vendredi 25 septembre 2020
  • TICKET SMS TREMA MACON.jpg
  • MACON HABITAT LOCAUX COMMERCIAUX 20NOV2019.jpg

CHARNAY cm 1219 2.jpg

Le conseil municipal de Charnay s’est réuni lundi soir. Le point n°6 concernait le maintien ou non de Claudine Gagneau à son poste d’adjointe. Le résultat du vote à bulletin secret a été sans appel…

 

Les délégations de signature et de fonction lui avaient été retirées par un arrêté en date du 8 novembre dernier. La raison : Claudine Gagneau a été vue en photo à deux reprises avec Christine Robin, candidate aux prochaines élections municipales à Charnay. Serge Gaulias avait perdu également son poste d’adjoint pour avoir été en photo avec deux conseillers de l’opposition.

 

Claudine Gagneau a pris la parole avant de demander un vote à bulletin secret : « Je prends acte de la volonté de me retirer mon poste d’adjointe. Je pense avoir fait mon travail. Je me suis investie avec l’engagement que chacun me connaît : création du marché nocturne, marché du livre… Aujourd’hui, on veut me sanctionner car je rejoins la liste de Christine Robin. Ceci ne constitue pas un acte de déloyauté car vous n’êtes pas candidat. »

 

Je tiens à la liberté. Ce n’est pas parce que madame Gagneau a pris la décision de se présenter que j’ai pris cette décision. Il n’est pas question de sanction, c’est une question de droit. Un adjoint doit garder de la réserve et de la discrétion. C’est lors de la parution de la deuxième photo que j’ai pris cette décision. Ce n’est pas de la politique. Je ne m’occupe pas des élections. Je voudrais que madame Gagneau retire le terme de politique politicienne.

Jean-Louis Andrès, maire

Le résultat du vote est sans appel : 28 suffrages exprimés, 5 votes blancs, 3 votes pour le maintien et 20 contre le maintien. Le mandat se terminera donc avec quatre adjoints : Danièle Grandjean, Roland Plantier, Catherine Feyeux et Jean-Luc Ragnard. « Une équipe qui s’étiole, a commenté Patrick Buhot. Il est difficile de tenir dans la durée lorsque l’on veut réunir des personnes de bords politiques différents. »

 

CHARNAY cm 1219 1.jpg

Parmi les autres points évoqués lors de ce conseil municipal :

La poursuite de la convention de partenariat avec le CBBS a été approuvée pour trois ans et demi. Le budget alloué passe à 120 000 €, l’utilisation du Cosec est chiffrée à un peu plus de 70 000 €.

La convention de mise à disposition de l’ancien logement de la salle Ballard a été prolongée de 6 mois pour permettre à la famille y résidant actuellement d’avoir une réponse sur sa demande d’asile.

La présentation d’une convention entre la mairie et le lycée EREA pour accueillir des jeunes en vue de travaux d’intérêt général ou des activités de solidarités.

Le transfert des compétences eau et assainissement à MBA au 1er janvier.

Les questions diverses

Jean-Luc Ragnard a fait le point sur les visites de sécurité du Cosec, Catherine Feyeux sur les travaux de réhabilitation de la résidence pour personnes âgées.

Patrick Buhot s’est inquiété de la remise sur les pénalités pour assainissement qui devrait être inscrite dans les comptes de la ville de Mâcon et qui ne l’est toujours pas. Jean-Louis Andres a affirmé que le problème serait réglé. Il a également abordé la situation de la ville de Charnay sur le dossier de catastrophes naturelles et sécheresse de 2018. La ville de Charnay n’a pas été retenue et une soixantaine de familles sont touchées.

Réponse de Jean-Louis Andres : « Nous avons déposé un recours gracieux et nous avons joint à l’appui les arguments juridiques et un dossier fait par un bureau d’études. Charnay a été classée en faible intensité de sécheresse alors que Mâcon a été retenue dans le dossier de catastrophes naturelles et qu’il n’y a pas de différence de terrain sur les zones retenues. Nous nous sommes tournés vers le ministère de l’Intérieur. Sans réponse, nous ferons un contentieux administratif. »

 Danièle Vadot

HOPITAL DE MÂCON - Covid-19 : La situation est sous contrôle et l'établissement prêt à encaisser une augmentation des hospitalisations

HOPITAL MACON CONF COVID 2409UNE - 1.jpg
Le directeur de l'hôpital Jean-Claude Téoli, entouré du maire de Mâcon, président du conseil de surveillance, du directeur adjoint Alain Boisseau, et de trois médecins, urgentiste, réanimateur, et infectiologue, a fait le point cet après-midi de l'épidémie à l'hôpital de Mâcon. 5 patients sont hospitalisés pour covid aujourd'hui. Un plan d'anticipation du risque covid est en place.

