David-Anthony Delavoët, sous préfet arrondissement Mâcon (14).JPG

Il est également secrétaire général de la préfecture de Saône-et-Loire. Présentations.

47 ans, marié, père de deux enfants, il est ancien élève de l’Ecole Nationale de l’Administration. Il a alterné une carrière au sein des services de l’Etat à Paris et dans le territoire avec des fonctions dans des entreprises privées.

Avant d’arriver à Mâcon, il a occupé un poste au sein du Ministère de l’Intérieur à la direction des systèmes d’information et de la communication. Il est ancien sous-préfet de Vendée et ancien sous-préfet de l’Allier.

« Je rêvais d'abord d’une carrière diplomatique à l’étranger puis, suite à mes expériences professionnelles, j’ai décidé de faire d'abord le voyage à l’intérieur, découvrir le pays, ses territoires, ses habitudes de vie, les gens et les mentalités, essayer d’intégrer la manière de penser des autres à ma propre manière de penser » a-t-il confié.

 

David-Anthony Delavoët, sous préfet arrondissement Mâcon (6).JPG

J’ai la chance d’être sous-préfet d’un très bel arrondissement, avec des problématiques d’élevage et de viticulture. Étant attaché à la découverte des terroirs et gourmand, je sais déjà que je vais apprécier ce petit coin de France et ses produits locaux.

 

Parmi les sujets que David-Anthony Delavoët aura à approfondir il y a le monde agricole à qui il a adressé ses premières pensées, « un monde que je veux accompagner car il traverse une période assez difficile avec des problèmes de marchés et une incompréhension de la part de nos citoyens sur les pratiques et l’évolution du secteur. »

Cristian Todea

 

Photo d’accueil : David-Anthony Delavoët, à côté d’un tableau représentant Marianne, cadeau d’anniversaire de son épouse (peint, à sa demande, par l’artiste vendéenne Laetitia Guilbaud), qu’il emporte avec lui partout sur son parcours professionnel.

 

 

David-Anthony Delavoët, sous préfet arrondissement Mâcon (18).JPG