Le concert Révolutions qui avait été présenté en clôture des commémorations du 150e anniversaire de la mort de Lamartine en juin dernier et réuni près de 3 000 personnes sera joué une seconde fois samedi 30 novembre.

La fresque musicale du compositeur Jean-Claude Amiot aborde en 22 tableaux Alphonse de Lamartine l’homme politique, de 1832 à 1848.

Sur la scène du Spot, plus de 550 choristes et 60 musiciens de l’Orchestre symphonique de Mâcon interpréteront pour la seconde fois ce concert exceptionnel, sous la baguette d’Eric Geneste, directeur du Conservatoire de musique et danse Edgar-Varèse. Daniel Mesguich, metteur en scène de théâtre et professeur d’art dramatique, jouera de nouveau le rôle de récitant. Ce rendez-vous est une occasion pour tous de découvrir ou redécouvrir cette œuvre magistrale.

Samedi 30 novembre à 20 h 30 au Spot. Gratuit. Places limitées.

Entrée obligatoire avec un billet à retirer à partir du 12 novembre à l’accueil du Conservatoire ou au service de l’action culturelle (en mairie).