PROJETS CHANAYE MACON NETTETE - 1.jpg

Le maire Jean-Patrick Courtois et son adjoint à l'urbanisme Gérard Colon ont invité les habitants de ces quartiers sud de Mâcon au centre social pour leur présenter les grands projets à l'ordre du jour des 3 à 4 prochaines années. La Chanaye en tant que quartier prioritaire pour la police nationale a également été évoquée.

 

Evidemment, quelques inquiétudes ont été exprimées en matière de destruction de bâtiments. Jean-Patrick Courtois et Gérard Colon ont été catégoriques : des constructions d'abord, des destructions ensuite. « On ne démolira pas sans construire et reconstruire, que ce soit des logements ou des commerces. »

Les chantiers seront nombreux et lancés à partir du début de l'année 2020. Tout ne se fera pas d'un coup mais sur 3 à 4 ans a promis le maire.

La priorité est donnée à la déviation pour garantir la sécurité des nombreux enfants et familles qui circulent autour du collège et de l'école, préoccupation largement exprimée ce soir par une habitante du quartier. « Il faut soulager la rue Frédéric Mistral. C'est ce que nous allons faire. Les camions ne traverseront plus La Résidence » a répondu l'adjoint à l'urbanisme. Il s'agit d'un projet à 5 millions d'euros qui comprend aussi la rénovation de la rue Ampère. Les travaux débuteront dès janvier pour une livraison au printemps.

Un village des artisans est à l'étude rue Thimonier (il sera réalisé par des experts de l'immobilier d'entreprise : Concept-Ty, basé à Dinan), ainsi qu'une cité commerciale moderne ; la voie ferrée sera reconvertie ; une voie verte passant devant la chaufferie sera aménagée ; le transit routier dévié ; la rue Ampère rénovée ; des voies cyclables aménagée, tout comme des espaces de verdure ; l'éclairage public sera changé partout pour mettre des ampoules LED (coût : 9 millions d'euros sur 3 ans, qui seront amortis par la baisse de la facture).

L'annexe du centre social sera détruit, tout comme le bâtiment qui abrite actuellement la Régie inter-quartier. Celle-ci sera relogée.

« Quoi qu'il en soit, rien n'est arrêté » a assuré Gérard Colon. « Ce que vous voyez-là, c'est un plan guide qui vous donne un aperçu. Mais nous sommes-là ce soir pour vous écouter et faire évoluer les choses en fonctions de vos idées et de vos besoins. Tout est noté. »

« Je sais que vous êtes impatients » a conclu Jean-Patrick Courtois, « mais sachez que les procédures administratives sont très longues, les projets sont étudiés par beaucoup de services, ce qui permet aussi d'apporter des améliorations. Mais une fois que tout sera lancé, on ne s'arrêtera plus. »

Quelques habitants se sont plaints également des pigeons. Des pigeonniers seront prochainement installés dans le but d'en réduire la population.

 

La Chanaye, priorité de la police nationale

Une des préoccupations majeures des habitants est aussi la sécurité, « avec un trafic de drogue qui dérive vers l'héroïne » s'est inquiété le maire. « Au commissariat de Mâcon, sachez que la Chanaye est une priorité des policiers. Le quartier devrait faire l'objet d'une opération coup de poing qui s'étalera sur 2 à 3 ans » a-t'il annoncé.

« Je me rendrai au ministère de l'Intérieur au mois de janvier pour faire une proposition : que la Ville aide au financement des renforts de police nationale à Mâcon, en particulier à La Chanaye, pour lutter contre ce trafic. »

Jean-Patrick espère aussi que le nouvel éclairage LED fera son œuvre : « C'est un éclairage qui augmente en intensité quand les gens passent, ce qui est dissuasif pour les trafiquants... »

 

Rodolphe Bretin

 

 

PROJETS CHANAYE MACON - 2.jpg

PROJETS CHANAYE MACON - 13.jpg

PROJETS CHANAYE MACON - 15.jpg

 

 

PROJETS CHANAYE MACON - 12.jpg

Le plan guide sur lequel on peut voir le futur emplacement du village des artisans, au nord du quartier

PROJETS CHANAYE MACON - 5.jpg

PROJETS CHANAYE MACON - 14.jpg

PROJETS CHANAYE MACON - 3.jpg

Une réuinon en présence de la 1ère adjointe Claude Cannet, de l'adjoint à la sécurité Eric Maréchal, et de la conseillière municipale en charge des quartiers Caroline Théveniaud