vendredi 22 novembre 2019
  • CENTRE AQUATIQUE MBA MACON NOV2019 - 1.jpg
  • DECATHLON MACON TROCATHLON 2019223 - 1.jpg
  • AUTISME CD71 20NOV.jpg

Providence (6).JPG

Le personnel soignant de la Providence en grève depuis le 11 septembre a débrayé ce mardi, à l'appel de l'intersyndicale CGT/CFDT/SMPS.

 

L'établissement compte 79 résidents. Le personnel soignant est réparti comme suit : 10 aide-soignants.es le matin et 3 le soir avec 2 infirmiers.ères le matin, et 1 le soir. Le week-end, 5 aide-soignants et 3 le soir avec un seul infirmier.

Le personnel a alerté la presse sur la dégradation des conditions de travail et ses conséquences sur les résidents. « Nous sommes mal traitants malgré nous » déplore Catherine, aide-soignante « mais de toutes façons, nous ne sommes pas entendus par la direction, nous l'avons vu avec l'ARS. Il nous faut des moyens. Nous accueillons des personnes âgées de plus en plus dépendantes. »

« C'est la galère. Il y a beaucoup trop de toilettes et nous ne sommes pas assez nombreuses ! On ne peut pas faire des soins de qualité. Il faudrait une personne supplémentaire le matin et une le soir, ainsi qu'un infirmier de plus le week-end » poursuit sa collègue Pauline, également aide-soignante. « Il faudrait titulariser le personnel au lieu de le laisser en contractuel alors qu'il effectue le même travail. »

Pour Caroline, « il y a un manque flagrant d'effectif. Les remplaçants ne sont pas systématiquement formés. Il nous faut prendre le temps de bien les former, et comme on ne l'a pas, ils se découragent et partent. Cette situation est récurrente. »

« Pour la branche ASH, nous manquons aussi d'effectif. Il faudrait que l'on soit quatre, la semaine » ajoute Assunta (agent de service hospitalier).

« Tous les corps de métiers sont impactés », précise Caroline. « On ne peut pas continuer comme cela. Ce n'est pas respectueux pour les résidents ni pour nous. Nous sommes toutes solidaires et nous disons stop à l'unissons ! Nous sommes très soutenues par les familles. Il n'y a plus d'humanité dans notre travail. On ne devrait pas parler de temps mais de qualité de soins, d'autonomie, de respect de la personne. » 

Pour Myriam, infirmière, « nous voulons une renégociation tri-partite entre l'ARS et le Conseil départemental pour revaloriser les moyens financiers que l'on met en face de la dépendance. Actuellement, le GIR moyen pondéré est à 770. Le Groupe Iso Ressource permet de qualifier la dépendance. Le GIR 6 qualifie des gens autonomes alors que le GIR désigne des gens entièrement dépendants. L'année dernière, le GIR moyen pondéré était à 728. Cela signifie qu'en un an, la dépendance a augmenté et nous n'avons pas les moyens humains de donner des soins de qualité. Nous souhaitons également du personnel formé afin d'encadrer, dans les meilleures conditions, les résidents pour qu'ils soient en sécurité. »

Selon Eve Comtet Sorabella, infirmière syndicaliste, « la convention serait actuellement en renégociation. En fonction du positionnement de l'ARS et du Département, nous aurons ou pas un réajustement des effectifs. Nous sommes totalement dépendants de ces décisions là. Il faut que les deux instances prennent la mesure des besoins dans les maisons de retraite en terme d'effectifs soignant. C'est là où le bas blesse ! L'accompagnement des résidents doit progresser en fonction de leur dépendance et c'est ce qui ne se fait pas. C'est un choix politique de décider de mettre de l'argent dans les maisons de retraite. Les familles payent cher l'hébergement et en regard de cela, elles doivent avoir un service à la hauteur. Nous attendons de voir à quelle sauce nous, personnel, nous allons continuer de pouvoir exercer et eux résidents de continuer d'être hébergés. »

M.A.

 

 

Providence (1).JPG

Photos : M.A.

Providence (3).JPG

Providence (2).JPG

Providence (4).JPG

 

PHOTOS : C'est la fête du Beaujolais nouveau à Mâcon

fête Beaujolais nouveau Mâcon 2019.jpg
C'est le grand soir du Beaujolais nouveau ! avec une "com" bien huilée, à lire ici. L'album photos de macon-infos, à déguster sans modération.

