mercredi 20 janvier 2021
  • VO PEUGEOT NOMBLOT MACON JAN2021 - 1.jpg
  • MACON HABITAT LOCAUX COMMERCIAUX 20NOV2020.jpg
  • ARMEE TERRE CIRFA MACON DEC2020 - 1.jpg

TABLE RONDE LAICITE5.JPG

L'on a rappelé les principes de la laïcité au cours d'une table ronde avec le collectif Agir pour la laïcité et les valeurs républicaines.

 

Après avoir introduit le sujet par la lecture du préambule du Rapport 2018/2019 pour la laïcité, pour la République, rapport annuel des réflexions du collectif laïque national, dont les associations représentées font partie, Catherine Dumonteil, responsable des actions culturelles à la MJC, a proposé aux intervenants trois thématiques : « la laïcité dans l’espace public et dans les services publics », « la laïcité à l’école » et « la laïcité et les représentants de la nation ».

Sur le premier thème, il fut réaffirmé que chacun peut porter signes et éléments vestimentaires qu’ils souhaitent dans l’espace public, sauf à troubler l’ordre public. Dans les services publics ou les organisations dépositaires d’une délégation de service public, les agents doivent se comporter avec le devoir de réserve et la neutralité exigés par le droit des trois fonctions publiques (hospitalière, d’Etat et des collectivités locales).

 

Les agents publics

Les agents ne doivent en aucun cas porter de signes d’appartenance ou tenir dans leurs propos des termes qui laisseraient à penser leur appartenance à tel ou tel mouvement religieux. Pour les usagers, la situation est différente. L’usager doit, si cela est nécessaire, pourvoir être identifié (visage découvert). Pour les bâtiments publics, ils ne doivent porter aucun signe de promotion d’une religion (façade et locaux).

 

Dans les crèches

La question des crèches fut abordée avec ce constat : chaque année, des crèches sont implantées dans telle ou telle commune ou hôtel de département, en affirmant que ces locaux sont les locaux de tous les citoyens, chacun devant pouvoir se reconnaitre en tant que citoyens en en franchissant la porte. La lecture des deux premiers articles de la loi du 9 décembre 1905, en apporte une bonne lecture : art 1 « La République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes sous les seules restrictions édictées ci-après dans l'intérêt de l'ordre public » ; art 2 « la République ne reconnait, ne salarie ni ne subventionne aucun culte… ». Le financement des écoles privées avec la loi DEBRE de 1959 et plus récemment avec les CARLE et l’obligation scolaire dès 3 ans mettent à mal ces principes.

 

À l'école

La question de l’école fut abordée sur plusieurs angles. Le premier à partir d’un sondage CNAL- IFOP de 2018, selon lequel « à peine un tiers des enseignants estiment qu’une culture commune de la laïcité se met en place dans leur établissement ». Selon ce même sondage, « 74% des enseignants n’ont reçu aucune formation initiale à la laïcité », et pour celles et ceux qui ont vécu après 2015, la mise en place de telle formation, « la majorité des enseignants les estiment de mauvaise qualité (23% de très mauvaises qualité) ». La question de la formation des personnels d’enseignement est donc fondamentale.

Concernant la charte de la laïcité à l’école, elle n’est affichée que « dans 77% des écoles et 66% des lycées et collèges ». L’obligation d’affichage de ce support pédagogique, pour les élèves mais aussi pour les parents, n’est donc pas respectée, peut être du fait du manque d’outillage pour les équipes pédagogiques.

 

Les accompagnants.tes scolaires

La question des accompagnateurs scolaires, qui a été hyper-médiatisé ces derniers temps, les intervenants ont affirmé qu’il ne faut pas travailler sur l’émotionnel. Ils préfèrent parler « d’accompagnateurs.trices scolaires » plutôt que de « Maman ».

Un projet de loi a été adopté par les Sénateurs en octobre de cette année, il sera étudié à l’Assemblée nationale prochainement. Les participants se sont accordés sur le fait que "les Sénateurs qui ont voté ce projet sont portés par des valeurs ou des intentions qui ne sont pas toutes Républicaines". Mais ce projet existe et les Députés seront sollicités prochainement par les associations membre du collectif national, avec un argumentaire pour voter cette loi qui vise à définir le rôle, les postures et les obligations de « l’accompagnateur scolaire ».

