samedi 19 septembre 2020
  • TICKET SMS TREMA MACON.jpg
  • JEPMACON SEPT2020 - 1.jpg

rentrée conseil prud'hommes Macon 2020.jpg

Lors de l’ouverture de la nouvelle année judiciaire, Corinne Vermeil, présidente sortante de la Cour des Prud’hommes de Mâcon et nouvelle vice-présidente de la part du collège salariés, a présenté le bilan d’activité en 2019.

Ainsi, ce sont 201 nouvelles affaires, dont 164 qui ont fait l’objet d’une saisine et 37 qui ont fait l’objet d’une procédure en référé (procédure d’urgence qui permet d’obtenir dans un délai raccourci une décision de justice immédiatement exécutoire) : 7 en section agriculture, 58 en section commerce, 46 en section activités diverses, 27 en section encadrement et 29 en section industrie.

En 2018 on comptait 262 nouvelles affaires (+48% par rapport à l’année 2017).

Eric Jallet, procureur de la République du tribunal judiciaire de Mâcon, a estimé que la réforme du conseil des prud’hommes, avec les barèmes d’indemnisation mis en place, a porté ses fruits avec une baisse des nouvelles affaires, après une hausse inédite en 2018.

rentrée 2020 conseil prud'hommes Mâcon (28).JPG

La bâtonnière du barreau de Mâcon, Karen Charret a vu, par contre, dans la réduction des nouvelles affaires au Conseil des prud’hommes de Mâcon, l’effet du plafonnement des indemnités de rupture de contrat introduites par la réforme de 2018.

rentrée 2020 conseil prud'hommes Mâcon (30).JPG

« Sous couvert d’une plus grande sécurité juridique pour les employeurs et d’une harmonisation des décisions, se cache le renoncement des salariés à faire valoir leurs droits. Si la médiatisation des conflits sociaux devient lourde, compliquée et sans enjeux, si elle décourage ou méprise les usagers, si elle les renvoie à leur incompétence, alors la justice ne suit pas son rôle » a déclaré Karen Charret qui a salué la décision de certains conseils de ne pas plafonner les indemnités en respectant ainsi la Charte sociale européenne, ratifiée par la France.

« Nos statistiques sont bonnes, le taux d’appel à nos décisions était en 2019 de seulement 35% et aucun dossier n’est parti en départage grâce à la bonne collaboration entre les conseillers des collèges des salariés et des employeurs. Nous souhaitons que cela continue pour commencer l'année 2020 » a déclaré, à son tour, Michèle Couturier, nouvelle présidente de la Cour des Prud’hommes de Mâcon de la part du collège employeurs. Elle entame sa septième année d’alternance à la tête du conseil.

L’activité du Conseil des Prud’hommes de Mâcon en 2019

240 affaires terminées en cours d’année : 65 en agriculture, 40 en activités diverses, 27 en encadrement, 54 en industrie, 48 en référé. 141 affaires de moins d’un an sont en cours. La durée moyenne des affaires terminées était en moyenne de 8,2 mois.

Un conseiller du collège employeurs et deux du collège des salariés ont démissionné, ce qui monte à 4 les sièges de conseiller à pourvoir. De nouvelles désignations sont prévues au premier semestre.

Les audiences ont été reportées à cause du manque de greffe pendant plusieurs semaines en fin d’année 2019.

A partir de janvier 2020, le service du greffe du conseil intègre celui du tribunal de Mâcon. Le conseil, lui, reste une juridiction autonome. Selon la présidente Michèle Couturier, il y a espoir qu’à partir du mois de février le conseil puisse compter sur deux greffiers.

L’audience solennelle de rentrée du Conseil des Prud’hommes de Mâcon a eu lieu ce jeudi, en présence de la présidente et du procureur général de la Cour d’Appel de Dijon, du président et du procureur de la République du tribunal judiciaire de Mâcon et de la bâtonnière du barreau de Mâcon.

Cristian Todea

 

 

 

COVID-19 : Passage de la Saône et Loire en zone rouge dite « de circulation active du virus »

Le département de Saône-et-Loire devrait être classé parmi les zones de circulation active du virus (« zone rouge ») à l’issue de la parution d’un décret au Journal Officiel ce week-end.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : 2,70% de personnes positives au covid-19 en une semaine

Capture d’écran 2019-05-17 à 22.59.02.png
La Saône-et-Loire, avec 279 cas positifs pour 8 653 personnes testées (soit 3,22% de personnes positives) en une semaine, atteint le seuil d'alerte fixé par le ministère de la Santé. 5 décès de plus des suites du covid-19 sont à déplorer en une semaine en Bourgogne-Franche-Comté.

