les enfants. Ils traduisent donc une logique intégrée qui repose sur un triste constat : la famille est malheureusement trop souvent encore le théâtre de violences intolérables » précisait Dominique Yani, directrice de cabinet du préfet de Saône et-Loire.

Elle a dévoilé que, pour le seul premier trimestre de 2019, on dénombre 364 victimes en Saône-et-Loire. 252 victimes majeures, dont 234 femmes, et 112 victimes mineures, dont plus des 2/3 sont des garçons. La majorité des violences intrafamiliales sont conjugales, et une majorité de ces violences ont un caractère sexiste.

Nathalie Bonnot, déléguée départementale aux droits des femmes et à l’égalité a souligné le fait qu’à travers les contrats locaux sur les violences intrafamiliales, sexistes et sexuelles, « il s’agit de favoriser un partage d’informations entre les forces de l’ordre, le parquet, les acteurs du champ sanitaire et social, ainsi que les élus locaux, afin de repérer le plus en amont possible les femmes victimes de violences au sein du couple et améliorer leur prise en charge. »

Elle a également annoncé que la nouvelle stratégie nationale de prévention de la délinquance qui devrait voir le jour dans quelques semaines va permettre de promouvoir la généralisation des contrats locaux sur les violences sexistes et sexuelles au sein des stratégies territoriales de prévention de la délinquance.

Les prochains contrats locaux sur les violences intrafamiliales, sexistes et sexuelles seront signés au niveau de Mâcon Beaujolais Agglomération, le 19 juillet. Ainsi, le réseau VIF Mâconnais/Beaujolais (crée en 2013) va s’étendre à 39 communes autour de Mâcon.

 

Un réseau VIF est un ensemble de professionnels (forces de l'ordre, travailleurs sociaux de différentes institutions (Éducation nationale, CAF, Conseil départemental),les CHRS, associations, médecins, hôpitaux, magistrats travaillant au contact des victimes de violences intrafamiliales afin de les prendre en charge le plus rapidement possible, de les accompagner dans les phases successives qui vont aller de leur mise en sécurité, avec ou non un hébergement, constatation des blessures ou violences psychologiques, la prise de la plainte ou non, l’écoute par des psychologues des victimes (femmes et enfants). Le fonctionnement d’un réseau VIF est fondé sur le partage d’informations à caractère confidentiel entre les différents professionnels : forces de l’ordre, travailleurs sociaux des différentes institutions, associations, dans le respect des pratiques professionnelles de chacun. Il permet d’agir le plus en amont possible des situations d’urgence.

 

Cristian Todea

 

 

contrat mobilisation  violences intrafamiliales sexistes sexuelles (2).jpg

contrat mobilisation  violences intrafamiliales sexistes sexuelles (4).jpg

Nathalie Bonnot, Henri Boniau, André Accary et Hélène Geronim

contrat mobilisation  violences intrafamiliales sexistes sexuelles (5).jpg

Dominique Yani

 

Coronavirus - Covid-19 : 161 personnes encore hospitalisées dans les établissements de Saône-et-Loire

COVID19 71.jpg
Actualisé : Des hôtels mis à disposition pour les personnes positives mais non hospitalisées et les cas contacts.

THÉÂTRE DE MÂCON - Laurence Terk : « La saison 2020-2021 est prête depuis mars ! »

LAURENCE TERK THEATRE MACON MAI2020.jpg
La directrice du théâtre - Mâcon Scène nationale s'est confiée à macon-infos sur le confinement, l'intervention du chef de l'état pour soutenir la culture et ses acteurs, ainsi que sur l'état de santé du théâtre. 5 questions à Laurence Terk.

EXPRESSION CITOYENNE : « Vraiment, on en est là ??? » (suite)

Actualisé - Une adhérente handicapée de l'A.M.i habitant à Mâcon mais confinée à Dijon s'était vue refusée l'octroi d'un masque par la Ville de Dijon. La municipalité s'est excusée après de l'A.M.i

MÂCON : 72 000 masques distribués en 3 jours !

