CharnayXTREM_AG2019_0006.jpg

De l’émotion et de la tristesse ce vendredi soir lors de la cinquième et dernière assemblée générale de l’association CharnayXtrem Organisation.

Dès l’introduction de son rapport moral le président, Philippe Pointurier, est entré au cœur du sujet : « Cette année, l’assemblée générale de CharnayXtrem Organisation revêt un caractère tout particulier. (…) il s’agit de ma dernière assemblée générale en tant que président puisque je démissionne de mes fonctions après 7 ans à la tête de la CharnayXtrem et 15 ans en tant qu’organisateur de courses pédestres. En d’autres circonstances, j’aurais pu être serein et optimiste quant à cette passation de pouvoir. Il n’en est rien, et malheureusement aujourd’hui l’avenir et la pérennité de notre épreuve semblent bien compromis. »

Pour M. Pointurier, le constat est sans appel : outre le poids de l’organisation pesant sur ses épaules – malgré l’aide et la bonne volonté des bénévoles – l’épée de Damoclès de la responsabilité pénale et surtout l’érosion du nombre de participants (1306 coureurs en 2017 – année record – 1244 en 2017 et seulement 1056 en 2019) ont eu raison de son envie de poursuivre « cette belle et riche aventure humaine ». Dès lors, il faut se rendre à l’évidence, en l’absence de successeur déclaré, la CharnayXtrem a vécu.

Mais M. Pointurier reste philosophe : « Pour moi c’est un peu frustrant, mais je ne m’en formalise pas plus, persuadé que les courses d’obstacles correspondent à un phénomène de mode et qu’il est de plus en plus difficile de trouver sa place au milieu des nombreuses organisations existant dans la région. »

Pas d’amertume non plus vis-à-vis de l’absence de successeurs : « Vous me l’aviez toujours annoncé avec beaucoup d’honnêteté, vous ne souhaitiez pas vous investir davantage étant vous-mêmes déjà très impliqués dans le monde associatif. Je l’ai toujours compris et respecté. » Surtout, il se dit fier d’avoir su rester fidèle aux valeurs humanistes qui ont toujours présidé au sein de la CharnayXtrem Organisation, par exemple en reversant 1500 € à l’association “Lise et Zia”, deux petites jumelles lourdement handicapées, à l’issue de l’édition 2019. Une philosophie humaniste qui perdure malgré la dissolution de l’association car Philippe Pointurier souhaite que l’argent restant soit reversé à une association sportive scolaire et à une association venant en aide à un enfant en situation de handicap, ce que l’ensemble des adhérents a approuvé.

Après le rapport financier présenté par Alain Planus, trésorier de l’association, et l’intervention de Jean-Luc Ragnard, adjoint aux sports, qui regrette la disparition de ce beau rendez-vous annuel, l’ensemble des participants a été invité à partager le verre de l’amitié au cours duquel de nombreux souvenirs de la CharnayXtrem ont été évoqués.

D’un point de vue pratique, si aucun successeur ne se déclare prochainement, M. Pointurier désignera 2 liquidateurs qui veilleront au bon déroulement de la dissolution de l’association, qui sera officiellement dissoute lors d’une dernière assemblée générale extraordinaire. Une once d’espoir semble donc encore permise pour que perdure cette course populaire qui suscite toujours beaucoup de sourires parmi les participants, les bénévoles et les associations bénéficiaires de la générosité des organisateurs.

David Delecroix

Photo d'accueil : Une partie des bénévoles de la CharnayXtrem autour du président Philippe Pointurier

CharnayXTREM_AG2019_0002.jpg

CharnayXTREM_AG2019_0004.jpg

De gauche à droite : Jean-Luc Ragnard, Philippe Pointurier et Alain Planus

CharnayXTREM_AG2019_0003.jpg

CharnayXTREM_AG2019_0001.jpg

CharnayXTREM_AG2019_0005.jpg

Philippe Pointurier a tenu à remercier Françoise Brivet "la fidèle des fidèles",

pour son aide précieuse au sein de l'organisation