jeudi 26 novembre 2020
  • BFC_Macon_Infos_280x410px-2.jpg
  • Pub Macon_infos coronavirus 270x410px.jpg
  • BVNOVEMBRE.png
  • VO PEUGEOT NOMBLOT NOV2020 - 1.jpg

La LDH lance un appel d'urgence aux citoyens.nes et aux candidats.tes aux municipales à l'occasion des 30 ans de la Concention Internationale des Droits de l'enfant

 

 

30ème anniversaire de la CIDE,

Convention Internationale de Droits de l'Enfant,

RESPECTONS L'INTÉRÊT SUPÉRIEUR DES ENFANTS ÉTRANGERS

 

 

Nous vous avons tenu informés depuis plus de trois ans de l’évolution de l’accueil des personnes migrantes réfugiées à Mâcon. Après le « Parking Monnier », la Place de la Barre et le Vallon des Rigolettes, des campements persistent maintenant au bord de Saône. Invisibles, sous des tentes en mauvais état vivent aujourd’hui deux familles et 9 enfants.

Les Restaurants du Cœur sont en fermeture annuelle, le douches de l’accueil de jour ne fonctionnent pas en ce moment. Les alertes des associations d’aide aux réfugiés, les référés au tribunal administratif de Dijon pour faire respecter les droits se heurtent à la mécanique des réponses réglementaires des services préfectoraux ou de l'OFII (Office français de l'immigration et de l'intégration), au refus de l’accueil par Monsieur Le Maire, qui va jusqu’à dénoncer en justice l’occupation illégale de l’espace public, au silence de notre Député, à l’impuissance des opérateurs publics chargés du logement, qui n’ont pas de places à proposer : chacun est dans son rôle et rien ne bouge, sauf la restriction des droits et des délais de recours des personnes concernées. Aucune avancée sur la notion d’accueil d’urgence.

Nous vous alertons tous sur la présence de ces 9 enfants, laissés dehors volontairement, enfants en danger et en urgence sanitaire. Peut-être auront-ils une solution dans une semaine ou deux mais c’est long et dangereux pour la santé une semaine dans ces conditions inhumaines.

Il a fallu l’intervention de la justice pour que soient « mis à l’abri » fin décembre 2017 ceux du Parking Monnier ; ceux de la place de la Barre ont été mis à l’abri plus vite, fin novembre, mais ils étaient plus visibles et dérangeants. Ceux là on ne les voit pas mais ils ont froid, leurs couvertures prennent la pluie, pourquoi attendre alors ? Les logiques administratives ne peuvent suffire. Des lieux existent, imparfaits certes mais utiles pour des périodes transitoires. Le gymnase des Perrières est toujours vacant et inoccupé par exemple, ce n’est pas très accueillant mais ce n’est pas dehors. Nous demandons la mise à l’abri inconditionnelle des enfants et de leurs parents, nous en référons à la Convention des Droits de l'Enfant et au Défenseur des droits.

Cet appel est lancé à l’initiative de l’Antenne ASTI (Association de Solidarité avec tous les immigrés) de Mâcon, de RESF Mâcon-Cluny, du Collectif Monnier, du Collectif JEM, de l’association Cent pour un Toit Mâcon, d'Amnesty Internationale, de la Ligue des droits de l'Homme.

Nous interpellons tous les candidats aux municipales qui se présenteront bientôt à nos suffrages : que proposez vous ? Comment rompre cette mécanique et y laisser passer un peu de respect humain ?

Si vous citoyens, associations ou groupes, souhaitez soutenir notre appel, écrivez-nous, signalez-vous à l’une des adresses ci dessous. collectifmonnier@gmail.com ldh.macon@gmail.com

CRÊCHES-SUR-SAÔNE : Le sapin de Noël est arrivé !

SAPIN NOEL 2020 CRECHES SUR SAONE - 3.jpg
Par ailleurs, Valérie Bouilloux l'a confirmé, la commune va être illuminée.

COVID-19 EN SAÔNE-ET-LOIRE : 47 morts en une semaine annonce la préfecture

Tous les chiffres de la semaine. Rappelons quand même que 99,5% des personnes infectées par le covid, en France, s'en remettent...

