Communiqué

Le Mouvement des Citoyens soutient la grève interprofessionnelle contre la réforme des retraites proposée par le Gouvernement et contre la remise en cause fondamentale du système de protection sociale et appelle à la convergence des luttes le 5 décembre prochain.
 
La grogne sociale s’élève

Cheminots, personnels de santé, pompiers, forces de l’ordre, salariés de la RATP, retraités ou encore étudiants, manifesteront ensemble le 5 décembre prochain pour signifier leur désaccord face à la politique menée par le Gouvernement : salaires trop bas, précarité, mauvaises conditions de travail etc. L’émergence et la création de luttes dans des secteurs professionnels différents montre la grande nécessité d’apporter des réponses aux salarié(e)s.
 

Retraite par points, une régression inégalitaire majeure !

La réforme des retraites par points prévue pour 2019 induit que les travailleurs cumulent tout au long de leur carrière professionnelle des points donnant droit à un certain niveau de pension. Cependant, force est de constater l’injustice profonde de cette réforme lorsque l’on sait que 13 années d’espérance de vie séparent les 5 % des Hommes les plus pauvres des 5 % les plus riches (données de l’Observatoire des inégalités délivrées en février 2018).
Quant à la volonté du Gouvernement d’instaurer une retraite universelle, en unifiant tous les régimes existants, elle ne précise pas si cette harmonisation se fera par le haut, ou à l’inverse amènera tous les salariés au niveau des régimes les moins avantageux.
Enfin, ce nouveau système pénalisera les carrières interrompues, les temps partiels …
 
Cette vision de la République n’est pas celle du Mouvement des Citoyens. Ainsi, nous soutenons l’ensemble de ceux qui protestent contre les projets du Gouvernement qui n’ont qu’une seule ambition : s’attaquer aux acquis sociaux et salariaux.


 
Pour Jean-Marie Alexandre, 1er Secrétaire National du MDC

Grégory Baudouin, conseiller national délégué Bourgogne Franche Comté