mardi 11 août 2020
  • MAPSTR MACON.jpg
  • maconsurlo-final.jpg
  • CENTRE AQUATIQUE MACON 01082020 - 1.jpg
  • Route_71_290x400 (2).jpg

methanergie_ciel_redim-2598x1419x278x239.jpg

La 1ère unité de méthanisation agricole de Saône-et-Loire vient d'entrer en fonctionnement pour injecter son gaz dans le réseau. De telles structures sont appelées à se développer dans les années à venir. On n’en compte qu’une vingtaine en France. Elle sera officiellement inaugurée ce jeudi.


CIEL METHANISATION1.jpg

 

 

Cette usine est le fruit de la volonté d’un homme, Jean-Louis Moratin. « Aujourd’hui, la SAS Méthanergie Ciel appartient à 11 exploitations agricoles, réparties dans un rayon de 7 km, qui vont fournir les 17.000 tonnes de fumiers et lisiers nécessaires chaque année à son fonctionnement », explique le président de la SAS.

Ces exploitations agricoles sont des élevages bovins (lait et viande), mais aussi porcins, cunicoles, avicoles. Si le fumier est apporté par les agriculteurs, c’est en revanche la SAS qui va récupérer le lisier puisqu’elle s’est dotée d’une tonne à lisier. Un service supplémentaire non négligeable apporté aux exploitants !

De 3 à 4.000 tonnes de Cive (céréales intermédiaires à vocation énergétique, type maïs dérobé, herbe, etc.) rentrent également dans le fonctionnement de l’usine, ainsi que des déchets végétaux (provenant de la coopérative Bourgogne du Sud) et des sous-produits issus du secteur agroalimentaire (type déchets d’abattoir).

Jusqu’à 100 tonnes de déchet par jour

Au final, la qualité du méthane produit à Ciel devrait répondre aux normes fixées par GRDF pour être injecté dans le réseau. « La quantité produite correspondra à la consommation d’environ 1.000 foyers de quatre personnes !, précise Jean-Louis Moratin. Une production qui entre tout à fait dans le cadre de la loi de Transition énergétique pour la croissance verte (LTECV), promulguée le 18 août 2015, qui a fixé à 10 % la consommation de gaz renouvelable à l’horizon 2030 ».

Si l’usine de Ciel sera dans un premier temps limitée à un volume quotidien de traitement de 60 tonnes, elle a la capacité de monter jusqu’à 100 tonnes de déchets. Car désormais la demande se fait ressentir et Jean-Louis Moratin est sollicité par de nouveaux agriculteurs et par des sociétés de l’agroalimentaire.

Dans la structure actuelle, les agriculteurs ont des parts sociales et seront donc rémunérés en fonction des résultats de Méthanergie Ciel. Mais il faut voir également que l’organisation proposée leur permet d’économiser des surfaces de stockage de leurs effluents et donc d’éviter notamment tout problème de ruissellement.
Les avantages ne s’arrêtent pas là pour les producteurs puisque s’opère le principe du rendu racine permettant à l’agriculteur de procéder à l’épandage sur ses terres des résidus de la méthanisation. Enfin, un système de prime de bon apporteur sur la qualité du fumier a également été mis en place.
La structure est, elle, rémunérée par sa vente de biogaz.

Françoise Thomas

L'Exploitant Agricole de Saône et Loire

Principe de la méthanisation

Le principe de la méthanisation est la dégradation de matière organique dans un milieu anaérobie soumis à une certaine température, dans le but d’obtenir un biogaz : le méthane.

La recette à appliquer pour nourrir ce gros estomac est précise et est le fruit d’une ration très équilibrée entre les différents substrats : effluents d’élevage (fumiers, lisiers), matières végétales, etc. Ces substrats doivent, de plus, répondre à certains critères pour que la ration produise un maximum de gaz. Par exemple pour l’usine de Ciel, en matière de déchets verts, pas de feuilles (à cause du tanin) ni de bois (à cause de la lignine).
Une fois la ration correctement dosée, elle reste 40 jours dans le premier digesteur, malaxée et chauffée à 40 °C. Puis second séjour de 40 jours dans le post digesteur dans les mêmes conditions. Au bout de 80 jours, on considère qu'un maximum de méthane a été libéré.

