Cluny

CLUNY expo reliqaires abbaye 1.jpg

Par la possession de reliques l’abbaye de Cluny devint très tôt un lieu de pèlerinage. Les textes anciens témoignent de la grande richesse des reliquaires conservés dans le trésor de l’abbaye. Pillé pendant les guerres de religion, le trésor fut anéanti à la Révolution. La redécouverte inespérée de plusieurs reliquaires des XVIIe et XVIIIe siècles est l’occasion de dresser un état de la question.

Très tôt après sa fondation en 910, l’abbaye de Cluny obtient des reliques des saints apôtres Pierre et Paul. C’est à l’abbé Maïeul que l’on doit de les avoir obtenues à Rome dans la deuxième moitié du Xe siècle. Par la possession de ces prestigieuses reliques, auxquelles s’ajouteront rapidement de nombreuses autres, l’abbaye de Cluny devient au Moyen Âge un haut lieu de pèlerinage.

Les abbés qui se succèdent conduisent une politique d’enrichissement de la collection de reliques très active. Ainsi, des reliques de la Vraie Croix, de la couronne d’épines, de Moïse, de la Vierge, des martyrs chrétiens, des saints abbés clunisiens… valent à Cluny le nom de Seconde Rome et font accourir les fidèles. Les textes anciens témoignent abondamment de la grande richesse des reliquaires conservés dans le trésor de l’abbaye : des statues en vermeil, des châsses en argent, des reliquaires en forme de bras ou de bustes... L’architecture même du chœur la grande église abbatiale (Cluny III) est d’ailleurs conçue pour faciliter la dévotion autour des reliques.

Profanés et pillés pendant les guerres de religion, le trésor et ses reliquaires sont totalement anéantis à la Révolution. Six reliquaires en bois polychromé datant des XVIIe et XVIIIe siècles ont été redécouverts, certains conservant leurs reliques. L’occasion est ainsi donnée de dresser un état de la question sur cet aspect en tout point majeur de la liturgie clunisienne. Après deux siècles et demi d’absence, les reliquaires reviennent de manière inespérée dans l’abbaye pour laquelle ils avaient été réalisés. L’événement est donc tout à fait historique !

 

L’exposition est ouverte tous les jours, sauf le 1er janvier, le 1er mai, les 1er et 11 novembre et le 25 décembre, en avril, mai, juin, septembre de 9 h 30 à 18 h, en juillet et août de 9 h 30 à 19 h, d’octobre à mars de 9 h 30 à 17 h.

 

Photo d’accueil : Un reliquaire en cours de restauration ©Atelier de la Cerisaie

 

 

CLUNY expo reliquaires 2.jpg

Détail du reliquaire de Saint Blaise, XVIIe siècle ©Florian Galletti / Centre des monuments nationaux