vendredi 22 novembre 2019
  • CENTRE AQUATIQUE MBA MACON NOV2019 - 1.jpg
  • DECATHLON MACON TROCATHLON 2019223 - 1.jpg
  • AUTISME CD71 20NOV.jpg

 REM MATH CBBS.jpg

Le match de samedi soir vu par le speaker. La chronique de Rémy Mathuriau, à dévorer d'un bloc.

 

Après trois défaites de peu…

 

En effet. Après - 8 face à Montpellier, - 5 contre Saint-Amand, - 3 contre La Roche, on se disait tous que cette fois serait la bonne. Mais cette fois, c’était Bourges avec ses joueuses internationales, et son palmarès long comme un jour sans pain.

Voyez un peu : 3 Euroligue, 14 championnats de France, 1 Coupe Ronchetti, 11 Coupes de France, 1 Eurocup, et 7 tournois de la Fédération.

Non, non !! Ne vous méprenez pas, les Tangos de Bourges n’ont pas que participé à toutes ces compétitions. Elles les ont aussi gagnées. Y’a quand même un historique donc. Bourges qui malgré tout a fait un début de championnat pas si aisé que ça. Avec des victoires, mais également des défaites. Elles ont perdu mercredi contre Venise, où elles n’avaient pourtant pas l’idée de jouer les têtes de gondole. Bref, Bourges, c’est tout de même du lourd.

 

Pouet-Pouet et Tagada

 

Les visiteurs berruyers sont arrivés avec tut-tut et flonflons à la main, histoire de montrer ce qu’est une vraie bande de supporters. Pari gagné. On voit les pros du supporting. 40 personnes avec de la couleur, et faisant du bruit pendant les quarante minutes de la rencontre, ça envoie. Chapeau m’sieurs dames.

Après avoir passé un moment dans les caves de Robert Martin à Davayé, et rempli les soutes du bus de breuvage mâconnais, ils sont passés par la buvette du Cosec, histoire de vérifier si le blanc de Charnay était toujours aussi bon qu’en 2013.

 

Coupe de France

 

Rappel pour les plus jeunes qui ne se souviennent pas, et pour les plus anciens qui ne souviennent plus. Bourges, avec une certaine Céline Dumerc à sa tête, était venu affronter le Cbbs dans le cadre des 16ème de finale de la Coupe de France en janvier 2013.

Les Pinkies de l’époque avaient fait trembler le Grand Bourges, en passant devant au score d’un petit point, et qui avait fait se lever d’un seul bloc tout le Cosec gonflé à bloc, dans une ambiance surchauffée. Que de souvenirs. Allez, sèche tes larmes Rémy !!

 

Libre arbitre (faculté qu’a la volonté de choisir) - Vous avez quarante minutes

 

Hier, c’était la journée nationale de l’arbitrage. En partenariat avec la Poste, la Fédé, la Ligue Nationale et la Ligue Nationale de Basket organisaient cette grande fête de l’arbitrage.

Après être entrée avec les joueuses, une quarantaine de gamins a déployé banderoles, fanions. Les photos sont prises, les fanions échangés. Un jeune arbitre est mis à l’honneur. Il s’agit d’Anthony Bernon qui a participé au briefing et débriefing avec les arbitres de Ligue. Il lui manquait plus que la tenue et le sifflet afin de faire encore plus vrai.

Bravo Anthony, et félicitations à tes parents. Sans oublier ton frangin Nico qui fait les beaux jours du Basket de Saint-Martin. Terminée la séquence émotion, y’ un match à speaker.

 

Présentation des équipes et coup d’envoi

 

Le coup d’envoi fictif est donné conjointement par M. Deligiannidis directeur d’All in Stone de Replonges, et Agnès Catoire directrice de Dispano Mâcon. N’oublions pas les domaines Thibert de Fuissé, et Chataignier-Durant de Juliénas, qui ont régalé les papilles lors de la soirée VIP à l’Edenwall. Merci à tous ces sympathiques partenaires.

 

Et hop, c’était parti pour quarante minutes de basket de haut niveau

 

En moins d’une minute, les Tangos collent cinq points au Cbbs. Du coté Charnaysien, Jordan, Jade, puis Laetitia se rebellent (et la bête), et en mettent six à leur tour.

