mercredi 19 février 2020
  • 6 - pajama game THEATRE MACON2.jpg
  • Terre de jeux Macon Infos 270x410px.jpg
  • RENO IMMO MACON ACCUEIL 08022020 - 1.jpg

Communiqué :

 

Vacances : Les très chers voyages en solitaire

À la veille du premier grand week-end de départ en vacances, l’UFC–Que Choisir dénonce, sur la base d’une étude des politiques tarifaires de 17 des principaux acteurs du tourisme, les surfacturations injustifiées dont sont victimes les consommateurs voyageant seuls. Les suppléments appliqués sont hors de proportion avec les coûts réellement supportés par les professionnels, et semblent plutôt relever d’une pratique de sur-marge au détriment des personnes seules.

Les vacances en solo coûtent en moyenne 53 % plus cher que pour une personne en couple

L’UFC-Que Choisir a relevé les prix de 86 séjours tout compris (en club vacances, à l’hôtel ou en croisières), en France et à l’étranger. Nous avons comparé le prix par personne pour un couple au prix pratiqué pour un voyageur seul. Comme le montre l’infographie ci-dessous, le prix d’un séjour d’une semaine en solo est en moyenne moitié plus élevé (53 %).

Dans le détail, c’est dans les clubs vacances que le surcoût est le moins marqué, notamment en France. En revanche, les voyages combinés (vol et hôtellerie tout compris) à l’étranger appliquent un surcoût moyen de 52 %. Enfin, les grands croisiéristes se livrent à un véritable matraquage des célibataires : le prix payé par une personne seule est en moyenne presque équivalent au prix total payé par un couple !

Un supplément sans justification économique apparente

Tous types de voyages confondus, notre étude montre un surcoût moyen de plus de 400 € par semaine pour une personne seule. Ce surcoût est d’autant moins acceptable que l’on peine à y déceler une justification économique. S’il est compréhensible que l’occupation d’une même chambre soit facturée peu ou prou au même prix à une ou deux personnes (les coûts sont effectivement proches), comment ne pas s’insurger devant les sur-tarifications des prestations directement liées au nombre de voyageurs ? Il en est ainsi du transport, des repas et boissons, ou des prestations d’animation ou de loisirs inclues dans le prix.

Les grandes disparités de supplément pour personnes seules entre les différents voyagistes, pour des destinations et des prestations similaires, montrent d’ailleurs bien l’absence de justification économique des suppléments les plus élevés. Ainsi, sur les clubs vacances en France, TUI ou Thomas Cook appliquent un supplément de moins de 25 % en moyenne, quand il dépasse 40 % chez Fram ou Marmara. Quant aux croisiéristes, c’est le grand-écart concernant leur politique de supplément voyageurs seuls : il est de 34 % en moyenne chez Costa, de 96 % chez MSC Croisières et de 149 % chez Royal Caribbean. Ce qui signifie qu’avec cette compagnie, une personne seule paie 25 % plus cher qu’un couple !

Parcs d’attraction : chez Disneyland, mieux vaut ne pas être une famille monoparentale

Nous avons enfin observé les pratiques tarifaires des quatre principaux parcs d’attraction français, en comparant les tarifs d’un séjour3 pour une famille de deux enfants, selon qu’elle compte un ou deux adultes. Si l’on déduit le coût des entrées, on se rend compte que la partie hôtelière du séjour est moins chère pour un adulte que pour deux au Parc Asterix, au Futuroscope et au Puy du Fou. C’est en revanche l’inverse chez Disneyland Paris, qui facture plus cher la même chambre à une famille monoparentale qu’à une famille avec deux adultes.

Décidée à promouvoir le juste prix et une société de consommation non discriminatoire, l’UFC-Que Choisir exhorte les voyagistes à adopter une tarification responsable des vacances en solitaire, qui ne répercute que les surcoûts réellement supportés par les professionnels. L’association appelle par ailleurs les consommateurs à la vigilance sur les suppléments appliqués, qui peuvent varier fortement d’un voyagiste à l’autre, et leur recommande de faire jouer la concurrence.

 

UFC que choisir voyages.jpg

 

MÂCON : 11 stagiaires de Bourgogne Franche-Comté en formation d'animateur avec les Francas 71

Francas (1).JPG
Pendant trois jours, les Francas 71 accueillent des stagiaires adultes en formation professionnelle au brevet d'animateur loisirs tout public.

