expo photo Paul Weusten.jpg

La galerie municipale Mary-Ann accueille une nouvelle exposition de photographie depuis mardi.

L’artiste invité est Paul Weusten, photographe d’origine néerlandaise. Après une vie professionnelle dans le Nord de la Hollande, il décide de s’établir en France, pays qu’il connait bien pour y avoir souvent passé des vacances. Il a alors un vrai coup de cœur pour la beauté des paysages du Brionnais, y trouve le calme qu’il recherchait et rencontre des habitants accueillants et d’une grande gentillesse. En 2003, il s’installe à Saint-Germain-en-Brionnais.

Passionné de photographie depuis toujours, dès son arrivée, il parcourt sa région d’adoption et consacre plusieurs expositions aux paysages du Brionnais, du Charollais et du Beaujolais. Selon lui, c’est une chance et un grand privilège de vivre ici. C’est un vrai paradis. Vivre la nature le rend joyeux, créatif, le repose et le console.

Il aime se présenter comme un « créateur de photographies ». La recherche du sujet, ou plutôt sa découverte, lui prend beaucoup de temps, et ses créations naissent parfois au détour de longues promenades, ou au hasard des rencontres…

Aujourd’hui, il laisse de côté les paysages et présente une série ayant pour thème les « scènes de la vie », des moments vécus qui font lien avec le passé, mais aussi, d’une certaine manière, sont ancrés dans l’époque actuelle. Il emprunte des chemins que les habitants « de souche » ont parfois délaissés, et porte un regard neuf derrière l’objectif, « l’œil de l’étranger » qui exhume des beautés oubliées.

Il a choisi de faire cohabiter dans cette exposition des scènes de vie locales avec des images provenant d’Argentine et de Cuba. Il rapporte de ces voyages des images douces, aux couleurs pastels, qui s’intègrent parfaitement dans cette série. L’homogénéité des formats et sa technique de prise de vue en lumière naturelle, donne à l’ensemble une belle cohérence et apporte une atmosphère chaleureuse, remplie d’humanité et de vitalité.

Dans chacune de ses photographies, même lorsque l’homme n’apparait pas physiquement, sa présence est perceptible : qu’elles montrent un alambic ou des carcasses de voitures, un atelier de vannerie ou un mur décoré de « street-art », ses images témoignent de la vie quotidienne des hommes, sur lesquels il porte un regard empreint de respect et d’humilité.

Paul Weusten sera présent à la galerie Mary-Ann les dimanches de 14h à 18h. Expo visible jusqu'au 10 novembre. 

 


 

Paul Weusten  expo Mâcon (8).JPG

Paul Weusten  expo Mâcon (4).JPG

Paul Weusten  expo Mâcon (6).JPG

Paul Weusten  expo Mâcon (1).JPG

Paul Weusten  expo Mâcon (2).JPG

Paul Weusten  expo Mâcon (3).JPG