CLIN D'OEIL : Des ruches sur le toit de la MJC de l'Héritan

ruches toit MJC Héritan.jpg
Deux premières ruches sont arrivées à la MJC de l'Héritan où elles seront outils d’un atelier pédagogique dans le cadre des activités dites du « tiers lieu ».

MÂCON : 88 personnes testées au Covid-19 aux Blanchettes

TestPCRBlancheT2109.jpg
Des tests de dépistage gratuits ont été réalisés ce lundi sur le parking de la MJC des Blanchettes.

MÂCON : Un SDF s'en prend violemment à deux personnes en l'espace de 12 h

AGRESSION MACON SDF.jpg
Actualisé : Jugé en comparution immédiate ce lundi, il a été reconnu coupable et maintenu en détention. Présenté au tribunal une 1ère fois le 20 juillet, il avait demandé un délai pour préparer sa défense.

SAÔNE-ET-LOIRE : Le Département cherche des accueillants familiaux

réunion information accueil familial Département 71.jpg
Une réunion d’information sur l’accueil familial en Saône-et-Loire s'est tenue ce lundi à l’Espace Duhesme de Mâcon. L'accent a été mis sur la nouveauté introduite cet été, à titre expérimental : le statut de salarié pour les accueillants familaux.

TRIBUNAL DE MÂCON : Des hématomes causés par des coups ou pas ?…

C’est la question qu’a dû trancher le tribunal ce lundi, avec un prévenu qui comparaissait sous escorte, accusé d’avoir frappé sa compagne, en situation probable de vulnérabilité, à savoir probablement enceinte de deux mois, et qui s’est retrouvée avec 4 jours d’ITT.

CLIN D'OEIL : Près d'une centaine de voitures anciennes et motos sur L'esplanade à Mâcon

CollectionVoitureMacon2009.jpg
Le grand rassemblement mensuel de voitures de collection s'est déroulé ce dimanche matin sur l'esplanade Lamartine avec deux nouveautés : la présence d'une buvette et de motos.

CRÊCHES-SUR-SAÔNE : Bien avant la pêche aux canards était la chasse aux canards

CHATEAU DESTOURS CRECHES CANARDIERE - 2.jpg
Les Journées du patrimoine ont ceci de très sympathiques qu'elles sont l'occasion d'apprendre un petit bout d'histoire de notre petit coin de France. Reportage au château d'Estours.

MUSIQUE : C’est le retour tant attendu du jazz à Mâcon !

AG Crescent jazz Mâcon.jpg
L’assemblée générale du Crescent a précédé jeudi l’ouverture de la nouvelle saison au club de jazz de Mâcon. Le point avec le président Mike Cleaver.

COVID-19 : Passage de la Saône et Loire en zone rouge dite « de circulation active du virus »

Le département de Saône-et-Loire devrait être classé parmi les zones de circulation active du virus (« zone rouge ») à l’issue de la parution d’un décret au Journal Officiel ce week-end.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : 2,70% de personnes positives au covid-19 en une semaine

Capture d’écran 2019-05-17 à 22.59.02.png
La Saône-et-Loire, avec 279 cas positifs pour 8 653 personnes testées (soit 3,22% de personnes positives) en une semaine, atteint le seuil d'alerte fixé par le ministère de la Santé. 5 décès de plus des suites du covid-19 sont à déplorer en une semaine en Bourgogne-Franche-Comté.

MILLY-LAMARTINE : Les 1ers logements éligibles à la Fibre Optique

image12.jpeg
Orange déploie sur ses fonds propres la fibre optique jusqu’au logement (FttH - Fiber to the Home) à Milly-Lamartine. 65% des foyers et locaux professionnels de Milly-Lamartine sont d’ores-et-déjà éligibles à la Fibre Optique.

MÂCON : Le Spot s'est paré de rouge pour alerter les ministères

SPOTHervé Reynaud MÂCON 1709.jpg
« Nous avons été les premiers arrêtés, nous serons les derniers à repartir, encore faut-il que nous soyons encore debout » a déclaré Matthieu Vaillier ; « Pourquoi pouvons-nous nous entasser masqués à 600 dans un train ou dans un avion sans distanciation, mais pas dans une salle de spectacle ? » a interrogé Béatrice Paul.

MÂCON : Une centaine de personnes au final dans la rue à l’appel de la CGT

Mâcon manif CGT septembre 2020.jpg
Syndiqués et syndicalistes, Gilets jaunes, membres d’organisations comme ATTAC, ainsi que des représentants de partis politiques de gauche étaient réunis cet après-midi sur l’esplanade Lamartine, suivant l'appel national à la grève de la CGT.

MACON - Covid-19 : Alerte rouge sur le spectacle vivant !

ALERTE ROUGE SPOT MACON.jpg
Le Spot est en rouge ce soir, comme de nombreuses salles de spectacle en France, extrêmement fragilisées par la crise sanitaire. À lire aussi, le communiqué du SYNPASE, « Evènementiel et spectacle : les professionnels de l’ombre au bord du gouffre »