LYCÉE LAMARTINE : Une nouvelle section sportive basket à la rentrée 2020 !

basketLam (13).JPG
L'inspection académique a validé une nouvelle section sportive pour le lycée Lamartine.

MACONNAIS-BEAUJOLAIS AGGLOMÉRATION : Une rentrée avec d’avantage d’étudiants sur le site universitaire de Mâcon

site universitaire Mâcon.jpg
Deux des principaux responsables du développement de l’enseignement supérieur à Mâcon ont dévoilé, lors d’une conférence de presse, les perspectives de la prochaine rentrée.

MÂCON DAVAYÉ : Le succès toujours au rendez-vous pour les rencontres agro-écologiques au lycée Lucie Aubrac

MACON davaye eco agro 20.JPG
Les 3èmes rencontres agro-écologiques se déroulaient ce dimanche au lycée Lucie Aubrac de Mâcon Davayé. Et une fois encore, les visiteurs ont répondu présents pour ce rendez-vous de sensibilisation et d’information place sous le thème de la transition énergétique.

MÂCON : La brocante de la MJC Héritan bat son plein

brocante mjc Héritan.jpg
Environ 80 stands attendent leurs clients aujourd’hui à la MJC Héritan pour le traditionnel vide-grenier.

ST-VALENTIN : 15 couples confirment leur mariage à St-Amour

STVALENTIN 2020 CONFIRMATIONS MARIAGE STAMOUR - 50.jpg
La petite commune de St-Amour-Bellevue, à une quinzaine de kilomètres au Sud de Mâcon, a reçu cette année encore les couples désireux de confirmer leur mariage, comme il est de tradition à St-Amour depuis des années. Un joli rendez-vous pour célébrer l'amour authentique qui dure. Deux couples ont accepté de livrer le secret d'un amour durable.

MÂCON : Le Salon du chiot ne laisse personne indifférent

MACON salon du chiot 2020 8.jpg
Tout au long du week-end week-end se déroule au Parc des expositions le salon du chiot. Pour ou contre cette pratique, le débat est palpable.

FORMATION PROFESSIONNELLE : L'ESMP, l'école post-bac 100% alternance, à Mâcon

Esmp (7).JPG
L'École Supérieure des Métiers et de la Professionnalisation ouvrait ses portes ce samedi. Présentations.

MÂCON : La richesse de la mixité du professionnel et du général au lycée René Cassin

portes ouvertes Cassin (13).JPG
Le lycée ouvre ses portes ouvertes encore ce samedi matin. Quelque 900 personnes sont attendues sur ces deux jours.

MJC HÉRITAN : Le néo-consommateur ou le pouvoir aux consommateurs à l’Université populaire

conférence MJC héritan février 2020.jpg
Alain Bazot, président du l’UFC-Que choisir, était jeudi soir à la MJC Héritan pour évoquer le pouvoir des consommateurs. Il se présente ainsi comme porte-voix des consommateurs.

MÂCON : Le CCAS fait le plein d'activités pour les seniors

programme printemps été 2020 CCAS Mâcon.jpg
Le Centre Communal d’Action Sociale de Mâcon a dévoilé son programme d'activités destinées aux personnes âgées pour la période printemps-été 2020.

MÂCON : Le centre social Mosaïc aux Blanchettes va s’agrandir

MACON mosaic extension 12.jpg
Mercredi en fin d’après-midi, le maire de Mâcon, Jean-Patrick Courtois, accompagné de Caroline Théveniaud, Marie-Claude Chézeau et Gérard Colon, a souhaité que les jeunes du quartier posent la première pierre de l’extension de Mosaïc.

ENSEIGNEMENT ARTISTIQUE : Des partenariats prestigieux pour le conservatoire de Mâcon

conservatoire Mâcon classe préparatoire (9).JPG
La création d’une classe préparatoire à l’enseignement supérieur au conservatoire Edgar Varèse de Mâcon ouvre des nouvelles opportunités de collaboration avec des établissements d’enseignement supérieur de la région.

SAÔNE-ET-LOIRE : La promotion touristique du département va s'accélérer

ELISABETHROBLOT.jpg
Parmi les annonces, Elisabeth Roblot a indiqué que l'émission d'Europe 1 «La Table des bons vivants», du 18 avril, se fera au concours de vins de Mâcon !

UNIVERSITÉ : Quatre millions d'euros pour aider les sports collectifs à décrocher plus de médailles en 2024

La «Team Sports» de l'Université de Bourgogne se prépare pour les Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024.