TOUS POUR CHARNAY NOV20192 - 1.jpg

La candidate a placé sa campagne sous le signe de l'écoute. Il ne s'agit pas d'un vain mot mais d'une démarche qui s'est concrétisée tout récemment par la distribution en boite aux lettres de plus de 4 000 questionnaires. « Nous construirons notre programme en fonction, entre autres, des réponses des Charnaysiens et des Charnaysiennes. Pour l'heure, ce sont des principes, des valeurs, et des règles de conduites qui nous animent. »

A la question de savoir si des discussions ont eu lieu avec d'autres candidats, Christine Robin répond tout net : « Oui, nous nous sommes rencontrés. Mais avec cette liste Tous pour Charnay, nous ne cherchons pas le soutien d'un parti politique, et je ne souhaite pas m'inscrire dans le jeu politique traditionnel, ni dans la critique du passé. »

Et pour répondre aux mauvaises langues, elle développe son état d'esprit : « Je me suis installée à Charnay il y a 3 ans par choix de vie. Avec mon mari, nous avons trouvé ici, à Charnay, un logement qui répondait à ce que nous souhaitons pour notre vie privée future. Rapidement, des rencontres et des échanges avec les Charnaysiens et les Charnaysiennes m'ont fait sentir que je pouvais rassembler et fédérer les gens de bonne volonté déjà impliqués dans la vie économique et associative de Charnay. »

L'écoute pour la candidate, ce sont aussi des réunions hebdomadaires avec les candidats.tes potentiels.les sur la liste, pour discuter et construire l'avenir. Ces réunions ont commencé au mois d'avril.

Le travail d'écoute se poursuivra jusqu'à la fin de l'année.

Si le programme se construit progressivement, avec tout le monde, Christine Robin a néanmoins défini quelques principes d'action qui guideront la campagne et l'action politique : d'abord, chacun et chacune a signé une charte étique et de transparence, qui fixe les règles de conduite. Loyauté, sens de l'engagement, respect des règles. La campagne est financée sur fonds propres par exemple. Chacun apporte donc sa contribution, ses compétences.

Ensuite, il y a bien sûr une ambition pour Charnay : « Charnay ne doit pas être une banlieue de Mâcon mais conserver son identité. J'ai constaté un attachement viscéral des habitants.tes à leur commune depuis je vis ici. C'est important et nous le défendrons. Protéger ce qui fait l'attractivité de cette ville, voilà ce qui nous animera. »

Deuxième idée force, l'intérêt pour le développement durable. Plus qu'un intérêt, Christine Robin en fait même un impératif catégorique : « Tout ce que nous pourrons proposer ou faire sera soumis à l'analyse de l'empreinte écologique. Ce qui ne sera pas bon pour la planète, ne sera pas bon pour Charnay. Toutes les délégations seront transversales à cet impératif de développement durable et de respect de l'environnement. »


Toujours conseillère municipale à Mâcon

« Oui, je conserve mes mandats actuels, pour aller au bout de mes engagements, tout simplement, au bénéfice du territoire. C'est cela le sens de l'engagement. »

Rodolphe Bretin

 

 

TOUS POUR CHARNAY NOV2019 - 1.jpg