samedi 28 mars 2020
  • COVID 19 MBA vous informe MI_Plan de travail 1 (1).jpg

dernière bourse jouets Mâcon Galati.jpg

La dernière bourse aux jouets de Mâcon-Galati était organisée ce samedi. L'association œuvre depuis presque 30 ans pour aider les enfants en difficulté et les familles pauvres en Roumanie.

« On a de plus en plus de mal à récupérer des jouets, à cause de la multiplication des bourses aux jouets dans le secteur, mais aussi parce que les gens les vendent eux-mêmes. Si nous arrivont à trouver d'autres ressources financières, nous continuerons, sinon d’ici deux ans l’association s’arrêtera », a expliqué Pierre Bagne, président de l'association Mâcon-Galati.

bourse jouets Mâcon-Galati (7).jpg

Cela fait 27 ans que la bourse aux jouets est organisée et autant d’années que l’association mâconnaise est présente dans la ville roumaine de Galati. « Certains de nos membres sont sur ce projet humanitaire depuis 30 ans, en se rendant en Roumanie pour la première fois immédiatement après la chute du dictateur Ceausescu », se souvient Pierre Bagne. L’association mâconnaise travaille sur place en partenariat avec une association roumaine qui s’occupe de 300 enfants issus de familles extrêmement pauvres.

Les Mâconnais ont aussi constaté que les choses évoluent en Roumanie : « Il y a de moins en moins de centres de placement pour les orphelins qui sont remplacés par des assistants maternels. Les mentalités ont changé également : les enfants handicapés ne sont plus isolés du reste de la société comme c’était le cas pendant la dictature communiste. Les nouvelles générations de jeunes roumains prennent les choses en main avec des initiatives humanitaires et civiques en dehors des cadres institutionnels. »

Comme tous les ans, l’association Mâcon –Galati a collecté des jouets vendus ensuite à des prix dérisoires. Cela permet aux familles aux revenus modestes de Mâcon de préparer Noël à moindre coût et à l’association d’utiliser de récolter de l'argent pour mener diverses actions en Roumanie et aider ainsi des enfants et des jeunes en difficulté. Il s’agit de jeunes de 6 à 18 ans placés dans des institutions (notamment le centre « Ion Creanga » qui accueille des garçons et filles de 7 à 18 ans), ou dans des familles d’accueil.

Ces dernières années, une serre a été créée pour que les jeunes du centre « Ion Creanga » puissent cultiver leurs légumes. Ils ont été également aidés pour des sorties et des vacances, en collaboration avec le Conseil départemental de Galati. D’autres jeunes ont été soutenus pour continuer leurs études au lycée, grâce à des bourses ou au financement de leurs formations professionnelles. Pour les plus petits, il s'agit de leur acheter des fournitures pour la rentrée scolaire.

L'association Mâcon-Galati travaille également avec des fondations humanitaires privées roumaines pour aider d’autres jeunes en difficulté. Elle se procure les fonds nécessaires grâce à la bourse aux jouets et aux dons. 

Cristian Todea

 

 

bourse jouets Mâcon-Galati (4).jpg

bourse jouets Mâcon-Galati (9).jpg

bourse jouets Mâcon-Galati (16).jpg

bourse jouets Mâcon-Galati (17).jpg

bourse jouets Mâcon-Galati (12).jpg

bourse jouets Mâcon-Galati (14).jpg

bourse jouets Mâcon-Galati (19).jpg

Quelques-unes des actions de l'association Mâcon-Galati en Roumanie : 

vacances_2018.jpg

Août_2018_Mare_Neagra_Constanta.jpg

Les enfants du centre de placement Ion Creanga de Galati, lors d'un voyage à la Mer Noire

opération_cartables_septembre__2018.jpg

Des cartables pour la rentrée

Macon Galati photos (2).jpg

Macon Galati photos (3).jpg

La serre des jeunes à Galati

Macon Galati photos (1).jpg 

A côté des partenaires de la fondation roumaine "Coeur d'enfant"

 

CORONAVIRUS : Une salve de remerciements de la part du comité A.M.i.71

AMI 71 collage.jpg
L'Association de défense des droits des Malades, Invalides et handicapés exprime, dans un communiqué, sa reconnaissance envers les professionnels.les qui travaillent en cette période historique d’épidémie.

