lundi 25 mai 2020
  • TREMA MACON NOUVELLES REGLES (2).jpg
  • VOTRE ANNONCE ICI.jpg
  • CREMANTS VIGNERONS IGE MAIJUIN20202 - 1.jpg

LOUIS DAMIEN BOUCHACOURT _ CRU CHENAS_04.jpg

Louis-Damien Bouchacourt est producteur de vins nature en Chénas et Beaujolais Villages. Portrait d’un vigneron à l’écoute de son terroir.

C’est sur la route des Deschamps, aux Jean Loron, que se trouve une partie du domaine de Louis-Damien Bouchacourt, qui s’étend sur quelque 4 hectares entre La Chapelle de Guinchay et Chénas. Issu d’une famille de vignerons « en conventionnelle mais raisonnée », ce dernier a fait le choix de se lancer en 2014 dans une démarche de conversion en bio, reprenant une partie des parcelles de son frère Guillaume.

Un virage vers le bio et le nature qui aura demandé de la maturation : six années d’études, un BTS au lycée agricole de Davayé, des stages en Alsace, Champagne et Côtes Rôties, des voyages en Nouvelle-Zélande et en Australie, une expérience professionnelle auprès de vignerons du Mâconnais, dont Julien Guillot et la lecture de Jules Chauvet, vigneron à La Chapelle de Guinchay, qui lança dans les années 80 le mouvement des vins naturels.

Du temps devant soi

Dans sa cave, un Chénas 2015 poursuit sa maturation en fûts. « L’année 2015 a été très solaire, avec peu de volume. Elle a donné un vin fort en extraction. J’ai préféré le garder afin de l’élever plus longtemps ». Cette cuvée de 3 000 litres (soit 4 000 bouteilles) sera commercialisée en 2025… « J’espère que ce vin va gagner en finesse et en élégance. Ce sera un vin rare que l’on peut garder ».

Travailler dans la durée vaut également pour ses autres cuvées, que ce soit Le Glouglou, Beaujolais Villages en rouge et en blanc ou Le Made in Chénas. « Je ne commercialise jamais le millésime après la mise en bouteille. Il s’écoule toujours deux ans. Il faut du temps pour le vin nature afin de permettre une stabilisation et une sédimentation naturelles ». En effet, la vinification est élaborée sans ajout ni filtration.

Cru Chénas

Louis-Damien Bouchacourt est par ailleurs investi depuis cinq ans pour faire reconnaître la qualité et la singularité du Cru Chénas, aux côtés d’une quinzaine de vignerons, dont Guillaume Bouchacourt, président du Cru Chénas, Pierre-Yves Perrachon, vice-président, Paul-Henri Tillardon ou encore Aurélien Berthelon.

« Il s’agit de trouver un discours commun et de nous positionner. C’est aussi globalement une démarche destinée à redorer le blason des Beaujolais, en favorisant une montée en gamme. De nombreux vignerons font de plus en plus le choix de produire moins et mieux ». Pour sa part, Louis-Damien Bouchacourt produit 35 hectolitres de Chénas. « Je préfère produire moins. Par contre, je vends toute ma production, avec un prix plus cher à la bouteille ».

Vignes au naturel

A un mois des vendanges, les jeunes vignes de la parcelle des Jean Loron poursuivent leur croissance. Plantées en rangs larges, leurs ceps sont hauts et leurs branches poussent sans rognage. Dans l’esprit d’un respect du terroir, ici les sols ne sont pas traités ni mis à nus mais naturellement enherbés, avec la présence de certaines plantes. « Elles sont le symptôme d’un déséquilibre du sol. Elles viennent ainsi remettre de l’équilibre, comme le trèfle ou le liseron qui vont pomper l’azote ou le chardon qui va décompacter le sol grâce à ses racines ».

La pluie des derniers jours aura été bénéfique. « Les vignes sont restées belles, malgré la canicule. Il n’y a pas eu de maladie mais parfois une fleur moyenne sur certaines vignes. Cette année 2019 s’annonce magnifique, la récolte devrait être belle et plus importante que les autres années. J’espère qu’elle donnera un vin plus léger, plus souple ».

Emmanuelle Berne

 

 

LOUIS DAMIEN BOUCHACOURT _ CRU CHENAS.jpg

Le Chénas 2015 en cours de maturation

LOUIS DAMIEN BOUCHACOURT _ CRU CHENAS_03.jpg
LOUIS DAMIEN BOUCHACOURT _ CRU CHENAS_02.jpg

LOUIS DAMIEN BOUCHACOURT _ CRU CHENAS_05.jpg

Les jeunes vignes

LOUIS DAMIEN BOUCHACOURT _ CRU CHENAS_06.jpg

LOUIS DAMIEN BOUCHACOURT _ CRU CHENAS_08.jpg

Avec vue sur le moulin à vent

LOUIS DAMIEN BOUCHACOURT _ CRU CHENAS_07.jpg

LOUIS DAMIEN BOUCHACOURT _ CRU CHENAS_10.jpg

LOUIS DAMIEN BOUCHACOURT _ CRU CHENAS_09.jpg

LOUIS DAMIEN BOUCHACOURT _ CRU CHENAS_12.jpg

LOUIS DAMIEN BOUCHACOURT _ CRU CHENAS_11.jpg

 

 

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : Jean-Patrick Courtois a revêtu l'écharpe de maire

ELECTION CONSEIL MUNICIPAL MACON 25 MAI JPC - 4.jpg
A lire aussi, les noms et attributions des tous les adjoints.es. Actualisé : le discours intégral du maire lors de ce conseil municipal d'installation.