Sarah Michel et Marissa Coleman de Bourges repartent devant, avant que Laetitia Guapo (prononcez Goua comme le Guacamole) propulse un exocet à 3 points (9-9). Le Cbbs lutte les yeux dans les yeux (the eyes in the eyes) avec Bourges. L’internationale Berruyère Alexia Chartereau met quatre points de suite.

Promise puis Jordan réduisent le score en moins de temps qu’il n’en faut à Mimie Mathy et Passe-Partout pour jouer de la guitare basse. Les deux dernières minutes de ce premier ¼ temps se déroulent à sens unique. Les Tangos mettent cinq points devant un public tellement froid qu’il pourrait travailler chez Picard (18-23).

 

Lors du premier ¼ temps

 

Une partie de l’équipe des U 18 Département, est présentée au public. Cette équipe joue en CTC avec Prissé, et la Chapelle-de-Guinchay. Et comme leurs grandes sœurs, Carla, Dorine, Manon, Mathilde, Romane et Iliana ont entamé un ban bourguignon en parfaite communion avec le public un peu réchauffé. Bravo les filles. Bon championnat.

 

Second ¼ temps

 

Iliana Rupert marque à deux points, puis Iliana Rupert marque à deux points, puis Iliana.. Ah non !! Ana Dabovic marque à deux points. Ana Dabovic, encore elle tire et marque à trois points.

Pas contente, Pauline Lithard met un 2 + 3. Ce qui fait, et vous ne me contredirez pas, cinq points d’affilée (de pêche) (22-32). Prescillia Lezin, qui ne veut pas être en reste, imite sa capitaine, et colle également un trois points venu de loin. Pauline et Sixtine entretiennent le suspense, mais ça ne suffit pas.

Isabelle Yacoubou (médaillée d’argent aux JO de 2012, qui a joué dans toute l’Europe, et au-delà), marque ses premiers points. Jordan, puis Sixtine marquent et ramènent les grandes girls en rose à trois points des Tangos (32-35). Les Pinkies marquent encore, et la première mi-temps se clôt sur le score de 36-40, devant un public tellement froid qu’il pourrait faire des heures sups chez Thiriet.

 

Lors de la mi-temps

 

Rien de spécial, mais j’ai quand même le temps d’aller boire une bière avec Jean-Mi, Lolotte, et l’épouse du speaker.

 

Et le match reprend

 

Les deux équipes se rendent coup pour coup. Pauline balance un missile sol-panier. Paf, trois points dans la musette. Tout ce qui est pris n’est plus à prendre.

Mais les Berruyères veillent au grain comme un meunier son blé, et ne laissent rien passer. Chaque fois que les Pinkies reviennent au score, les Tangos guettent l’adversaire. Et si chacun pense que la Tango est lente, et bien non, le Tango joue un jeu rapide.

Pendant que je déconne, l’écart grandit, et se rapetisse, en même temps que le chrono égrène ses secondes. Iliana Rupert marque quatre points consécutifs (47-55). Romane en profite pour mettre un trois points, plus un lancer-franc devant un public en phase de décongélation (52-55). Fin du troisième ¼ temps 52-57. Le buzzer buzze et couvre la sirène de l’alarme (à l’œil), du bus de Bourges qui est en train de se faire gauler à l’extérieur.

 

Le dernier ¼ temps va être décisif (en même temps c’est le dernier)

 

Bon, cinq points, au basket, c’est du pipi de chat, de la rigolade, de la broutille, de la babiole, de la bagatelle, de la bricole. En fin pas grand-chose, quoi. L’équipe des Tangos résiste tant bien que mal aux assauts charnaysiens. Mais résiste, et prouve que tu existes.

Quatre points d’écart, puis six, puis quatre. Ça fait le yoyo sur le tableau d’affichage. Neuf points d’avance à quatre minutes pour les orange et noir. Et même +11 à trois minutes quarante.

 

La messe est-elle dite Edith ? Pas sûre !! D’un coup de colère, Pauline balance deux paniers à trois points de suite (66-71). Il reste une minute quarante. Alexia Chartereau tremblote devant ses lancers-francs. Et n’en met qu’un sur deux. Ou en loupe un sur deux. C’est vous qui voyez.