Ce processus permet de produire 135 normo m3/h (Nmh), dont entre 10 et 20 m3 sont utilisés pour chauffer les cuves à 40 °C.
Les résidus, également appelés digestats, se retrouvent alors dans une cuve où les parties liquide et solide sont séparées. Et la vie de ces résidus n’est pas terminée puisqu’ils vont servir de fertilisants aux terres agricoles des apporteurs de biomasse. La méthanisation a conservé l’azote, le potassium et le phosphore des matières entrantes. Cet amendement sans odeur est alors immédiatement assimilable par la plante. L’épandage, assuré par Méthanergie Ciel, est réalisé selon les souhaits des agriculteurs, c’est-à-dire au moment où la plante en a le plus besoin.

Un projet né il y a 7 ans

Cette usine représente un investissement de 5,5 millions d’euros, uniquement pour la partie méthanisation, auquel il faut ajouter l’investissement matériel.
Ce projet a été développé et financé par Jean Louis et Jean Paul Moratin et les différents apporteurs de biomasses agricoles (à hauteur de 20 %). Le complément de financement a été apporté par des acteurs locaux, des subventions de la Région (14 %) et de l’Ademe (14 %) et par l’emprunt bancaire auprès du Crédit Agricole.

Soutenu par la chambre d’agriculture, le projet a commencé à émerger en 2011, mais la fermeture de l’usine D’Aucy, alors toute proche du site, l’avait mis en suspens. C’était sans compter sur la tenacité et la motivation de Jean-Louis Moratin épaulé par son frère Jean-Paul.

La première pierre a été posée en juin 2017, le site va entrer en fonctionnement ces jours-ci et va devoir passer par une phase test de quelques semaines de la part de GRDF pour valider la qualité du gaz injecté dans le réseau.

 

SAÔNE-ET-LOIRE : 189 personnes testées positives au covid-19 depuis le 11 mai

27 654 personnes ont été testées sur le département. « La circulation du virus s'intensifie chez les jeunes et dans les métropoles de Paris et Marseille » précise le communiqué de la préfecture de Saône-et-Loire.

MÂCON : Opération séduction auprès des jeunes Mâconnais pour les policiers

Prox'raid adventure Mâcon.jpg
L’association Raid Aventure Organisation était au Parc de l'Abîme ce lundi pour un après-midi d’animations autour du sport et des métiers de la police.

TOURISME : Vintageland, une expérience immersive dans les années 1950 à 1980

10991_1_full.jpg
Week-end de lancement pour le nouveau village forain dédié au vintage installé près de Beaune. Voitures anciennes, disques vinyles ou encore robes de pin-up sont à découvrir jusqu'au 4 octobre.

SÉCURITÉ ROUTIÈRE : 15 infractions liées à l’alcoolémie et 2 aux stupéfiants dans le département

SECURITE ROUTIERE controle 0820 2.jpg
La nuit dernière, une vaste opération de contrôles d’alcoolémie et de stupéfiants a été menée sur l’ensemble des routes du département.

BERZÉ-LE-CHÂTEL : Que la fête médiévale continue !

BERZE fete medievale 2020 32.JPG
Et si on faisait un bond dans le temps ce week-end ? Depuis ce samedi matin et jusqu'au mardi 11 août, la forteresse de Berzé-le-Châtel accueille sa fête médiévale avec démonstrations, joutes, combats et animations pour apprentis chevaliers…

GENDARMERIE : Du changement à la compagnie de Mâcon

MACON cie gendarmes 0820.JPG
Le capitaine Laurent Gay-Peiller a pris le commandement de la compagnie de Mâcon le 1er août. Il sera secondé par la capitaine Jessica Martin qui arrive de Dijon.

MASQUE OBLIGATOIRE : Contrôles et vigilance accrue à la gare de Mâcon ville

contrôle masques gare Mâcon (12).JPG
Une opération de contrôle du port du masque était organisée ce vendredi en fin de journée à la gare de Mâcon Ville, opération menée par la Police Nationale et les agents de la Sûreté ferroviaire, à la demande de la SNCF.