MILLY-LAMARTINE : Les 1ers logements éligibles à la Fibre Optique

image12.jpeg
Orange déploie sur ses fonds propres la fibre optique jusqu’au logement (FttH - Fiber to the Home) à Milly-Lamartine. 65% des foyers et locaux professionnels de Milly-Lamartine sont d’ores-et-déjà éligibles à la Fibre Optique.

MÂCON : Le Spot s'est paré de rouge pour alerter les ministères

SPOTHervé Reynaud MÂCON 1709.jpg
« Nous avons été les premiers arrêtés, nous serons les derniers à repartir, encore faut-il que nous soyons encore debout » a déclaré Matthieu Vaillier ; « Pourquoi pouvons-nous nous entasser masqués à 600 dans un train ou dans un avion sans distanciation, mais pas dans une salle de spectacle ? » a interrogé Béatrice Paul.

MÂCON : Une centaine de personnes au final dans la rue à l’appel de la CGT

Mâcon manif CGT septembre 2020.jpg
Syndiqués et syndicalistes, Gilets jaunes, membres d’organisations comme ATTAC, ainsi que des représentants de partis politiques de gauche étaient réunis cet après-midi sur l’esplanade Lamartine, suivant l'appel national à la grève de la CGT.

MACON - Covid-19 : Alerte rouge sur le spectacle vivant !

ALERTE ROUGE SPOT MACON.jpg
Le Spot est en rouge ce soir, comme de nombreuses salles de spectacle en France, extrêmement fragilisées par la crise sanitaire. À lire aussi, le communiqué du SYNPASE, « Evènementiel et spectacle : les professionnels de l’ombre au bord du gouffre »

SAÔNE-ET-LOIRE : La CFDT Retraités appelle ses adhérents à la vigilance

réunion CFDT retraités Saône-et-Loire (9).JPG
Les représentants des différentes sections locales de la CFDT Retraités se sont réunies ce matin à Mâcon pour la première fois (du moins "en présentiel"...) depuis le déconfinement.

CHARNAY : Une saison culturelle brève mais intense, pour le moment...

saison culturelle Charnay 2020.jpg
La Ville de Charnay et ses partenaires ont concocté une quinzaine de rendez-vous autour de la santé, de la musique, de la danse, du théâtre, du patrimoine et des fêtes d’hiver qui se dérouleront d’ici à la fin de l’année.

MÂCONNAIS SUD : Objectif « facteur 4 » pour la rénovation énergétique des maisons

RENOVATION ENERGETIQUE PETR LACHAPELLE 1509 - 1.jpg
Olivier Gamard et Eric Beguin, chargés de mission au PETR Mâconnais Sud Bourgogne, spécialisés dans la rénovation énergique de l'habitat (volet professionnels pour le 1er, volet particuliers pour le 2nd), sont intervenus mardi soir à La Chapelle de Guinchay pour présenter l'intérêt de la rénovation énergétique pour les particuliers résidants en maisons.

HURIGNY : Du nouveau à « Rencontres et loisirs »

LIA HURIGNY2.jpg
L'association propose une nouveauté : le LIA, « Low Impact Aérobic ». C'est quoi exactement ? Réponse

VINS DE BOURGOGNE : Ils accueillent un nouveau marché dans leur top 5 à l'export

Capture d’écran 2019-11-10 à 15.11.56.png
Qui a dit par ailleurs que le Brexit était néfaste à l'exportation des Bourgogne ?... A lire aussi : Les vins de Bourgogne résistent en dépit du contexte international

MÂCON : Contrôles de bus scolaires sur le parking du lycée Dumaine ce matin

controlBuScolaireMacon1509.jpg
Une opération zonale de contrôles de bus menée par la police nationale a eu lieu tôt ce mardi sur le parking du lycée Dumaine.

MÂCON : le vide-grenier du Club Subaquatique Mâconnais bat son plein

vide grenier subaquatique Mâcon 2020.jpg
Le centre Paul Bert accueille aujourd’hui jusqu'à 18 h. la vingtième édition de la brocante organisée par l'association mâconnaise dédiée à la plongée.

MÂCON : Le déballage des boutiques en centre-ville bat son plein

déballage 100% boutiques Mâcon  (33).JPG
Plus de 80 commerçants participent à l’opération « Déballage 100% boutiques » organisée ce samedi par l’association Mâcon tendance et la Ville de Mâcon.