POLICIERS MACON SAUVETAGE SAONE - 1.jpg

Incroyable façon de terminer l'année pour ces deux policiers de Mâcon, Olivier et Virginie...

Il est 5h40 ce mardi 31 décembre quand la police est avisée du fait que le corps d'une femme dérive dans la Saône à hauteur du pont St-Laurent. Aussitôt, un équipage police secours se rend sur place mais ne trouve pas la personne.

Les policiers poursuivent néanmoins leur recherche jusqu'au quai des Marans où ils apperçoivent un corps qui dérive. Grâce à une péniche garée à quai, ils commencent par lancer des bouées de sauvetage en direction de la personne. En vain, pas de réaction. 

Ils décident alors de se jeter à l'eau, dans la rivière en cru et à fort courant. L'eau est à 7°C, l'air est à -1°C... ils n'ont pour gilets de sauvetage que leurs gilets pare-balles. L'une d'entre eux confira même qu'elle craignait l'eau. Superbe acte de bravoure donc de la part de ces deux policiers, qui vont ramener la personne sur la berge. « On n'a pas réfléchi » diront-ils ensuite, « il fallait faire vite ».

La victime sera transportée à l'hôpital de Mâcon par les pompiers également sollicités. Son pronostic vital n'était pas engagé. Une miraculée !

L'enquête devra déterminer comment cette dame de 25-30 ans s'est retrouvée dans cette situation.

On n'est pas prêt d'oublier ce 31 décembre chez les policiers de Mâcon.

Les pompiers ont également été sollicités pour effectuer des recherches sur une soi-disant deuxième personne qui se serait jeté à l'eau d'après l'appel reçu par la police. La femme repêchée n'a pas confirmé la présence d'une deuxième personne.

Rodolphe Bretin

Photo DDSP 71