"Il faudra aussi accompagner pédagogiquement  les éventuels parents se portant volontaires pour accompagner les élèves, à leur rôle, dans l’esprit dune école Républicaine et Laïque. La liberté religieuse des parents ne doit pas s’opposer à la liberté de conscience des élèves, futurs citoyens."

 

La représentation politique

Enfin, le dernier point concernant les représentants.tes politiques, du national ou du territoire, a été abordé. Nombre de situations furent citées en exemple, exemple qui vont à l’encontre de la séparation des pouvoirs : participation active des élus aux cérémonies religieuses (messe de la Saint Barbe ; rupture du jeûne lors du ramadan ; cérémonies dans les synagogues…). Les élus doivent, pour représenter l’ensemble des citoyens et respecter la séparation des pouvoirs, avoir une présence passive, lors de ces cérémonies. Les discours des représentants des institutions, ou des élus, ne doivent pas faire référence au religieux. Comme le disait Victor Hugo : « l’état chez lui et les églises chez elles ».

 

Suite à cette table ronde, un échange eu lieu avec la salle, qui proposa de constituer une liste « d’accompagnateurs bénévoles » à soumettre aux directeurs.trices d’école.

Pour le 114 anniversaire de cette loi du 9 décembre 1905, beaucoup reste à faire.

 

J.-M.Dumas

Secrétaire du collectif Agir pour la Laïcité et les valeurs républicaines

Intervenant

TABLE RONDE LAICITE2.JPG
TABLE RONDE LAICITE4.JPG
Etaint présentes à cette table ronde, les associations membres d'Agir pour la laïcité et les valeurs républicaines, Observatoire départemental de la laïcité : Roland Tavel pour Refondation 71, Jean-Louis Cont, responsable des D.D.E.N. du secteur mâconnais (co-président d’agir) ; Alexandre Magny, président de l’U.FA.L. de Saône-et-Loire et Jean-Marc Dumas, secrétaire d’Agir pour la laïcité et les valeurs Républicaines, Observatoire départemental de la laïcité.

TABLE RONDE LAICITE6.JPG
TABLE RONDE LAICITE7.JPG

COVID-19 - Vaccination : 5 419 personnes vaccinées à ce jour en Saône-et-Loire

Plus de 12 000 personnes ont pris rendez-vous ce mardi dans le département. Tous les chiffres de la vaccination en Saône-et-Loire

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : La Région lance une nouvelle offre de formation pour les personnes très éloignées de l’emploi

Océane Charret-Godard, vice-présidente de la Région chargée de la formation professionnelle, a réuni mardi 19 janvier l’ensemble des partenaires de la formation pour lancer officiellement la nouvelle offre régionale de formation destinée aux personnes très éloignées de l’emploi : le Dispositif Amont de la Qualification (DAQ) 2.0.

SANTÉ - Valérie Nadal (Sancé) : « L'hypnose permet de changer de regard sur son traumatisme »

Valérie Nadal.JPG
Valérie Nadal a exercé comme acupuncteur pendant plusieurs années. Avec la loi de 2012, réglementant l'acupuncture comme acte strictement médical, elle s'est reconvertie.

SAÔNE-ET-LOIRE : Un bolide à 232 km/h sur l'autoroute !

FERRARI 71.jpg
Un record de vitesse stoppé par les gendarmes de l'escadron départemental de Sécuirté routière.

MÂCON : C’est parti pour la vaccination anti-Covid au centre Omnisport !

centre vaccination Mâcon janvier 2021.jpg
Le centre de vaccination mis en place au Centre omnisport a ouvert ses portes ce matin à 9 h, en présence des autorités. Les premières doses de vaccin Pfizer ont pu être injectées à des personnes qui les attendaient sans crainte, et même avec impatience.

MÂCON - Lycée René Cassin : Ils filment le métier qui leur plaît

FILM LYCEE RENE CASSIN MACON - 1.jpg
Pour un concours national présidé par Jean Réno !

