MBA CENTRALE SOLAIRE CRECHES 2023.jpg

Suite à la dissolution du syndicat des Bouchardes, MBA est devenue propriétaire de terrains situés entre l’A6 et le centre commercial Carrefour. Ces terrains étant classés en zone inondable, ils n’offrent aucune possibilité d’implantation d’activité économique.

Aujourd’hui, MBA dispose d’une opportunité de valoriser ces terrains en y installant une centrale solaire au sol dans le cadre d’un projet porté par la société TOTAL Quadran, filiale de TOTAL, anciennement Direct énergie. Cette société fonde sa prospective sur les sites délaissés, pollués et non exploités et s’est spécialisée sur le développement d’infrastructures sur ce type de terrain.

 

« Les procédures d’installation d’un tel équipement sont longues » peut-on lire dans la délibération soumise au vote ce jeudi soir. « Afin que la société Total Quadran puisse engager l’ensemble des études d’impact et de faisabilité, il conviendra de conclure entre MBA et la société une convention valant promesse de bail emphytéotique constitution de servitudes sous réserve de la faisabilité technique, économique et juridique du projet.

Le preneur paye à MBA une redevance, un loyer dont le montant est en cours de négociation.

Les avis des maires de Chaintré et Crêches-sur-Saône ont été sollicités au préalable. »

« Nous avons la quasi certitude de le faire » a conclu Gérard Colon.

 

La durée du bail emphytéotique est conclue pour une durée de 30 ans.

Le Conseil communautaire a validé ce soir la mise à l’étude du projet pour 2020.

« Il s’agira d’une centrale au sol avec des panneaux photovoltaïques recyclables à 95% » a tenu à rassurer Gérard Colon, vice-président de la MBA, rapporteur de la délibération.

Le projet devrait aboutir à la production d’énergie solaire en 2023. Elle sera de 5 343 MWh. 

La centrale s’étendra sur 6,5 hectares et permettra d’éviter 320 tonnes de CO2. Sa production devrait couvrir l’équivalent de la consommation de 2 826 habitants.

Les riverains du projet et les habitants de l'Agglomération seront régulièrement informés de l'évolution du projet et associés à son élaboration dans le cadre d'une démarche de concertation. 

 

"Si le projet venait à être validé par l'ensemble des instances institutionnelles" précise un communiqué de presse commun aux maires de Crêches et Chaintré, au président de la MBA et au directeur de Total Quadran Bourgogne - Franche-Comté, "des co-activités seront proposées sur le site avec la mise en place de ruches et du pastoralisme ovin pour l'entretien des zones enherbées."  

 

C’est un investissement de 3,7 millions d’euros.

Le dépôt du permis de construire devrait intervenir dès 2020. Une enquête publique sera ouverte en 2021. Début des travaux en 2022.

Rodolphe Bretin