PETR comite et conference.JPG

 

Le dernier comité syndical du PETR, présidée par Christine Robin, a été suivi de la conférence des maires. Après l’approbation du projet de territoire et du diagnostic du SCOT par le Conseil de développement, ceux-ci étaient en effet présentés aux élus pour avis et information. Une soixantaine d’élus et maires du territoire était ainsi réunie à l'espace de La Verchère à Charnay.

Ce point d’information sur le projet de territoire fait suite à de longs mois de travaux qui ont vu se succéder ateliers thématiques, réunions de concertation, présentation aux différents EPCI. Après une énième présentation, réalisé pour le premier par le cabinet Urbican et pour le second par Benoit Langard, le diagnostic du SCOT et le projet de territoire ont été adoptés à l’unanimité.

 

Cette conférence des maires était donc précédée par le comité syndical, qui a permis de valider deux projets importants : le financement de l’étude Zone de montagne et la demande d’aide de la Région pour la réalisation d’une vidéo en réalité virtuelle dans le cadre de la concertation du SCOT.

En mars dernier, par arrêté ministériel, plusieurs communes du Clunisois se sont vus retirer l’indemnité compensatoire du handicap naturel permettant aux exploitations agricoles situées sur des reliefs compliqués de bénéficier d’aides financières. Pour palier ce déclassement, une étude de faisabilité pour un classement en Zone de montagne a été engagée, une étude dont le coût s’élève à plus de 250 000 € que le Conseil départemental et le PETR prendront en charge. Les élus du PETR Mâconnais Sud Bourgogne ayant voté à l’unanimité cette décision lors du dernier comité syndical.

La Zone de montagne se caractérise par des handicaps liés à l’altitude, à la pente et/ou au climat qui ont pour effet de restreindre les possibilités d’utilisation des terres et d’augmenter le coût des travaux. Ce classement en Zone montagne permet aux agriculteurs d’accéder à des taux et des plafonds de subventions supérieurs aux autres zones, et aux communes de bénéficier d’une majoration de la Dotation globale de fonctionnement (DGF).

La Chambre d’Agriculture et la Direction départementale des territoires de Saône-et-Loire ont identifié une zone de 22 communes : Azé, Berzé-la-Ville, Berzé-le-Châtel, Bissy-la-Mâconnaise, Blanot, Bray, Chasselas, Chissey-lès-Mâcon, Cluny, Cortambert, Cruzille, Donzy-le-Pertuis, Igé, Leynes, Pruzilly, Saint-Cécile, Saint-Gengoux-de-Cissé, Saint-Vérand, Sologny, Solutré-Pouilly, Vergisson et Verzé. Ces communes appartiennent à trois intercommunalités différentes : la Communauté de communes du Cluniois, du Mâconnais-Tournugeois et MBA. Le PETR, créé par ces trois intercommunailités et la communauté de communes de Saint-Cyr-Mère-Boitier, est donc légitime pour engager cette réflexion et financer cette étude.

L’autre décision importante prise par le comité syndical concerne le financement d’une vidéo en réalité virtuelle. Cette vidéo interviendra dans le cadre de l’élaboration du SCoT Mâconnais Sud Bourgogne, document stratégique qui organise l’avenir du territoire sur les quinze à vingt ans à venir. Pour facilité la compréhension du projet et ses enjeux à long terme, une idéo en réalité virtuelle est en effet en cours de réalisation. L’immersion à travers quatre scénarii permettra de faire comprendre les incidences des choix portés par le SCoT en terme de qualité de vie. Cette vidéo sera diffusée lors des conseils municipaux et des réunions publiques, et mises à disposition des communes. Son coût est estimé à 25 000 €. Une subvention de moitié a été demandée auprès du Conseil régional dans le cadre du fonds en faveur du développement des usages numériques.

D. C.

 

Photo d'accueil : Lors de la conférence des maires à l’espace La Verchère