MÂCON : Carole et Christophe veulent faire vivre l’esprit de la halle de marché avec biocoop

BIOCOOP MACON 2021 - 2.jpg
C’est un couple en reconversion qui s’apprête à ouvrir, jeudi prochain, un magasin biocoop à Mâcon, route de Lyon, en lieu et place de l’ancien magasin Aldi.

MÂCON : Lucie Perrin, étudiante, lance un tutorat virtuel pour aider les terminales dans leur orientation 

LPerrin (1).JPG
Lucie Perrin, une jeune étudiante de la région mâconnaise vient de développer un outil numérique de mise en relation entre jeunes étudiants et élèves de terminale du lycée Lamartine. Elle a été accueillie à l'hôtel de ville ce samedi, par Alexandre Vuillot, élu à l’innovation Jeunesse.

MÂCON : 150 personnes dans la rue contre le projet de loi « Sécurité globale »

manif Mâcon.jpg
Une marche « des libertés » était organisée en centre-ville de Mâcon ce samedi par une coalition d’associations, syndicats et partis politiques qui demandent au gouvernement le retrait du projet de loi dite « Sécurité globale ». Des dizaines de manifestations similaires ont eu lieu partout en France aujourd’hui.

SENNECÉ-LES-MÂCON : Une retraite bien méritée pour André Chambard, infirmier !

AChambard (1).JPG
Monsieur André Chambard va commencer une nouvelle vie. Le temps est, enfin, venu pour lui de profiter de ses proches et de ses loisirs...

JUSTICE : Un étudiant chalonnais, addict à la pédopornographie depuis l'âge de 13 ans, condamné

Il aurait eu accès, par accident, à la pornographie dès l'âge de 8 ans et à la pédopornographie, toujours par accident, dès l'âge de 13 ans. Cet étudiant de 24 ans, devenu addict, vient d'être condamné par la justice.

MACONNAIS SUD BOURGOGNE : La santé mentale, toujours un enjeu pour le PETR

session sensibilisation santé mentale 2021.jpg
Le Pôle d’équilibre territorial et rural Mâconnais Sud Bourgogne organisait ce vendredi matin à l’espace La Verchère de Charnay la troisième session de sensibilisation sur la santé mentale avec la participation de professionnels du social et du médico-social.

METEO : La Saône-et-Loire placée en vigilance orange Neige et verglas

ligne blanche.JPG
L'alerte est valable ce samedi à partir de 14h.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : La Région inaugure la mise en service des stations hydrogène dans 5 lycées, une 1ère en France

HYDROGENE LYCEES BFC.jpg
Les établissements participeront à former des techniciens, des monteurs et des maintenanciers de la filière hydrogène.

PHOTOS - Covid-19 : Le centre de vaccination à Mâcon, c'est là

COM CENTRE VACCINATION MACON - 7.jpg
ARTICLE MIS A JOUR A 10h15. Rappelons que la vaccination se fait uniquement sur rendez-vous. Aucune prise de rendez-vous n'est possible sur place.

MÂCON - Lycée Lamartine : La crise sanitaire donne des idées écolo aux lycéens

gourde arbre lycée Lamartine Mâcon (64).JPG
Le Conseil de vie lycéenne de l'établissement s'est lancé le défi de vendre 200 gourdes recyclables aux lycéens pour financer la plantation d’arbres.

MÂCON - Lycée Lamartine : Un chèque de 1 500 € pour la petite Romy

don Romy lycée Lamartine.jpg
Les élèves du lycée ont remis ce jeudi le résultat de leur collecte à l’association qui œuvre pour la petite Romy, de Replonges, âgée de 5 ans et atteinte par une maladie neuro-atypique.

MÂCON - Covid-19 : Un centre de vaccination ouvert au centre omnisport à compter du 18 janvier

1ERS VACCINS COVID HOPITAL MACON - 2.jpg
10 centres de vaccinations seront ouvert en Saône-et-Loire. Actualisé : La préfecture lance un appel à volontaires pour les médecins et infirmiers qui souhaiteraient renforcer ces centres de vaccination.

MÂCON - Covid-19 : Confinement, couvre-feu, vaccination... Ils ont dit...

EnqueTCovid2021.jpg
macon-infos est allé à la rencontre des Mâconnaises et des Mâconnais en ce début d'année afin de recueillir leurs sentiments sur ce sujet d'actualité ô combien brûlant.