mercredi 8 avril 2020
  • COVID 19 MBA vous informe MI_Plan de travail 1 (1).jpg

La Salle Noël.jpg

 En février dernier, les bénévoles du Foyer rural de La Salle se sont lancé un défi un peu fou : décorer leur village de 580 habitants pour les fêtes de Noël. Depuis, ils se réunissent deux fois par semaine pour réaliser personnages et décorations. Et dimanche 8 décembre, c’était le grand jour avec le lancement de Festi’Noël.

En arrivant à la salle communale, les visiteurs ont pu découvrir en se promenent dans les rues de nombreux endroits décorés par les bénévoles, avec du 100 % récup, des centaines d'objets récupérés. Ces décorations ont nécessité des heures de travail… et beaucoup d'imagination.

La poubelle devient boîte aux lettres, les frites de piscine des sucres d’orge, les pots de fleurs peuvent devenir des pères Noël et la laine est présente partout pour entourer les troncs d’arbre, les vélos et balançoires. On appelle cet art du tricot le yarn bombing ou tricot graffiti. Ces chaudes couleurs tricotées vont donner de la gaité en ces mois d’hiver.

Dans la salle, les animations ont attiré les enfants : contes, lettres au père Noël, coloriage, décorations, kirigami… Il y en avait pour tous les goûts.

C’était une première pour le village, un moyen de créer du lien social, de créer, de s’initier à certains arts, une expérience qui se renouvellera certainement l’année prochaine.

Les décorations resteront dans les rues jusqu’au 5 janvier.

Danièle Vadot

 

 

La Salle 1.JPG

L’équipe de bénévoles reconnaissable à leur écharpe : avec l’écharpe rouge, la présidente Nicole Berliere Merlin

La Salle 3.JPG

L’heure du conte

La Salle 5.JPG

Nini et Alex devant la boîte aux lettres

La Salle 4.JPG

La Salle 8.JPG

La Salle 9.JPG

La Salle 7.JPG

Des heures de travail pour recouvrir vélos, balançoires et arbres

La Salle 2.JPG

 

La Salle 6.JPG

 

CORONAVIRUS : 29 morts de plus dans les hôpitaux de Bourgogne-Franche-Comté ; 1 077 retours à domicile

CORONAVIRUS ARS BFC2 - 1.jpg
ACTUALISÉ - « Ne pas renoncer aux soins essentiels pendant l'épidémie rappelle l'ARS »

CORONAVIRUS - Covid-19 : « Détournement de masques, un vrai scandale ! » s'indigne André Accar

Le président du Conseil départemental de Saône-et-Loire dénonce, dans un communiqué, la réquisition par l'Etat des 2 millions de masques qui étaient attendus en Bourgogne-Franche-Comté ce début de semaine.

Coronavirus - Covid-19 : 69 décès en Saône-et-Loire depuis le 12 mars

Capture d’écran 2019-11-10 à 15.11.56.png
Actualisé - C'est 4 morts de plus en 24h. 28 résidents en EHPAD seraient décédés du coronavirus en Saône-et-Loire depuis le 19 mars. 38 personnes sont en réanimation. C'est le nombre de le plus élevé depuis le début de l'épidémie.

CORONAVIRUS À L'HÔPITAL DE MÂCON - Alain Boissau : « Nous ne sommes pas à l'abri d'un rebond »

HOPITAL MACON COVID 6AVRIL222 - 1.jpg
Cette phrase prononcée en conférence de presse par Alain Boissau, directeur par intérim de l'hôpital, résume toute la mobilisation des soignants, des médecins, des personnels administratifs et de la société civile, des entreprises notamment, mais pas seulement, pour faire face.

CORONAVIRUS - Covid-19 : FO Services publics et de santé porte plainte contre X

Derrière le X, c'est l'Etat qui est visé bien sûr.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Les 2 millions de masques commandés par la Région n'arriveront pas !

MASQUES BFC 5AVRIL.jpg
Ils ont été réquisitionnés par l'Etat. Un communiqué de la Région est tombé 22h14... Marie-Guite Dufay, sa présidente, demande à l'Etat «une répartition des masques plus équitables» et parle de «confiscation» !... Elle va saisir le ministre de la Santé.

CORONAVIRUS - Covid-19 : Les Régions Grand-Est et BFC allient leur force pour commander 4 millions de masques

2 millions de masques devraient être livrés lundi pour la Bourgogne - Franche-Comté.

SAÔNE-ET-LOIRE - Covid-19 : La laboratoire d'analyse départemental Agrivalys capable de sortir des résultats en 4h !

Agrivalys 71 (30).JPG
André Accary, président du Conseil départemental, et Frédéric Brochot, vice-président en charge de l'Agriculture, président du laboratoire départemental, l'ont fait savoir ce jour par courrier à Olivier Veran, ministre de la Santé. Le laboratoire est capable d'effectuer 2000 analyses par jour. ACTUALISÉ : Le ministre a donné son feu vert.

CONCOURS : Écrivez une Nouvelle en ces temps de confinement

Le 17 janvier avait eu lieu le lancement, par le Village du Livre de Cuisery, de la 15ème édition de son concours de Nouvelles sur le thème :

SAÔNE-ET-LOIRE : Grossesse et accouchement, les sages-femmes vous disent comment ça se passe pendant la crise sanitaire

ACCOUCHEMENT.jpg
De nouvelles dispositions entrent en vigueur dans le cadre de l'épidémie de covid 19 par un nouveau décret paru le 31 mars. Le conseil de l'Ordre des sages-femmes de Saône-et-Loire détaille également les recommandations du Collège des gynécologues obstétriciens de France.

CORONAVIRUS À L'HÔPITAL DE MÂCON – Alain Boissau : « La fermeture des frontières est un frein à l'approvisionnement »

ALAIN BOISSAU HOPITAL MACON COVID - 1.jpg
Le directeur par intérim de l'hôpital a fait le point sur la situation pour macon-infos. Les lits de réa vont augmenter dès jeudi. Les entrerpises continuent d'aider. Entretien.

TRIBUNAL DE MÂCON : La barbarie d'une mère sur sa fillette de moins de 2 ans...

TGI Mâcon.JPG
On aurait pu s'attendre à un procès aux Assises. Mais non, les juges en ont décidé autrement. Pourquoi ? « Car il y a eu un basculement... » explique maître Dominique Many, avocat du père, joint au téléphone. « La fillette était vue régulièrement par un médecin avant que sa mère ne s'acharne à la violenter à la suite d'un conflit conjugal. »

TRIBUNAL DE MÂCON : De la violence conjugale au proxénétisme...

TGI Mâcon.JPG
L'affaire a été jugée ce lundi par le tribunal correctionnel de Mâcon. Elle mettait en cause deux prévenus, deux hommes de 34 et 60 ans. La victime avait d'abord porté plainte pour violences conjugales.

VIOLENCES INTRA-FAMILIALES : Les Femmes solidaires rappellent les gestes barrières

CPViolenceslesgestesbarrieres(1) (1).jpg
Face aux violences, mettons en place ce geste barrière...

SAÔNE-ET-LOIRE : L'UMIH 71 alerte élus et préfet pour « enrayer un désastre économique »

Le président Patrick Revoyre s'est adressé ce jour par mail aux parlementaires, conseillers départementaux, préfet et sous-préfets. En voici l'intégralité.