mercredi 8 avril 2020
  • COVID 19 MBA vous informe MI_Plan de travail 1 (1).jpg

PRISSE repas CCAS 23.JPG

Dimanche, 118 convives ont répondu à l’invitation du CCAS et de son président et maire, Michel Daventure.

Prissé, qui compte près de 2 000 habitants, développe depuis des décennies, des activités en faveur des séniors : club de l’amitié, repas pour les plus de 70 ans, colis pour les plus de 75 ans (qui ne viennent pas au repas), aide à domicile avec l’association ADMR ainsi que tous les services infirmiers et médicaux rassemblés rue de la fontaine.

L’équipe de bénévoles du CCAS, constituée de membres du conseil municipal et d’habitants, engagés au sein de cet organisme social, a assuré le service.

Chaque convive, de plus de 70 ans, a pu apprécier les plats servis et l’animation assurée par Laure et Ludovic Moreau. Les discussions sont elles aussi allées bon train. Chacun évoquant les années passées et la vie d’aujourd’hui.

La doyenne du repas Marie-Antoinette Combier était tout sourire du haut de ses 92 printemps. Bien à table, elle évoquait avec ses voisins de table l’histoire du village. Certains ont pu s’adonner à quelques pas de danse sur les musiques proposées par le DJ.

Une belle journée, les pieds sous la tables, qui a permis aux uns et autres de rompre la solitude, voire de poursuivre l’activité sociale qu’ils ont au sein du club le jeudi après midi.

 Jean-Marc Dumas

 

 

PRISSE repas CCAS 1.JPG

Michel Daventure, maire, et son premier adjoint Jean-Jacques Sey

PRISSE repas CCAS 2.JPG

L'équipe de service du CCAS

PRISSE repas CCAS 5.JPG

Marie-Antoinette Combier, 92 ans et doyenne de ce repas

PRISSE repas CCAS 21.JPG

Laure et Ludovic Moreau à l'animation de l'après midi

PRISSE repas CCAS 4.JPG

PRISSE repas CCAS 6.JPG

PRISSE repas CCAS 7.JPG

PRISSE repas CCAS 8.JPG

PRISSE repas CCAS 9.JPG

PRISSE repas CCAS 10.JPG

PRISSE repas CCAS 11.JPG

PRISSE repas CCAS 12.JPG

PRISSE repas CCAS 13.JPG

PRISSE repas CCAS 14.JPG

PRISSE repas CCAS 15.JPG

PRISSE repas CCAS 16.JPG

PRISSE repas CCAS 17.JPG

PRISSE repas CCAS 18.JPG

PRISSE repas CCAS 19.JPG

PRISSE repas CCAS 24.JPG

 

CORONAVIRUS : 29 morts de plus dans les hôpitaux de Bourgogne-Franche-Comté ; 1 077 retours à domicile

CORONAVIRUS ARS BFC2 - 1.jpg
ACTUALISÉ - « Ne pas renoncer aux soins essentiels pendant l'épidémie rappelle l'ARS »

CORONAVIRUS - Covid-19 : « Détournement de masques, un vrai scandale ! » s'indigne André Accar

Le président du Conseil départemental de Saône-et-Loire dénonce, dans un communiqué, la réquisition par l'Etat des 2 millions de masques qui étaient attendus en Bourgogne-Franche-Comté ce début de semaine.

Coronavirus - Covid-19 : 69 décès en Saône-et-Loire depuis le 12 mars

Capture d’écran 2019-11-10 à 15.11.56.png
Actualisé - C'est 4 morts de plus en 24h. 28 résidents en EHPAD seraient décédés du coronavirus en Saône-et-Loire depuis le 19 mars. 38 personnes sont en réanimation. C'est le nombre de le plus élevé depuis le début de l'épidémie.