COVID-19 : plus de 160 cas positifs ces 7 derniers jours dans la région

COVID19_71.jpg
L'ARS confirme que l'épidémie reprend de la vigueur dans la région…

BISON FUTE : Nouveau samedi Noir au départ de la Bourgogne

10845_1_full.jpg
Ce samedi 8 août sera la deuxième journée classée Noir. Elle correspond au deuxième chassé-croisé de l’été entre les « juillettistes » et les « aoûtiens ».

MÂCON : La joie des vacances champêtres sous le soleil d’Hurigny

vacances centre Hurigny été 2020.jpg
Cet été, entre 80 et 120 enfants, âgés de 6 à 12 ans, sont accueillis chaque jour au centre de loisirs municipal d’Hurigny.

EXPLOSIONS À BEYROUTH : Mâcon veut aider ses amis libanais, une cagnotte en ligne créée

HAMMANA explosions beyrouth 4.jpeg
Entre Mâcon et Hammana, plus qu’un partenariat, c’est une véritable histoire d’amitié. Alors forcément les explosions qui ont touché Beyrouth, la capitale à une trentaine de kilomètres du village libanais, ont suscité beaucoup d’émotions et de solidarité. Comme en témoigne Marie-Paule Cervos…

MÂCON : Le quartier de La Chanaye en fête

animations estivales Chanaye 2020.jpg
Cette semaine, les animations estivales organisées par la Ville de Mâcon ont pris leur quartier d’été autour du centre social de la Chanaye.

CONCOURS MISS : Manon Bonnel est la nouvelle Miss Châtillon 2020 (2)

Bonnel Manon miss châtillon 2020.jpg
Et la jeune femme de 21 ans, originaire de Meximieux, a répondu à nos questions…

CONCOURS MISS : Manon Bonnel est la nouvelle Miss Châtillon 2020 (1)

election miss chatillon 2020.JPG
Mardi, l’espace Bel Air de Châtillon-sur-Chalaronne a accueilli l’élection de Miss Châtillon 2020. Retour sur cette belle soirée.

MÂCON : Bonheur garanti pour les vacances au centre de loisirs Pillet !

centre Pillet été 2020.jpg
Une soixantaine d’enfants âgés de 3 et 5 ans passent leurs vacances d'été au centre de loisirs municipal Pillet.

MÂCON : Ça bouge avec le Cap sports et loisirs !

cap sports loisirs Mâcon été 2020.jpg
Cet été, la ville de Mâcon accueille tous les après-midis les jeunes de 10 à 15 ans au Palais des sports et à la piscine pour des vacances sportives.

SÉCHERESSE : La situation s’aggrave dans le département

04 - arrêté sécheresse 050820.JPG
« Bourbince », « Arconce et Sornin » « Dheune » (Seille et Guyotte) passent en crise, « Saône, Doubs et côtes viticoles » en alerte renforcée

SAÔNE-ET-LOIRE : Le colonel Guillaume Dard, nouveau commandant du groupement départemental de gendarmerie

GENDARMERIE colonel dard.JPG
Le nouveau patron des gendarmes de Saône-et-Loire est arrivé dans le département samedi 1er août. À 39 ans, il succède au colonel Nicolas Matthéos.

MÂCON : Inscriptions dès maintenant à la MJC de l'Héritan

MJC HERITAN ETE2020 - 1.jpg
Publi-information - La MJC de l'Héritan, un programme très complet à décourvir dès maintenant

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : La Région apporte un million d'euros pour relocaliser une filière de masques chirurgicaux

10766_1_full.jpg
Le meltblown, composant essentiel de la filière des masques chirurgicaux, est principalement fabriqué à l'étranger. Le conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté soutient l'installation d'une unité de production près de Montbéliard pouvant créer une vingtaine d'emplois.

ALLERGIES : Atmo Bourgogne-Franche-Comté démarre la surveillance des pollens d'ambroisie

10772_1_full.jpg
Jusque début octobre, Atmo BFC mènera une campagne de surveillance spécifique des pollens d'ambroisie, hautement allergisants. Les résultats seront diffusés chaque vendredi.

CHARNAY : Pour fêter ses 2 ans, Edenwall organise un bal… masqué !

Edenwall_BalMasqué_01082020_montage_0001.jpg
Comment concilier festivités et respect des gestes barrières ? Pour la deuxième bougie de leur salle d’escalade, les membres du staff d’Edenwall ont trouvé la solution : organiser un bal masqué !