« Ne pas rater le déconfinement, c’est aussi adapter les aides », estime la CPME 71

L'organisation patronale souligne le grand nombre de demandes formulées ces trois derniers jours

Violences urbaines : Des renforts de police dès cette semaine à Mâcon

CRS.jpg
Actualisé : La préfecture confirme la présence d'une compagnie de CRS supplémentaire à Mâcon à partir de jeudi

VIOLENCES URBAINES EN SAÔNE-ET-LOIRE : André Accary interpelle le ministre de l'Intérieur

ACCARY VIOLENCES URBAINES 71 - 1.jpg
Scandalisé par les violences urbaines à l’encontre des sapeurs-pompiers de Saône-et-Loire depuis maintenant 3 semaines, André Accary, président du SDIS 71, a décidé d’interpeller le ministre de l’Intérieur Gérald Damarnin afin d’obtenir, dans de très brefs délais, l’appui de moyens humains supplémentaires.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : +12,40% de décès entre le 1er septembre et le 09 novembre

La Saône-et-Loire est le département qui enregistre la plus forte progression des décès par rapport à 2019. L'INSEE précise qu'il s'agit de décès toutes causes confondues et pas seulement liés au covid.

ACADÉMIE DE DIJON - Atteintes à la Laïcité : « Nous ne transigeons pas avec les valeurs de la République »

LAICITE FREDERIC BATLLE ACADEMIE DIJON - 1.jpg
Suite à l'hommage rendu à Samuel Paty dans les établissements scolaires, Frédéric Batlle, inspecteur d'académie IPR et président de cette équipe, intervenu récemment dans un collège de Mâcon, a bien voulu nous accorder un moment. Comment l'Education nationale agit pour faire respecter la laïcité en son sein ? Réponses.

MACON : L’école Jean Moulin victime des violences urbaines

incendie école Jean Moulin (5).JPG
Dans la nuit de samedi à dimanche, les violences urbaines ont touché aussi le bâtiment de l’école du quartier de Marbé. Fort heureusement, la rentrée ce matin a pu se faire dans de bonnes conditions.

MÂCON : Nouvelle nuit de violences urbaines au sud et au nord de la ville

VIOLENCES URBAINES MACON 211120202233 - 1.jpg
Actualisé : Toutes les images de la soirée. Aucun blessé n'est à déplorer parmi les forces de l'ordre et les pompiers. Une enquête de police a été ouverte.

SAÔNE-ET-LOIRE - Fabien Ben : « Une rentrée singulière globalement réussie »

BilanDasen1120 (4).JPG
Vendredi, l'inspecteur d'académie Fabien Ben a dressé le bilan de la rentrée 2020 dans le département.

COVID-19 À L'HÔPITAL DE MÂCON : Le pic épidémique serait atteint, mais avec un plateau à haut niveau

Mâcon Infos - Le Web Journal du Mâconnais - CORONAVIRUS : L'hôpital de Mâcon  s'organise mais cherche encore des équipements de protection
Alain Boisseau, directeur adjoint, a fait cet après-midi un point de situation covid dans l'établissement. Il fait état d'une 2ème vague à l'hôpital plus forte que la 1ère.

SAÔNE-ET-LOIRE : Le Conseil départemental au Creusot, une grande première

16304_1_full.jpg
C’est la première fois qu’une session du Conseil départemental se tient en dehors de Mâcon…

MÂCON : Une distinction européenne pour l'école Arc-en-ciel

ArcEnCiel1311.jpg
En juin dernier, l'établissement dirigé par Guillaume Charles a obtenu le label européen Eco-Ecole pour son implication durant l'année scolaire dans un projet d'établissement de développement durable. Depuis la rentrée, l'école est soutenue par la ville de Mâcon.

MACON : La Croix rouge également en première ligne dans la crise sanitaire

visite maire Mâcon épicerie sociale.jpg
Le maire de Mâcon, Jean Patrick Courtois rendait visite cet après-midi aux bénévoles de l’unité locale de la Croix rouge qui font fonctionner l’épicerie sociale.