mardi 25 février 2020
  • 6 - pajama game THEATRE MACON2.jpg
  • Terre de jeux Macon Infos 270x410px.jpg
  • RENO IMMO MACON ACCUEIL 08022020 - 1.jpg

Actualisé : "Pas de retrait, pas de cours" lance Sud Education Bourgogne

 

Communiqué de la CFDT Metallurgie 71

 

A ce jour, le syndicat CFDT Métallurgie de Saône et Loire constate que le gouvernement n’a toujours pas répondu positivement à nos revendications légitimes concernant nos futures retraites.

Le syndicat CFDT Métallurgie de Saône et Loire appelle donc les salarié(e)s à se mobiliser le jeudi 9 janvier pour que le gouvernement revoit son projet de réforme des retraites.

 

Avec les propositions actuelles du gouvernement, ce sont particulièrement ceux qui ont commencé à travailler jeunes, et les personnes qui se retrouvent au chômage en fin de carrière qui seront pénalisés. Dès 2022, ceux qui pouvaient prétendre à la retraire à 62 ans devront travailler plus longtemps pour maintenir leur niveau de pension. Si la réforme systémique est repoussée à la génération 1975, les mesures d’économies sont, avancées à la génération 1960.

La CFDT rappelle que les salariés font déjà des efforts puisque les lois antérieures prévoient un allongement de la durée de cotisation pour tous jusqu’en 2035.

 

La CFDT porte depuis de nombreuses années l’ambition de construire un système de retraite juste, solidaire et universel. La concertation menée depuis septembre n’a pas permis d’avancer sur des points essentiels.

  • -  La reconnaissance de la pénibilité n’est aujourd’hui pas à la hauteur alors qu’elle est une condition de justice sociale. Nous demandons le rétablissement des 4 critères de pénibilités supprimés par ce gouvernement. (manutentions manuelles de charges lourdes, postures pénibles, risques chimiques et vibrations mécaniques)

  • -  La CFDT maintien qu’une carrière complète au SMIC mérite une pension égale à 100% du SMIC.

  • -  Les dispositions en matière de retraite progressive restent quant à elles très floues. La responsabilité des entreprises dans le maintien de l’emploi des séniors doit être engagée.

 

Le syndicat CFDT Métallurgie de Saône et Loire appelle à la grève et à la manifestation du jeudi 9 janvier pour tous les salarié(e)s de nos champs professionnels.

Manifestations dans le département jeudi 9 janvier 2020,

à Autun à 14h30

à Mâcon à 14h00,

à Chalon à 14h,

à Montceau à 14h30



 

Communiqué de Sud Education Bourgogne

 

A partir du 09 janvier jusqu’ au 24 janvier,

suivons l’exemple des personnels RATP & SNCF

PAS DE RETRAIT ? PAS DE COURS !

« Le système par points ça permet une chose, ça permet de diminuer chaque année la valeur des points et donc le montant des pensions »

Cet avis tranché sur le système dit « universel » que veut imposer le gouvernement Macron pour toutes les retraites n’est pas issu de rangs syndicalistes ou de personnels en grève depuis plus d’un mois comme à la Sncf mais provient d’un expert à savoir M. Fillon. François Fillon, celui qui avait dégradé avec Jean-Paul Delevoye, déjà, les retraites des fonctionnaires il y a quelques années, a parlé franchement devant le patronat de la fondation Concorde (09 mars 2016).

Aujourd’hui, le gouvernement Macron veut imposer une régression d’ampleur à toute la population avec :

  • -  Un allongement de 2 ans – dans un 1er temps- de la durée du travail qui passerait de 62 ans à 64 ans,

  • -  La fin d’un système à prestations définies – c’est-à-dire qu’un salarié peut calculer à tout moment sa future pension- pour un système incertain où le travail effectué permettrait de « gagner des points », un peu comme dans un jeu vidéo. La valeur du point fluctuant : 10€ le point quand on travaille et seulement 0,55€ pour le même point au moment de faire valoir son droit à la retraite...

  • -  Les femmes durement pénalisées puisque toute la carrière sera prise en compte ; or les congés parentaux, les temps partiels imposés touchent avant la population féminine. En résumé, le projet Philippe/Macron de retraites par points signifie un appauvrissement généralisé des futur-e-s retraité-e-s ! Inacceptable !

 

Au moment où la Rectrice de l’Académie de Dijon annonce la suppression de 137 postes pour la rentrée prochaine ; au moment où le ministre Blanquer promet monts et merveilles en matière salariale- alors que le point d’indice est gelé !- à condition de « redéfinir le métier d’enseignant » – comprendre attaquer le statut et les périodes de congés- ; au moment où une régression s’annonce sur les futures pensions... il faudrait continuer de faire cours comme si de rien n’était ?

Pour Sud Education Bourgogne, il est hors de question de laisser liquider une conquête sociale majeure issue du programme du CNR (Conseil National de la Résistance).

 

C’est pourquoi Sud Education Bourgogne appelle tous les personnels de l’Education - à cesser une nouvelle fois massivement le travail jeudi 09 janvier, - à participer en nombre aux manifestations – 14h, Chalon, maison des syndicats ; Mâcon, 14h, esplanade Lamartine ; Montceau les Mines, 14h30, mairie- et à se réunir pour mettre en débat la poursuite de la grève à l’instar des cheminots et traminots.

La riposte se joue maintenant et jusqu’au 24 janvier prochain : date définie par E. Philippe pour l’examen de son projet régressif en conseil des ministres. C’est maintenant qu’il faut peser et obtenir le retrait de ce projet qui vise à mettre la main sur ce trésor commun que représente les 324 milliards d’€ de richesses créées (pour l’année 2018) qui vont directement à nos aînés.