CORONAVIRUS À L'HÔPITAL DE MÂCON - Alain Boissau : « Nous ne sommes pas à l'abri d'un rebond »

HOPITAL MACON COVID 6AVRIL222 - 1.jpg
Cette phrase prononcée en conférence de presse par Alain Boissau, directeur par intérim de l'hôpital, résume toute la mobilisation des soignants, des médecins, des personnels administratifs et de la société civile, des entreprises notamment, mais pas seulement, pour faire face.

CORONAVIRUS - Covid-19 : FO Services publics et de santé porte plainte contre X

Derrière le X, c'est l'Etat qui est visé bien sûr.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Les 2 millions de masques commandés par la Région n'arriveront pas !

MASQUES BFC 5AVRIL.jpg
Ils ont été réquisitionnés par l'Etat. Un communiqué de la Région est tombé 22h14... Marie-Guite Dufay, sa présidente, demande à l'Etat «une répartition des masques plus équitables» et parle de «confiscation» !... Elle va saisir le ministre de la Santé.

CORONAVIRUS - Covid-19 : Les Régions Grand-Est et BFC allient leur force pour commander 4 millions de masques

2 millions de masques devraient être livrés lundi pour la Bourgogne - Franche-Comté.

SAÔNE-ET-LOIRE - Covid-19 : La laboratoire d'analyse départemental Agrivalys capable de sortir des résultats en 4h !

Agrivalys 71 (30).JPG
André Accary, président du Conseil départemental, et Frédéric Brochot, vice-président en charge de l'Agriculture, président du laboratoire départemental, l'ont fait savoir ce jour par courrier à Olivier Veran, ministre de la Santé. Le laboratoire est capable d'effectuer 2000 analyses par jour. ACTUALISÉ : Le ministre a donné son feu vert.

CONCOURS : Écrivez une Nouvelle en ces temps de confinement

Le 17 janvier avait eu lieu le lancement, par le Village du Livre de Cuisery, de la 15ème édition de son concours de Nouvelles sur le thème :

SAÔNE-ET-LOIRE : Grossesse et accouchement, les sages-femmes vous disent comment ça se passe pendant la crise sanitaire

ACCOUCHEMENT.jpg
De nouvelles dispositions entrent en vigueur dans le cadre de l'épidémie de covid 19 par un nouveau décret paru le 31 mars. Le conseil de l'Ordre des sages-femmes de Saône-et-Loire détaille également les recommandations du Collège des gynécologues obstétriciens de France.

CORONAVIRUS À L'HÔPITAL DE MÂCON – Alain Boissau : « La fermeture des frontières est un frein à l'approvisionnement »

ALAIN BOISSAU HOPITAL MACON COVID - 1.jpg
Le directeur par intérim de l'hôpital a fait le point sur la situation pour macon-infos. Les lits de réa vont augmenter dès jeudi. Les entrerpises continuent d'aider. Entretien.

TRIBUNAL DE MÂCON : La barbarie d'une mère sur sa fillette de moins de 2 ans...

TGI Mâcon.JPG
On aurait pu s'attendre à un procès aux Assises. Mais non, les juges en ont décidé autrement. Pourquoi ? « Car il y a eu un basculement... » explique maître Dominique Many, avocat du père, joint au téléphone. « La fillette était vue régulièrement par un médecin avant que sa mère ne s'acharne à la violenter à la suite d'un conflit conjugal. »

TRIBUNAL DE MÂCON : De la violence conjugale au proxénétisme...

TGI Mâcon.JPG
L'affaire a été jugée ce lundi par le tribunal correctionnel de Mâcon. Elle mettait en cause deux prévenus, deux hommes de 34 et 60 ans. La victime avait d'abord porté plainte pour violences conjugales.

VIOLENCES INTRA-FAMILIALES : Les Femmes solidaires rappellent les gestes barrières

CPViolenceslesgestesbarrieres(1) (1).jpg
Face aux violences, mettons en place ce geste barrière...

SAÔNE-ET-LOIRE : L'UMIH 71 alerte élus et préfet pour « enrayer un désastre économique »

Le président Patrick Revoyre s'est adressé ce jour par mail aux parlementaires, conseillers départementaux, préfet et sous-préfets. En voici l'intégralité.