mardi 25 février 2020
  • 6 - pajama game THEATRE MACON2.jpg
  • Terre de jeux Macon Infos 270x410px.jpg
  • RENO IMMO MACON ACCUEIL 08022020 - 1.jpg

Hréunion (4).JPG

Le dialogue a été apprécié mais le directeur ne semble pas avoir convaincu son auditoire. Les réactions du chef de service des Urgences, d'un médecin, et d'une syndicaliste. Pierre Pribile s'est également exprimé à l'issue de la réunion.

« Nous avons eu l'honneur d'accueillir aujourd'hui le responsable de l'ARS à la demande de la communauté médicale et de la direction. L'idée était de rendre compte de la tension majeure existante dans l'ensemble des services de soins de notre hôpital. Le soin de base est de plus en plus contraint tant les objectifs économiques de l'établissement passent par la gestion de la ressource humaine. Les efforts d'amélioration de nos organisations entrepris depuis plus de 10 ans sont arrivés au bout de ce qu'ils peuvent produire en terme d'efficience et de performance. Aujourd'hui, nous sommes de plus en plus en difficulté pour soigner les gens, tout simplement. C'est cela notre cri d'alerte, notre appel au secours. Nous voulons continuer de soigner cette population un peu particulière de l'hôpital public, humainement autant que techniquement.

Le niveau de satisfaction suite à cette réunion est très faible. On a eu pour la première fois une écoute et une excellente communication sur le système de santé, mais on attend des choses concrêtes. Personnellement, j'attends très peu de ce genre de visite. »

Jacques Asdrubal, responsable du service des urgences

 

Pour le Dr Gérald Alloy, spécialisé en psychiatrie et en charge du département d'information médicale, « nous sommes dans une situation critique où tout le personnel est en grande souffrance, médecins et soignants. Nous sommes dans un tunnel et nous n'en voyant pas la sortie. La venue de l'ARS était indispensable pour, au moins, se rendre compte de la gravité de la situation. Du fait du manque de personnel, nous allons terminer une première année en perdant de l'argent. Sans compter la situation catastrophique sur le plan humain, due à un défaut de management... »

 

Eve Comtet Sorabella, infirmière et syndicaliste, a pu s'exprimer également lors de la réunion avec le directeur : « Pour l'instant, nous n'avons eu aucune annonce sur ce que l'ARS va faire concrètement pour notre hôpital, les agents et les patients. Nous attendons autre chose que de l'écoute. Les agents sont en attente de moyens supplémentaires et d'aides concrètes. C'est très inquiétant de voir qu'il faille arriver à ce genre de manifestation pour avoir finalement l'oreille de notre financeur. On veut du personnel pour soigner les gens dans de bonnes conditions. La précarité de l'emploi n'est même pas évoquée. »

 

« J'ai eu à cœur d'écouter les questionnements des personnels et j'ai voulu passer un message de confiance. D'abord de confiance dans l'avenir de l'établissement... L'agence de santé compte sur cet établissement pour être une référence dans le sud de la Saône & Loire.

Une inquiétude a été diffusée dans l'établissement sur son avenir sur le territoire. J'espère avoir convaincu car nous investissons massivement et ça se voit physiquement.

Ceci étant dit, la contrainte est très forte au quotidien dans l'exercice des champs de l'hôpital, finances et ressources humaines sont très serrées. Il est difficile de recruter dans certains métiers. Je les ai invité à une mobilisation collective de manière à ce que tous se mobilisent dans le même sens en construisant ensemble un projet, service par service pour l'établissement et pour le territoire. La vocation de Mâcon est de desservir le sud de la Saône & Loire.

Je le sais, l'ensemble du personnel n'a qu'une envie, celle de rendre le meilleur service public possible. La seule façon d'avancer est de construire des projets, avoir des idées nouvelles. L'ARS est là pour accompagner ces changements mais il n'y a pas de solution miracle sur la base d'enveloppe tombant du ciel pour recruter du personnel. L'hôpital de Mâcon dans ce champ très fort de contraintes n'a pas a rougir de la qualité du service qu'il apporte au quotidien à la population. Tout est fait ici pour assurer le meilleur service possible. Il faut trouver ensemble le chemin du progrès. »

Pierre Pribile, directeur de l'ARS

Recueillis par Maryse Amélineau

 

CHARNAY : 2019, une année dense pour Charnay Événements, qui prépare le salon des vins !

AGChEvt (1).JPG
L'association Charnay Événements a tenu sa 14ème assemblée générale ordinaire ce lundi.