MasqueS BIOUX 2205.jpg
La population était encore bien au rendez-vous ce matin, sur les trois derniers sites de distribution : les parkings du théâtre, du centre commercial de Bioux et de la salle Pavillon.

HÔPITAL DE MÂCON : « Les personnels des hôpitaux en ont assez des promesses, des mensonges » rappelle la CGT

Capture d’écran 2019-05-17 à 22.59.02.png
Un préavis de grève est déposé au niveau national, il sera suivi localement, tous les mardis à compter du 29 mai et au moins jusqu'au 16 juin 2020. Il est temps d'aller au delà des applaudissements des soirs de confinement.

BOURGOGNE : Très grosse saisie de cannabis et de médicaments sur l'A31

Les douaniers ont reçu les félicitations du minsitre Gérald Darmanin.

CHARNAY : La distribution de masques gratuits, un bel exemple de solidarité, salué par le maire

distribution masques Charnay maire.jpg
Le maire Jean-Louis Andrès a salué, lors d’une conférence de presse tenue ce mardi, l’élan de solidarité des bénévoles et des agents de la commune de Charnay qui ont distribué gratuitement plus de 4 000 masques à tous les habitants.

MÂCON : Le comité départemental de la Ligue contre le cancer de nouveau ouvert

LIGUE CANCER MACON 2005.jpg
Rappelons que le cancer tue 150 000 personnes tous les ans en France !

MÂCON - MJC Héritan et confinement : Continuer avec les adhérents.es !

MJC HERITAN MASQUES COVID - 3.jpg
Tel fut le mot d'ordre de la MJC pendant cette longue période de confinement. De nombreux masques ont été confectionnés. Les nouvelles de la MJC.

MÂCON : Une distribution de masques à grande échelle

MASQUES MACON 19052020 - 1.jpg
La Ville de Mâcon a débuté ce mardi à 11h la distribution de masques gratuits aux Blanchettes, aux Gautriats et à Flacé. La population était au rendez-vous dès les premières minutes.

CORONAVIRUS - Covid-19 : Dix décès de patients en une journée en Bourgogne-Franche-Comté

La nouvelle stratégie de tests de l'ARS a détecté dix nouveaux cas en une journée dont un en Saône-et-Loire et un en Côte-d'Or.

CORONAVIRUS : Plus de 1 500 tests réalisés en une journée en Bourgogne-Franche-Comté

Capture d’écran 2019-11-10 à 15.11.56.png
En Bourgogne-Franche-Comté, 959 décès sont à déplorer en milieu hospitalier depuis le début de l'épidémie de Covid-19. La nouvelle stratégie de tests de l'ARS a détecté 13 nouveaux cas en une journée dont un en Saône-et-Loire et deux en Côte-d'Or.

CHARNAY : Peu d'exposants à la réouverture du marché du dimanche matin

marché dimanche Charnay.jpg
Le marché s'est tenu place du Souvenir et de la Paix pour permettre la mise en place du dispositif de sécurité sanitaire, une organisation contestée par les marchands et marchandes de produits manufacturés.

COVID-19 EN BFC - Personnes à risque de développer une forme grave de la maladie : limiter les contacts en sortie de confinement

Capture d’écran 2019-05-17 à 22.59.02.png
Le dépistage et la prise en charge précoces des personnes symptômatiques, soutenus par un respect permanent des gestes barrière et de la distance physique, doivent permettre de contenir l’épidémie. Les personnes à risque de développer une forme grave doivent être particulièrement attentives, en sortie de confinement, à respecter scrupuleusement les mesures barrière et à limiter les contacts.

Covid-19 : L'hôpital de Mâcon augmente la capacité de prélèvements du drive

Les modalités de prise de rendez-vous évoluent également.

MÂCON – Rentrée des classes : Une rentrée qui met aussi au grand jour le dévouement et l'investissement des enseignants.es

RENTREE CLASSES COVID PERRIERES MACON - 7.jpg
Entre mobilisation et changement pédagogique, ils et elles ont été au rendez-vous. La directrice de l'école des Perrières a reçu ce matin élus et administrateurs pour échanger sur cette rentrée si particulière.