NI RETRAITES A POINTS, NI DROITS EN MOINS NON A LA REGRESSION !

 

 

CHARNAY : 2019, une année dense pour Charnay Événements, qui prépare le salon des vins !

AGChEvt (1).JPG
L'association Charnay Événements a tenu sa 14ème assemblée générale ordinaire ce lundi.

CHARNAY : Dernier conseil municipal de l’ère Andrès

Charnay_CM_24022020_0001.jpg
Au menu : Rapport d’orientation budgétaire, municipalisation du service public de restauration scolaire, rénovation de la cantine et amélioration énergétique de l’école de la Verchère, et mise en place du télétravail au sein de la mairie…

MÂCON : Troubles à La Chanaye samedi soir...

GRABUGE LACHANAYE - 5.jpg
ACTUALISÉ dimanche à 12h15

MUNICIPALES 2020 – Crêches-sur-Saône : « Crêches nous rassemble » présente son programme

CRECHES municipales thevenot 2.JPG
Premier adjoint au maire sortant, Roger Thévenot se lance dans la course aux municipales avec treize conseillers sortants et dix nouvelles têtes. Le candidat a présenté sa liste « sans étiquette » et son projet « réaliste » jeudi soir devant une salle Joug-Dieu comble.

MÂCON : Philippe Meirieu aborde l'Education et la malédiction des certitudes à la MJC de l'Héritan

MEIRIEU MJC HERITAN FEV2020 - 5.jpg
C’est devant une salle bien remplie que Philippe Meirieu est venue traiter du sujet de l’éducation et plus précisément des certitudes qui se heurtent souvent au savoir.

SAONE-ET-LOIRE : France Victimes 71 s'implique en milieu rural

France victimes 71 2020.jpg
L’association d’aide aux victimes d’une infraction pénale en Saône-et-Loire a décidé de marquer cette année la journée européenne dédiée à ces personnes en mettant en lumière son activité dans le rural.

CLIN D’ŒIL : Un girafon vient agrandir la famille de Touporarc.Zoo

TOUROPARC girafon 2020 2.jpg
Oh mais qui voilà ? C’est le « petit » dernier né du parc de Romanèche-Thorins. Ce girafon mesure déjà 1,80 m pour une quarantaine de kilos.

CHARNAY : Deux boîtes à livres pour une lecture partagée

CHARNAY inaug boite a livres 7.jpg
La ville de Charnay vient d’installer deux boîtes à livres, une place de l’Abbé Ferret, l’autre au lavoir de Levigny, pour entretenir le goût de la lecture des enfants et des adultes.

PHOTOS : Pleins feux sur le carnaval du "Lam" (2)

MACON carnaval 2020 2.JPG
2ème volet de notre album photos.

MÂCON : Un dispensaire en psychothérapie brève ouvre ses portes pour les plus démunis

dispensaire thérapie brève Mâcon.jpg
Emmanuelle Piquet et ses collègues de l’association A 180 degrés/Chagrin Scolaire offrent désormais leurs services à des coûts adaptés aux patients à faibles revenus.

PHOTOS : Pleins feux sur le carnaval du "Lam" (1)

MACON carnaval 2020 1.JPG
1er volet de l’album souvenir…

SAÔNE-ET-LOIRE : L'Armée recrute 15 000 personnes, prenez contact avec le CIRFA

CIRFA ARMEE TERRE 15000 POSTES MACON - 1.jpg
Publi-information - TOUS LES LIEUX DE RENCONTRE SUR LE DÉPARTEMENT

THÉATRE DE MÂCON : À la découverte de la comédie musicale

atelier comédie musicale théâtre Mâcon.jpg
La comédienne Dalia Constantin accueillait mercredi des acteurs amateurs et des membres du chœur Les Trieurs de son à l'occasion d’un atelier sur le thème de la comédie musicale, The Pajama Game, organisée par le théâtre de Mâcon.

HÔPITAL DE MÂCON : Les adjointes administratives tirent la sonnette d'alarme !

AAHopital.JPG
Le syndicat CGT a évoqué ce mercredi la situation des agents administratifs hospitaliers. Les adjointes revendiquent une reconnaissance de leur travail depuis plusieurs années et l'arrêt de la discrimination salariale.

MÂCON : Et si un Repair Café s'implantait dans la ville ?

REPAIR CAFE MACON - 1.jpg
Avez-vous déjà entendu parler des Repair Café ? Il en existe notamment un à Villefranche-sur-Saône. Et si, en effet, un nouveau s'implantait à Mâcon ?

MÂCON : 11 stagiaires de Bourgogne Franche-Comté en formation d'animateur avec les Francas 71

Francas (1).JPG
Pendant trois jours, les Francas 71 accueillent des stagiaires adultes en formation professionnelle au brevet d'animateur loisirs tout public.

LYCÉE LAMARTINE : Une nouvelle section sportive basket à la rentrée 2020 !

basketLam (13).JPG
L'inspection académique a validé une nouvelle section sportive pour le lycée Lamartine.

MACONNAIS-BEAUJOLAIS AGGLOMÉRATION : Une rentrée avec d’avantage d’étudiants sur le site universitaire de Mâcon

site universitaire Mâcon.jpg
Deux des principaux responsables du développement de l’enseignement supérieur à Mâcon ont dévoilé, lors d’une conférence de presse, les perspectives de la prochaine rentrée.