CHARNAY : Dernier conseil municipal de l’ère Andrès

Charnay_CM_24022020_0001.jpg
Au menu : Rapport d’orientation budgétaire, municipalisation du service public de restauration scolaire, rénovation de la cantine et amélioration énergétique de l’école de la Verchère, et mise en place du télétravail au sein de la mairie…

MÂCON : Troubles à La Chanaye samedi soir...

GRABUGE LACHANAYE - 5.jpg
ACTUALISÉ dimanche à 12h15

MUNICIPALES 2020 – Crêches-sur-Saône : « Crêches nous rassemble » présente son programme

CRECHES municipales thevenot 2.JPG
Premier adjoint au maire sortant, Roger Thévenot se lance dans la course aux municipales avec treize conseillers sortants et dix nouvelles têtes. Le candidat a présenté sa liste « sans étiquette » et son projet « réaliste » jeudi soir devant une salle Joug-Dieu comble.

MÂCON : Philippe Meirieu aborde l'Education et la malédiction des certitudes à la MJC de l'Héritan

MEIRIEU MJC HERITAN FEV2020 - 5.jpg
C’est devant une salle bien remplie que Philippe Meirieu est venue traiter du sujet de l’éducation et plus précisément des certitudes qui se heurtent souvent au savoir.

SAONE-ET-LOIRE : France Victimes 71 s'implique en milieu rural

France victimes 71 2020.jpg
L’association d’aide aux victimes d’une infraction pénale en Saône-et-Loire a décidé de marquer cette année la journée européenne dédiée à ces personnes en mettant en lumière son activité dans le rural.

CLIN D’ŒIL : Un girafon vient agrandir la famille de Touporarc.Zoo

TOUROPARC girafon 2020 2.jpg
Oh mais qui voilà ? C’est le « petit » dernier né du parc de Romanèche-Thorins. Ce girafon mesure déjà 1,80 m pour une quarantaine de kilos.

CHARNAY : Deux boîtes à livres pour une lecture partagée

CHARNAY inaug boite a livres 7.jpg
La ville de Charnay vient d’installer deux boîtes à livres, une place de l’Abbé Ferret, l’autre au lavoir de Levigny, pour entretenir le goût de la lecture des enfants et des adultes.

PHOTOS : Pleins feux sur le carnaval du "Lam" (2)

MACON carnaval 2020 2.JPG
2ème volet de notre album photos.

MÂCON : Un dispensaire en psychothérapie brève ouvre ses portes pour les plus démunis

dispensaire thérapie brève Mâcon.jpg
Emmanuelle Piquet et ses collègues de l’association A 180 degrés/Chagrin Scolaire offrent désormais leurs services à des coûts adaptés aux patients à faibles revenus.

PHOTOS : Pleins feux sur le carnaval du "Lam" (1)

MACON carnaval 2020 1.JPG
1er volet de l’album souvenir…

SAÔNE-ET-LOIRE : L'Armée recrute 15 000 personnes, prenez contact avec le CIRFA

CIRFA ARMEE TERRE 15000 POSTES MACON - 1.jpg
Publi-information - TOUS LES LIEUX DE RENCONTRE SUR LE DÉPARTEMENT

THÉATRE DE MÂCON : À la découverte de la comédie musicale

atelier comédie musicale théâtre Mâcon.jpg
La comédienne Dalia Constantin accueillait mercredi des acteurs amateurs et des membres du chœur Les Trieurs de son à l'occasion d’un atelier sur le thème de la comédie musicale, The Pajama Game, organisée par le théâtre de Mâcon.

HÔPITAL DE MÂCON : Les adjointes administratives tirent la sonnette d'alarme !

AAHopital.JPG
Le syndicat CGT a évoqué ce mercredi la situation des agents administratifs hospitaliers. Les adjointes revendiquent une reconnaissance de leur travail depuis plusieurs années et l'arrêt de la discrimination salariale.

MÂCON : Et si un Repair Café s'implantait dans la ville ?

REPAIR CAFE MACON - 1.jpg
Avez-vous déjà entendu parler des Repair Café ? Il en existe notamment un à Villefranche-sur-Saône. Et si, en effet, un nouveau s'implantait à Mâcon ?

MÂCON : 11 stagiaires de Bourgogne Franche-Comté en formation d'animateur avec les Francas 71

Francas (1).JPG
Pendant trois jours, les Francas 71 accueillent des stagiaires adultes en formation professionnelle au brevet d'animateur loisirs tout public.

LYCÉE LAMARTINE : Une nouvelle section sportive basket à la rentrée 2020 !

basketLam (13).JPG
L'inspection académique a validé une nouvelle section sportive pour le lycée Lamartine.