NEUGNOT SNCF.jpg

1er vice-président du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté, en charge des transports, Michel Neugnot réagit au mouvement à la SNCF, revendiqué «droit de retrait» qui a privé de trains TER des milliers de voyageurs vendredi et qui s’est poursuivi…

«Tout est fait pour que la sécurité soit assurée»

«Sur un Dijon – Nevers, pas question de supprimer les contrôleurs»

«Dans les Ardennes, c’était un accident de la route»

«C’est un mauvais procès de dire qu’il y avait une situation d’insécurité faute de contrôleurs»

Cliquez ici pour lire toute l'interview sur infos-dijon