Coronavirus - Covid-19 : 32 décès en Saône-et-Loire depuis le 12 mars

PIERRE PRIBILE ARS BFC22 - 2.jpg
Actualisé - 82 personnes sont hospitalisées à Mâcon pour covid-19. Une plate-forme téléphonique nationale et gratuite est disponible pour s'informer.

MACON : Les Restos du cœur rouvrent leurs portes

restos du coeur Mâcon covid 19 (1).jpg
Rappelons qu'ils ont été cambriolés le 17 mars, au tout début du confinement.

CORONAVIRUS : 139 décès en Bourgogne-Franche-Comté, 431 personnes sorties d'hospitalisation

CORONAVIRUS ARS BFC2 - 1.jpg
Actualisé ce 27 mars - 185 personnes sont en réanimation ; L'ARS lance un appel aux volontaires

CORONAVIRUS : La vague de l'épidémie progresse en Saône-et-Loire

28 personnes sont décédées en milieu hospitalier des suites du covid-19 ; 42 personnes sont sorties d'hospitalisation. L'hôpital de Mâcon est l'établissement qui accueille le plus de malade du coronavirus.

SAÔNE-ET-LOIRE : Les policiers municipaux peuvent aussi verbaliser

Des dérogations pour les marchés alimentaires sont accordées par le préfet. Azé, Igé, Leynes etc. sont concernés.

TRAVAUX PUBLICS EN BFC - Vincent Martin : « Je persiste à dire que les chantiers doivent rester strictement à l’arrêt »

TRAVAUX PUBLICS BFC.jpg
Le président de la FRTP Bourgogne Franche-Comté s'exprime sur les conditions de la reprise d'activité dans un communiqué.

EXPRESSION CITOYENNE - Sans-abris et coronavirus : « Pour ne pas les oublier, NON ! »

Plusieurs associations mâconnaises s'alarment des conditions de vie des personnes à la rue, Migrants et SDF. Elles lancent un cri d'alerte.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : La Région met en place la gratuité des TER pour les soignants...

et suspend les prélèvements pour tous les abonnés TER annuels.

CORONAVIRUS - Covid-19 : Les attestations de déplacements dérogatoires évoluent

NOUVELLES ATTESTATIONS.jpg
Elles entrent en vigueur dès aujourd'hui. Le document intègre la participation à une mission d'intérêt général et la convocation judiciaire ou administrative.

VIDÉO : Confiné mais sportif et, surtout, bien rigolo !

RIONS UN PEU - 1.jpg
Mais que s'apprête-t'il donc à faire avec son bidon d'huile ou de liquide vaisselle ?.... La réponse dans la vidéo.

MÂCON : Le portage des repas à domicile facilité par le CCAS

PORTAGE REPAS.jpg
3 commerces en lien avec la stucture assurent également des livraisons aux personnes âgées dépendantes.

Covid-19 : L'UMIH 71 insiste pour une reconnaissance en catastrophe sanitaire par les assurances

Le président du syndicat des hôteliers de Saône-et-Loire s'adresse aux députés.

MÂCON - Coronavirus : 83 commerces de proximité ouverts

primeur.JPG
La Ville de Mâcon a effectué un recensement des commerces de proximité ouverts. Nous comptons actuellement 83 commerces de proximité ouverts, ce nombre est amené à évoluer car d'autres sont peut être ouverts.

CORONAVIRUS : L'école à la maison avec France 4, ça commence demain

A compter du lundi 23 mars, France 4 modifie toute sa programmation de journée pour diffuser en direct des cours dispensés par des professeurs de l’Education Nationale. Ceci pour répondre à la mission « Nation Apprenante ».

MÂCON - Coronavirus : Dur, dur pour les maraîchers.ères

MARCHE MACON 21MARS - 28.jpg
C'est un marché bien tristounet qui s'est tenu ce matin sur le parking de l'esplanade Lamartine, malgré le beau temps... un pied-de-nez de la météo d'ailleurs un peu dur à avaler...

SAÔNE-ET-LOIRE - Coronavirus : 170 personnes testées positives, 9 décès, 450 contraventions et 2 condamnations (à Mâcon)

Le 20 mars, 47 personnes étaient hospitalisées dans les Centres hospitaliers de Mâcon et de Chalon-sur-Saône, dont 6 en réanimation. Plus de 110 personnes testées positives sont suivies à domicile. Le point complet de la situation en Saône-et-Loire par la préfetecture.