Coronavirus - Covid-19 : 161 personnes encore hospitalisées dans les établissements de Saône-et-Loire

COVID19 71.jpg
Actualisé : Des hôtels mis à disposition pour les personnes positives mais non hospitalisées et les cas contacts.

THÉÂTRE DE MÂCON - Laurence Terk : « La saison 2020-2021 est prête depuis mars ! »

LAURENCE TERK THEATRE MACON MAI2020.jpg
La directrice du théâtre - Mâcon Scène nationale s'est confiée à macon-infos sur le confinement, l'intervention du chef de l'état pour soutenir la culture et ses acteurs, ainsi que sur l'état de santé du théâtre. 5 questions à Laurence Terk.

EXPRESSION CITOYENNE : « Vraiment, on en est là ??? » (suite)

Actualisé - Une adhérente handicapée de l'A.M.i habitant à Mâcon mais confinée à Dijon s'était vue refusée l'octroi d'un masque par la Ville de Dijon. La municipalité s'est excusée après de l'A.M.i

MÂCON : Plus de 87 000 masques distribués en 3 jours !

MasqueS BIOUX 2205.jpg
La population était encore bien au rendez-vous ce matin, sur les trois derniers sites de distribution : les parkings du théâtre, du centre commercial de Bioux et de la salle Pavillon.

HÔPITAL DE MÂCON : « Les personnels des hôpitaux en ont assez des promesses, des mensonges » rappelle la CGT

Capture d’écran 2019-05-17 à 22.59.02.png
Un préavis de grève est déposé au niveau national, il sera suivi localement, tous les mardis à compter du 29 mai et au moins jusqu'au 16 juin 2020. Il est temps d'aller au delà des applaudissements des soirs de confinement.

BOURGOGNE : Très grosse saisie de cannabis et de médicaments sur l'A31

Les douaniers ont reçu les félicitations du minsitre Gérald Darmanin.

CHARNAY : La distribution de masques gratuits, un bel exemple de solidarité, salué par le maire

distribution masques Charnay maire.jpg
Le maire Jean-Louis Andrès a salué, lors d’une conférence de presse tenue ce mardi, l’élan de solidarité des bénévoles et des agents de la commune de Charnay qui ont distribué gratuitement plus de 4 000 masques à tous les habitants.

MÂCON : Le comité départemental de la Ligue contre le cancer de nouveau ouvert

LIGUE CANCER MACON 2005.jpg
Rappelons que le cancer tue 150 000 personnes tous les ans en France !

MÂCON - MJC Héritan et confinement : Continuer avec les adhérents.es !

MJC HERITAN MASQUES COVID - 3.jpg
Tel fut le mot d'ordre de la MJC pendant cette longue période de confinement. De nombreux masques ont été confectionnés. Les nouvelles de la MJC.

MÂCON : Une distribution de masques à grande échelle

MASQUES MACON 19052020 - 1.jpg
La Ville de Mâcon a débuté ce mardi à 11h la distribution de masques gratuits aux Blanchettes, aux Gautriats et à Flacé. La population était au rendez-vous dès les premières minutes.

CORONAVIRUS - Covid-19 : Dix décès de patients en une journée en Bourgogne-Franche-Comté

La nouvelle stratégie de tests de l'ARS a détecté dix nouveaux cas en une journée dont un en Saône-et-Loire et un en Côte-d'Or.

CORONAVIRUS : Plus de 1 500 tests réalisés en une journée en Bourgogne-Franche-Comté

Capture d’écran 2019-11-10 à 15.11.56.png
En Bourgogne-Franche-Comté, 959 décès sont à déplorer en milieu hospitalier depuis le début de l'épidémie de Covid-19. La nouvelle stratégie de tests de l'ARS a détecté 13 nouveaux cas en une journée dont un en Saône-et-Loire et deux en Côte-d'Or.

CHARNAY : Peu d'exposants à la réouverture du marché du dimanche matin

marché dimanche Charnay.jpg
Le marché s'est tenu place du Souvenir et de la Paix pour permettre la mise en place du dispositif de sécurité sanitaire, une organisation contestée par les marchands et marchandes de produits manufacturés.

COVID-19 EN BFC - Personnes à risque de développer une forme grave de la maladie : limiter les contacts en sortie de confinement

Capture d’écran 2019-05-17 à 22.59.02.png
Le dépistage et la prise en charge précoces des personnes symptômatiques, soutenus par un respect permanent des gestes barrière et de la distance physique, doivent permettre de contenir l’épidémie. Les personnes à risque de développer une forme grave doivent être particulièrement attentives, en sortie de confinement, à respecter scrupuleusement les mesures barrière et à limiter les contacts.

Covid-19 : L'hôpital de Mâcon augmente la capacité de prélèvements du drive

Les modalités de prise de rendez-vous évoluent également.