SAÔNE-ET-LOIRE : C'est parti pour le Conseil départemental des jeunes !

conseil départemental jeunes 71 (46).JPG
L’hémicycle du Conseil départemental à Mâcon a accueilli ce jour la première session plénière de la toute nouvelle assemblée formée de représentants des collégiens et collégiennes.

MÂCON : La sécurité à vélo ou en trottinette imaginée par les enfants

concours illustrations DDT-collage.jpg
À l'occasion de la Semaine européenne de la mobilité, les enfants du personnel de la Direction départementale des territoires de Saône-et-Loire (DDT 71) ont participé à un concours d’illustrations autour de la sécurité routière.

MÂCON - FestiSol : Une sensibilisation aux semences à la MJC Héritan

Graines.jpg
Dans le cadre du Festival des Solidarités, la MJC Héritan a proposé une journée dédiée aux semences ce mercredi.

CHARNAY : Rencontre avec Yves Chotard, président du Foyer de l'amitié

YChotard.JPG
Le Foyer de l’amitié, créé en 1973 par Raymonde Martin, fait partie de Génération Mouvement-Aînés ruraux.

MÂCON : Les diplômé.e.s du Greta accueilli.e.s à l'Hôtel de Ville

GretaDip (2).JPG
Une cérémonie de remise de diplômes aux stagiaires du Greta de Mâcon s'est tenue ce mardi.

CHARBONNIÈRES : L'Amicale cherche président.te

AG amicale Charbonnières  (2).jpg
Elle a tenu son assemblée générale vendredi dernier.

MIGRANTS À MÂCON : Le collectif Monnier rappelle qu'il y des enfants qui dorment dehors

conférence presse droits enfants (1).JPG
Le collectif Monnier, créé en mars 2017, accompagné d’associations humanitaires, alerte sur leur situation.

MÂCON : Des impatiences mais des projets de transformation dans les quartiers la Chanaye et Résidence

PROJETS CHANAYE MACON NETTETE - 1.jpg
Le maire Jean-Patrick Courtois et son adjoint à l'urbanisme Gérard Colon ont invité les habitants de ces quartiers sud de Mâcon au centre social pour leur présenter les grands projets à l'ordre du jour des 3 à 4 prochaines années. La Chanaye en tant que quartier prioritaire pour la police nationale a également été évoquée.

SAINT-MARTIN-BELLE-ROCHE : Trois regards sur le patrimoine et un coup de cœur du public

expo photo Saint-Martin-Belle-Roche.jpg
Du 10 au 17 novembre, l’association Saint Martin Belle Pierre a exposé les photos du concours « Trois regards sur le patrimoine de Saint-Martin-Belle-Roche ». Et le prix du public est…

MÂCON : Jean-François Bazin, descendant de la sœur aînée de Lamartine, invité au collège Bréart

JFBazin (1).JPG
Dans le cadre du 150ème anniversaire de la mort d'Alphonse de Lamartine, Mohamed Bouabane, professeur de Lettres au collège Bréart, a accueilli ce lundi, l'écrivain Jean-François Bazin, dans le cadre de l'option Littérature et Société.

MIGRANTS À MÂCON : "9 enfants laissés dehors" alerte la LDH

La LDH lance un appel d'urgence aux citoyens.nes et aux candidats.tes aux municipales à l'occasion des 30 ans de la Concention Internationale des Droits de l'enfant

CHARNAY : L'EREA inaugure le Festival des Solidarités 2019

Festisol19.jpg
La nouvelle édition du FestiSol consacrée cette année au climat a débuté ce lundi à l'EREA.

SAÔNE-ET-LOIRE : C'est la semaine de la création d'entreprise du 18 au 22

CREATION ENTREPRISE MACON 2019 CCI.jpg
Publi-information - Acutalisé : Le programme en détail

CHARNAY : Faible participation à l’AG de l’Association Musicale et Sportive

AG_AMS_15112019_0003.jpg
ARTICLE MIS A JOUR : Les dates exactes du prochain gala de l'AMS.

MÂCON : Les apprentis méritants mis à l’honneur par le CFA Auto

CFA_Auto_CCI71_témoignages_satisfaction_15112019_0019.jpg
Ce vendredi, avait lieu la cérémonie de remise des témoignages de satisfaction aux apprentis du CFA Auto de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Saône-et-Loire.

SAÔNE ET LOIRE : Myriam Lacolonge, créatrice de bijou en résine et Mère Noël

Myriam1.JPG
Myriam Lacolonge, l'une des plus anciennes des Mères Noël est aussi à l'origine de l'association.