Matthieu demande un temps-mort. Prescillia en profite pour tirer à trois points. Promise tente également, mais rate (qui se dilate) le panier de la ménagère de moins de cinquante ans.

Pour info, Jordan, Sixtine, Laetitia et Ludivine sortent pour 5 fautes. Ça fait mal. Du coup, le match se termine sur le score de 70-77.

 

Bourges s’est tout de même fait un peu peur. Allez les filles, les victoires vont arriver. Le public va vous soutenir comme il l’a fait pendant les play-offs du mois de mai. D’ailleurs, Matthieu l’a rappelé en soirée VIP. Le public est la sixième joueuse sur le parquet. Et les joueuses comptent sur ce soutien qui leur fait du bien pendant les rencontres. N’hésitez pas. Ce que Bourges peut faire, Charnay le peut également. Allez !! Je vous laisse. J’ai une choucroute qui m’attend.

 

Et ensuite ? Me demanderez- vous

Direction La Tronche Meylan, en banlieue grenobloise pour la coupe de France le week-end prochain. Puis direction Basket Landes le samedi suivant. Retour au Cosec le 23 novembre contre les Flammes Carolo de Charleville. Ça va fumer.

 

Duel des scoreuses : Pauline 17 pts - Laetitia 12 pour le Cbbs

Alexia Chartereau 16 pts - Iliana Rupert 12 pts pour Bourges

Rémy MATHURIAU

Photo d'accueil : Jordan Ravinet

 

 

 CBBS VS BOURGES 19OCT13.jpg

CBBS VS BOURGES 19OCT06.jpg

CBBS BOURGES SPEAKER2 - 2.jpg

Isabelle Yacoubou, joueuse internationale de 1m90 et 100kg !

Rude en défense, pour l'attaque adverse

CBBS BOURGES SPEAKER2 - 4.jpg

CBBS VS BOURGES 19OCT20.jpg

CBBS VS BOURGES LFB - 7.jpg

CBBS VS BOURGES LFB - 16.jpg

CBBS VS BOURGES LFB - 17.jpg

 

BASKET (NM2) : Prissé sombre face au leader du championnat

ESPM Lons le Saunier NM2  (97).jpg
Samedi soir, les tangos recevaient l'amicale laïque lédonienne de Lons le Saunier qui est en tête du classement NM2.

BASKET (NM2) : L’ESPM retrouve le goût de la victoire

BASKET espm dijon 34.jpg
Les Tangos mettent fin à une série de cinq défaites en s'imposant à domicile face à Dijon.

BASKET - Charnay Basket Bourgogne Sud vs Tango Bourges Basket : La valse à quatre 1/4 temps

REM MATH CBBS.jpg
Le match de samedi soir vu par le speaker. La chronique de Rémy Mathuriau, à dévorer d'un bloc.

BASKET (LFB) - Charnay vs Bourges : De la combativité, mais encore trop de faiblesses techniques

CBBS VS BOURGES 19OCT15.jpg
4ème défaite de rang pour les Charnaysiennes, qui ont néanmoins montré un tout autre visage ce soir devant leur public.

BASKET (LFB) - Charnay vs St-Amand : Les Roses s'arrêtent au vert...

CHARNAY VS STAMAND BASKET LFB10.jpg
La 1ère chronique du speaker, à dévorer d'un bloc.

BASKET (LFB) - Charnay vs St-Amand : Les Pinkies pas dans leurs baskets

CBBS STAMAND BASKET JOUR2.jpg
C’est le moins que l’on puisse dire après la conférence de presse donnée par le coach Matthieu Chauvet suite à la rencontre...

BASKET (LFB) : C'est le grand soir pour le CBBS !

REPRISE CBBS 19AOUT - 24.jpg
Ça y a, on y est !... Elles nous ont fait vibrer la saison dernière en remportant le championnat de Ligue 2. Cette fois, c'est dans la cour des très grandes que les pinkies font leur entrée en ce début du mois d'octobre, ce soir en particulier, 1ère rencontre à domicile en Ligue féminine, 1ère division !

BASKET (LF) : Grande soirée de rentrée pour le CBBS et ses partenaires !

CBBS soiree partenaires cherizet 54.JPG
Quand la plus petite commune (16 habitants et 280 hectares de superficie) de la région accueille une équipe sportive de haut niveau, ça donne une belle et grande soirée au Domaine des Trois Lacs de Chérizet.

BASKET (Ligue féminine) : Le CBBS remporte le Pré-Open d’Orthez

pré-open d'Orthez (17).jpg
Ce dimanche, après le désistement de l'équipe de Lattes-Montpellier pour la seconde journée de ce Pré-Open, les Pinkies se sont retrouvées en finale face à Landes Basket.

BASKET : L'ES Prissé-Mâcon s'incline devant Vogesia Holtzheim

ESPM _ VOGESIA HOLTZHEIM7.jpg
Ce samedi soir, l’Etoile Sportive Prissé-Mâcon recevait Vogesia Holtzheim (3ème au classement). Malgré les deux précédentes défaites, l'ESPM y croit et veut y croire pour inverser la malchance.

BASKET (LF2) : Le CBBS face au Basket Landes ce dimanche

CBBS _ PRO OPEN ORTHEZ3.jpg
Le CBBS perd son match contre les vices-championnes France mais se retrouve en finale du Pré-Open d'Orthez.

BASKET : Les Pinkies déjà dans le bain

CBBS Pré-Open .jpg
Tout au long de ce week-end, les basketteuses du CBBS ont posé leurs sacs de sport à Orthez (Pyrénées -Atlantiques) afin de participer au Pré-Open organisé par la LFB (Ligue Française de Basket).

BASKET : Le CBBS, entre bilan d’une saison historique et préparation de l’avenir

AG_CBBS_06092019_montage0001.jpg
C’est dans un COSEC en cours de mise en conformité que le CBBS a tenu sa 62ème assemblée générale ce vendredi.

BASKET : Une nouvelle saison se prépare au centre de formation du CBBS

CBBS U18 (124).JPG
Depuis la semaine dernière, les filles des équipes Espoirs NF2 et U18 Elite du club de Charnay intensifient leurs entraînements, avec les premiers matchs-test en perspective.

BASKET (LFB) – Charnay BBS : Sixtine Macquet, pro à 18 ans !

SIXTINE MACQUET 2019 - 4.jpg
Coup de projecteur sur une jeune femme déjà très indépendante

BASKET (LF) - Charnay BBS : Les Pinkies sont de retour sur le parquet

REPRISE CBBS 19AOUT - 29.jpg
Ce 19 août marque la rentrée des joueuses françaises du CBBS.

BASKET (NM2) : L’ESPM débute sa préparation par une victoire

BASKET espm lyon ouest 16.jpg
Dix jours après leur reprise, les joueurs de l’ESPM disputaient ce mercredi soir leur premier match de préparation, dans leur salle, face à Ouest Lyonnais Basket. L’occasion pour leurs supporters de découvrir le nouveau visage des Tangos.

BASKET (NM2) : L’ESPM de retour sur les parquets !

BASKET esmp reprise 2019 1.JPG
Nouvelle saison, nouveau coach, nouveaux joueurs et nouvelles ambitions pour l’ES Prissé Mâcon qui veut vite faire oublier les déboires de la saison dernière et repartir sur une dynamique positive.

BASKET – CBBS (LFB) : Les Pinkies connaissent leur calendrier

CBBS logo basket.jpg
Premier match à domicile le 9 octobre !

BASKET : L'ESPM, de l'ambition et des valeurs

BASKET espm ag 2019 6.jpg
Le club porté par Pascal Cortambert et Jean-Philippe Lachaize tenait son assemblée générale vendredi soir.

BASKET : L'ESPM a fêté ses 70 ans

ESPM 70 ans 31.jpg
70 ans, ça se fête ! Et avec la grande famille du club ! Ce weed-end, l'ESPM avait convié joueurs, dirigeants, bénévoles et supporters, d'hier et d'aujourd'hui à un après-midi festif pour se remémorer les bons moments et célébrer ces sept décennies de basket à Prissé.

BASKET (NM2) : L’ESPM présente ses recrues

BASKET esmp nouveaux 1.jpg
Le futur visage de l’ESPM se dessine… Après l’arrivée de son nouveau coach Frédéric Brouillaud, le club vient d’annoncer le recrutement de trois nouveaux joueurs.